Je veux arrêter de fumer

Bonjour et bienvenue dans la préface des pages guides Taklope !

Nuageux en devenir, apprenti vapoteur ou grosse cheminée en quête d’informations ? Sachez que notre première mission est de vous informer et de vous conseiller, en bref de vous accompagner au mieux dans cet univers fou qu’est la vape. Car, débutant ou confirmé, chacun mérite des conseils ciblés, selon vos attentes et vos besoins, pour vous permettre d’atteindre l’ultime plaisir du vapotage.

Ces guides, garnies d’informations vaporesques et d’astuces pratiques, vous fourniront toutes les connaissances nécessaires pour vous lancer sereinement dans la vape et ses activités.

Vous êtes exigeants ? Nous le sommes aussi ! C’est pourquoi nos guides seront régulièrement mis à jour afin de nous adapter aux dernières évolutions du marché. Vous êtes prêts ? C’est parti !

Choisir sa cigarette électronique
Choisir son mod, sa box et sa batterie
Choisir son premier clearomiseur
Choisir son atomiseur
Bien choisir son accu
Choisir son e-liquide
Tout savoir sur le e-liquide
Tout savoir sur le DIY (Do It Yourself)

Foire aux questions

Cigarette électronique

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?
Brevet de la cigarette électronique    

La cigarette électronique, également nommée "e-cigarette", « e-cig », "vapoteuse" ou "vaporisateur personnel", est un appareil électronique inventé dans le but de délivrer de la nicotine sans aucune utilisation de tabac et sans combustion.

 

Imaginée par Joseph Robinson en 1930 aux USA, puis officiellement développée en Chine par Hon Lik en 2003, elle a beaucoup évolué ces dernières années, mais poursuit toujours le même objectif.

 

Le principe de base est plutôt simple. Dans le réservoir d’une e-cig, un e-liquide est chauffé par l’action d’une résistance alimentée par une batterie. Cet e-liquide se vaporise (s’évapore) et produit ainsi de la vapeur parfumée.

Attention : la vapeur d’une e-cig n’est absolument pas générée par combustion, mais bien par l’évaporation du e-liquide une fois chauffé. C’est cette vaporisation qui marque bien la différence entre une e-cig et une cigarette traditionnelle. En effet, c’est la combustion qui est à l’origine du dégagement des produits extrêmement nocifs de la cigarette traditionnelle.

Pourquoi le terme cigarette « électronique » ?

Tout simplement parce qu’elle est composée, pour la plupart du temps, d’un circuit électronique placé à l’intérieur d’une batterie qui alimente électroniquement la e-cigarette.

Certains modèles de vapoteuse s’accompagnent même d’un écran ou d’une LED lumineuse qui informe des réglages ou bien du niveau de batterie de l’équipement.
 

Pourquoi le terme cigarette

Note : en revanche, la production de vapeur n’est pas due à l’électronique, mais bien à l’échauffement d’une résistance qui vaporise un e-liquide.

Est-ce compliqué d'utiliser une cigarette électronique ?

Une e-cigarette est un objet très simple ! Il suffit simplement d’appuyer sur un bouton (appelé switch) pour faire chauffer la résistance qui chauffera à son tour le e-liquide. C’est aussi facile que de faire fonctionner la bouilloire de votre cuisine !

Bien sûr, il existe des vapoteuses plus perfectionnées nécessitant des réglages précis pour assurer une vape optimale, mais les e-cigarettes pour débutants sont très simples à utiliser.

Simplicité d'utilisation Note : certains modèles de vaporisateur personnel offrent même un « enclenchement par aspiration ». Ici, il n’est même pas nécessaire d’appuyer sur le switch pour faire fonctionner l’e-cig, mais tout simplement d’inspirer dans l’embout buccal (appelé drip-tip) pour déclencher la vaporisation du e-liquide.

Comment aspirer sur une cigarette électronique ?

Pour un ex-fumeur, utiliser une cigarette électronique sera toujours relativement intuitif. En règle générale, pour prendre une bouffée sur votre nouvelle e-cigarette :

  1. Assurez-vous que votre e-cigarette soit chargée ;

  2. Remplissez si besoin votre réservoir avec votre e-liquide, et patientez une dizaine de minutes si vous le remplissez pour la première fois ;

  3. Allumez votre batterie. Si elle possède un bouton, il suffit généralement de 3 ou 5 clics rapides ;

  4. Placez le drip-tip de votre vapoteuse entre vos lèvres, comme une cigarette ;

  5. Prenez une bouffée en maintenant le bouton d'allumage tout au long de votre aspiration ;

  6. Relâchez le bouton, et soufflez votre premier nuage !

Où acheter ma première cigarette électronique ?

Tout comme on n’irait pas chercher sa baguette de pain chez le boucher, on ne va pas acheter sa première cigarette électronique n’importe où. Pour répondre à vos interrogations et vous guider au mieux vers un matériel adapté à vos besoins, rien ne vaut un conseil personnalisé par un professionnel de la vape.

Taklope.com

Alors, s’il vous plaît, oubliez les tabacs, les supermarchés, les bazars discount, etc. Comme dirait le malicieux Amonbofis : « chacun son domaine et les hippopotames seront bien gardés ». Même s’il est vrai que leurs produits peuvent être plus ou moins les mêmes que ce que peut vous vendre un professionnel, l’expertise et le conseil sont les deux facteurs qui vous permettront de débuter de façon optimale dans la vape.

Taklope.com

Chez Taklope, notre équipe de choc du Service Client est à votre écoute. Experts de la vape, ces nuageux mettent leurs connaissances, leurs compétences et leurs expériences personnelles à votre disposition pour vous aider à passer le cap de la vape avec succès.

> Vous pouvez contacter le Service Client Taklope du lundi au vendredi, de 9h à 19h.

Combien coûte une cigarette électronique ?

À l’image du monde de la vape, la centaine de cigarettes électroniques présentes sur le marché forment une gamme de prix très large.

Alors oui, même les petits budgets peuvent trouver leur compte ! Un petit prix ne traduit pas forcément une mauvaise qualité et un manque d’efficacité. A contrario, une e-cigarette très chère ne vous garantira pas plus de succès dans votre démarche d'arrêt du tabac. Ce qui les différencie repose surtout sur une technologie plus avancée, de meilleures performances ou des matériaux de fabrication plus exotiques.

 

Les kits débutants sur Taklope.com

Note : Apprentis nuageux à la recherche de votre première e-cig sur Taklope.com ? N'hésitez pas à vous tourner vers nos packs débutants best-sellers qui sont, bien souvent, peu chers et surtout testés et approuvés par notre communauté !

Ma cigarette électronique chauffe, est-ce normal ?

Lors de vos premières bouffées, il peut arriver d’être assez surpris de sentir que votre e-cig chauffe entre vos doigts. Ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal !

Attention : Taklope souhaite attirer votre attention sur le fait que cette réponse n’est valable que sur le matériel, vendu par nos soins, qui répondent aux normes françaises et européennes. Vous pouvez croiser la route de matériels bas de gamme et non contrôlés (d’où l’intérêt de se fournir chez un professionnel de la vape) qui atteignent des températures de chauffe trop élevées et anormales.

Ma cigarette électronique chauffe : est-ce normal ?

Comme expliqué sous la question « Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ? », la vapeur dégagée par une e-cig provient de la vaporisation du e-liquide qui est chauffé par une résistance, elle-même alimentée par l’énergie que dégage la batterie. Même si l’évaporation nécessite une moins grande température de combustion (qu’une cigarette traditionnelle), vous pouvez ressentir tout de même une chauffe de votre matériel.

Note : Si vous tirez fort et régulièrement sur votre cigarette électronique, et ce dans un laps de temps très court, la chauffe de l’appareil peut être désagréable sur vos lèvres ou dans vos mains. Dans ce cas, laissez-la refroidir quelques minutes.

Comment entretenir une cigarette électronique ?

De la batterie au drip-tip, une vapoteuse contient diverses pièces à bichonner et, dans certains cas, des pièces amovibles (telle que les résistances) à remplacer.

Entretien d'une cigarette électronique

Vous souhaitez obtenir quelques astuces pratiques et conseils "propreté" de base pour faire durer votre e-cig ? Rendez-vous sur notre guide « Comment entretenir ma cigarette électronique ».

Les cigarettes électroniques explosent : vrai ou faux ?

Pour accéder au marché français, les fabricants d’e-cigarettes ont l’obligation d’équiper leurs produits d’un dispositif anti-bris et antifuite. De plus, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) certifie que les explosions de batteries sont minimes par rapport au nombre d’e-cigs en circulation et que ces explosions sont souvent dues à une mauvaise utilisation du produit.

Encadrement des e-cigs sur le marché français

Par ailleurs, toutes les batteries de cigarettes électroniques distribuées sur le marché européen doivent être certifiées CE, conformes RoHS Directive 2011/65/EC, à l’ERP 2009/125/EU (concernant la sécurité électrique), et à la CEM (Compatibilité Electromagnétique) Directive 2014/30/EU.

Santé

La cigarette électronique aide-t-elle réellement à arrêter de fumer ?

Longtemps critiquée par des organismes de santé mal informés (manipulés), la vape a été officiellement reconnue par tabac-info-service.fr comme une aide pour arrêter ou réduire sa consommation de tabac.

La cigarette électronique aide-t-elle réellement à arrêter de fumer ?

Note : Selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire n°15 de l’agence nationale Santé Publique France, 1,8 million de personnes ont réussi à en finir avec le tabac entre 2016 et 2018. 870 000 de ces ex-fumeurs attribuent le succès de leur arrêt tabagique à la vape, soit 48,3%. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

La cigarette électronique est-elle un médicament ?

Non. Les cigarettes électroniques et les e-liquides sont considérés comme des produits de consommation courante. À ce titre, ils ne peuvent être vendus en pharmacie, car ils ne figurent pas sur la liste des marchandises, fixée par arrêté du ministre chargé de la santé, dont les pharmaciens peuvent faire le commerce.

La cigarette électronique est-elle un médicament ?

Puis-je cumuler vape et patch (ou autres substituts nicotinés) ?

Combiner deux substituts nicotiniques peut sembler être une bonne idée pour un apprenti vapoteur essayant d’arrêter de fumer. Sachez qu’il est possible de cumuler la e-cig et un autre substitut nicotinique, tel que le patch par exemple, à condition de veiller à bien doser la nicotine apportée par chaque matériel.

Puis-je cumuler vape et patch (ou autres substituts nicotinés) ?

Note : Taklope vous conseille toutefois de vous orienter rapidement vers le substitut qui vous correspond le mieux.

Les émissions d’une cigarette électronique sont-elles dangereuses ?

Un rapport de l’Office Français de prévention du Tabagisme, avec le soutien de la Direction Générale de la Santé, datant de 2013, démontre que, la vapeur générée par une e-cig, n’émanant pas d’une combustion, ne présente aucune trace de monoxyde de carbone et de particules solides, véritables dangers présents dans la fumée de cigarette.

Les émissions d'une cigarette électronique sont-elles dangereuses ?

De plus, contrairement à la fumée de cigarette, il est prouvé que cette vapeur disparaît à 95% dans la minute pour se vaporiser en gaz et qu’il n’existe, à ce jour, pas de données permettant d’évaluer combien de temps ces gaz peuvent être polluants.

Les cigarettes électroniques causent-elles des lésions pulmonaires ?

Compte tenu du scandale sanitaire ayant eu lieu aux USA en septembre 2019, vous êtes en droit de vous poser la question.

Pas de panique chers apprentis nuageux, c’est en novembre dernier que le Center for Disease Control and Prevention (CDC) a innocenté les produits réglementés de la vape en pointant du doigt le réel coupable de l’affaire : l’acétate de vitamine E présent dans certains e-liquides de contrefaçon contenant du THC.

Les cigarettes électroniques causent-elles des lésions pulmonaires ?

De plus, au cours du mois de décembre 2019, l’Académie Nationale de Médecine a souhaité mettre un point d’honneur à rassurer les Français sur la qualité et la sureté des produits de la vape respectant les normes françaises. Mieux encore, l’institution a reconnu publiquement les bienfaits de la cigarette électronique.

La cigarette électronique est-elle addictive ?

Les e-liquides pour cigarettes électroniques (sauf ceux dosés à 0mg/ml) contiennent de la nicotine liquide qui est à l’origine de la dépendance au tabac.

Cependant, Taklope tient à vous prévenir que la nicotine est NON cancérigène et qu’elle est indispensable dans le cadre d’un sevrage tabacologique.

La cigarette électronique est-elle addictive ?

Note : pour rappel, les substituts nicotiniques, tels que les patchs, les timbres, les gommes à mâcher, les inhalateurs, les comprimés ou encore les pastilles, contiennent de la nicotine.

Quels sont les effets secondaires de la vape ?

Lorsqu’un fumeur de tabac s’écarte du chemin goudronné pour emprunter la voie de la vapeur, son corps, habitué à traiter avec les substances toxiques de la cigarette traditionnelle, peut « souffrir » de certains effets secondaires souvent bénins et éphémères.

Avant toute chose, il est nécessaire de faire la distinction entre les effets secondaires liés à l’arrêt du tabac (maux de gorge, toux, saignements des gencives, prise de poids, insomnie, fatigue et maux de tête) et ceux provenant véritablement de l’utilisation de la cigarette électronique.

Les effets secondaires de la vape

Les effets secondaires liés à l’utilisation de la vapoteuse :

  • L'assèchement des muqueuses dû à la présence de Propylène Glycol (PG), un ingrédient absorbant l’eau pouvant provoquer des assèchements qui, rassurez-vous, ne présente pas de risque pour la santé. Pour lutter contre ce désagrément, pensez à vous hydrater régulièrement.

  • Des maux de tête liés à un surdosage de nicotine. Débutant dans l’univers de la vape, vous allez probablement devoir tester plusieurs dosages de nicotine avant de trouver le taux qui vous convient. C’est lors de cette recherche que vous pourrez constater quelques maux de tête. En effet, un taux de nicotine, trop élevé par rapport à vos besoins, peut engendrer une surdose, une excitation du cerveau et donc des céphalées.

  • Des allergies provoquées par la présence de Propylène Glycol (PG). Bien que plutôt rares, certains vapoteurs supportent mal le PG et peuvent être confrontés à plusieurs symptômes (nausées, migraines ou des maux de gorge chroniques).

Je suis allergique au Propylène Glycol, comment faire ?

Rassurez-vous chers vapoteurs, votre allergie ne vous empêchera pas de voyager dans les nuages. Vous pouvez opter pour des e-liquides au Végétol, un ingrédient 100% végétal, qui offre une vaporisation identique à celle des e-liquides PG/VG plus classique.

E-liquides Vegetol

Note : les e-liquides dits « Full VG » (composés à 100% de Glycérine Végétale) peuvent également contrer votre allergie au Propylène Glycol. Cependant, ces e-liquides sont déconseillés pour les débutants, car compatibles qu’avec des e-cigs très puissantes.

Puis-je vapoter enceinte ?

Ce qui est certain, c’est que vapoter est toujours préférable pour votre santé et celle de votre bébé que de continuer à fumer du tabac pendant votre grossesse et ce, même si vous réduisez votre consommation.

Le pneumologue Bertrand Dautzenberg préfère tout de même qu’une femme enceinte essaie d’utiliser les techniques de sevrage tabacologique (patch, gomme à mâcher, etc) avant de conseiller la e-cig. Cependant, ces substituts nicotiniques ne fonctionnent pas sur tout le monde.

Les femmes enceintes et la vape

De plus, une étude prospective, réalisée dans une maternité de Dublin (Irlande) en février 2020, prouve que la cigarette électronique n’a aucun impact sur la formation de votre bébé.

Cependant, ne vous méprenez pas, quelle que soit la méthode utilisée, la nicotine (ainsi que le Propylène Glycol et la Glycérine Végétale dans le cadre de la vape) passe dans votre sang et donc dans celui de votre bébé. Mais, les composants circulant dans votre système sanguin avec la vape sont bien moins dangereux que les substances toxiques délivrées par le tabac.

Pourquoi la cigarette électronique est-elle déconseillée aux non-fumeurs ?

La cigarette électronique étant un matériel délivrant de la nicotine et aidant les fumeurs à entamer sereinement une démarche de sevrage tabacologique, Taklope déconseille à toute personne non-fumeuse de commencer à vapoter.

Cigarette électronique VS cigarette traditionnelle

Est-ce que vapoter c’est fumer ?

Vapoter et fumer sont deux choses bien différentes. Le verbe « vapoter » signifie inhaler la vapeur d’une cigarette électronique. Le verbe « fumer », quant à lui, consiste à inhaler la fumée dégagée par la combustion d’une cigarette de tabac.

Est-ce que vapoter c'est fumer ?

La vapeur produite par une e-cig ne provient pas de la combustion du e-liquide, mais bien par sa vaporisation, ce qui la différencie de la fumée d’une cigarette traditionnelle.

La cigarette électronique est-elle plus ou moins dangereuse que la cigarette traditionnelle ?

Ce qu’il faut savoir c’est que la vapeur produite par une cigarette électronique ne provient pas de la combustion du e-liquide, mais bien par sa vaporisation, contrairement à la cigarette traditionnelle qui dégage des substances toxiques lorsqu’elle est brûlée.

La cigarette électronique : 95% moins nocive que le tabac

Aujourd’hui, il n’existe aucune étude ni aucune preuve affirmant que la cigarette électronique est plus néfaste que le tabac. Bien au contraire, la vape est officiellement reconnue, par le ministère de la santé britannique, comme étant « au moins 95 % moins nocive que le tabagisme ».

Vapoter ou fumer : quel est le moins cher ?

Il est aujourd’hui difficile de comparer clairement le budget cigarette et cigarette électronique. Mais nous allons essayer de vous répondre au mieux.

Là où fumer ne nécessite qu’un briquet et un paquet de tabac (environ 11€), la vape demande un peu d’investissement au départ avec un kit débutant et un flacon de e-liquide (environ 30€).

Vapoter ou fumer : quel est le moins cher ?

Cependant une fois équipé, quelques économies commencent à se faire ressentir du côté de la vape :

 

Petit fumeurCigarette traditionnelleCigarette électronique
40€/mois15€/mois


Un « petit fumeur » (1 à 5 cigarettes par jour, donc 1 paquet par semaine donc 40€ de tabac par mois) consommera, en moyenne, 2 flacons de e-liquide par mois (2*5€ - environ 10€) et 2 résistances (2*2,50€ - environ 5€).

 

 

Moyen fumeurCigarette traditionnelleCigarette électronique
140€/mois22,50€/mois


Un « moyen fumeur » (10 cigarettes par jours, donc 3,5 paquets par semaine donc 140€ de tabac par mois) consommera, en moyenne, 3 flacons de e-liquide par mois (3*5€ - environ 15€) et 3 résistances (3*2,50€ - environ 7,50€).

 

 

Gros fumeurCigarette traditionnelleCigarette électronique
280€/mois32,50€/mois


Un « gros fumeur » (20 cigarettes par jours, donc 7 paquets par semaine donc 280€ de tabac par mois) consommera, en moyenne, 5 flacons de e-liquide par mois (5*5€ - environ 25€) et 3 résistances (3*2,50€ - environ 7,50€).

 

 

Bien entendu, ces calculs sont à relativiser, le budget vape dépend de nombreux facteurs et notamment de celui de la consommation réelle et du prix réel des consommables. Cependant, ces chiffres démontrent bien un avantage économique de la vape par rapport au tabac.

Puis-je vapoter et fumer ?

Les adieux au tabac peuvent être difficiles et certains apprentis vapoteurs peuvent se montrer hésitants en jetant tout leur attirail de fumeur.

Certaines personnes vous conseilleront de jongler entre vape et tabac et d’autres vous préconiseront d’abandonner directement la cigarette traditionnelle. Sachez que ces deux méthodes sont correctes.

Puis-je vapoter et fumer ?

Cependant, l’objectif de la cigarette électronique étant de vous aider à raccrocher le tube de tabac, fumer et vapoter ne doit pas devenir une habitude. Si vous n’arrivez pas à abandonner définitivement la cigarette, nous vous recommandons de consulter un professionnel de santé.

Je suis un gros fumeur, dois-je forcément acheter une grosse cigarette électronique ?

Non ! Les grosses e-cigarettes qui produisent d'énormes nuages de vapeur ne sont pas particulièrement dédiées aux gros fumeurs. 

La différence entre un petit matériel de vape et un modèle XXL tient principalement au type de sensation qu'ils produisent, mais l'apport en nicotine par bouffée peut être le même. 

En effet, une vapoteuse produisant de gros nuages est pensé pour les e-liquides pauvres en nicotine (3 à 9mg environ), tandis que les petits matériels sont plus adaptés aux forts taux (9 à 18mg). 

Ainsi, que vous preniez une petite bouffée forte en nicotine ou une longue bouffée plus faible en nicotine, le résultat final est le même. Il vous faut alors choisir (selon votre préférence) entre une e-cigarette électronique produisant des petites bouffées réalistes ou de gros nuages comme un narguilé, puis un taux de nicotine adapté à ce matériel (en fonction de vos besoins).

Cependant, la majorité des ex-fumeurs préfèrent débuter avec une cigarette électronique produisant de fines bouffées et qui utilise de forts taux de nicotine. Cette configuration ajoute alors le réalisme et l'intensité accrue en gorge en plus de l'apport en nicotine. 
Néanmoins, il existe des cigarettes électroniques relativement imposantes qui sont tout de même prévues pour des sensations réalistes. Un gros matériel assure alors une autonomie maximale, critère à ne pas négliger si vos besoins quotidiens sont élevés. 

Je vapote plus que je fumais. Est-ce normal ?

Ceci est une question plutôt légitime. Certains jeunes vapoteurs peuvent s’apercevoir qu’ils sont plus pendus à leur nouvelle e-cig qu’à leur ancien paquet de tabac. Sachez, chers néo-nuageux, que c’est tout à fait normal et que votre soif de vapeur peut être causée par plusieurs choses :

Je vapote plus que je fumais. Est-ce normal ?

  • L’effet de nouveauté. Comme lorsqu’on étudie tout ce qu’offre un nouveau smartphone, par exemple, la fascination que vous avez pour votre nouvel équipement tout beau, tout neuf peut avoir pour effet d’augmenter votre consommation de nuages.

  • La peur de manquer. Cette nouvelle façon de consommer de la nicotine peut vous créer une « peur » de ne pas en recevoir assez. Il faut savoir que la diffusion de nicotine est beaucoup plus rapide pour une cigarette traditionnelle (environ 5min) que pour la vape (près de 35min). Alors après quelques bouffées, posez votre e-cig dans un coin afin de laisser la nicotine faire son travail.

  • Un sous-dosage de nicotine. Une hausse de la consommation de nuages peut être également due à un mauvais dosage de nicotine. Vos besoins ne sont ainsi pas satisfaits et vous gardez constamment votre e-cig aux lèvres. Dans ce cas, nous vous conseillons d’augmenter le dosage de nicotine de votre e-liquide afin d’être plus vite rassasié.

E-liquides

De quoi est composé un e-liquide ?

Carburant de votre cigarette électronique, un e-liquide est composé de plusieurs ingrédients :

De quoi est composé un e-liquide ?

    • De la base PG/VG (PG pour Propylène Glycol et VG pour Glycérine Végétale donnant la texture aux e-liquides.

    • De la nicotine (facultatif), dosée entre 0 et 20mg/ml, pour compenser le manque lié à l'arrêt du tabac.

    • Des arômes naturels ou synthétiques pour parfumer les e-liquides.

    • De l’eau déminéralisée et/ou de l’alcool éthylique permettant de fluidifier et d’homogénéiser le mélange.

 

> Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre guide « Tout savoir sur le e-liquide ».

>> Vous souhaitez choisir votre premier e-liquide ? Notre guide « Comment choisir son e-liquide ? » saura vous orienter.

Le goût d’une cigarette électronique est-il comparable à celui d’une cigarette traditionnelle ?

Eh bien oui et non. Il existe, sur le marché, de nombreux e-liquides, appelés « Classic », reproduisant au mieux le goût du tabac quoiqu’un peu plus doux et sucré qu’une cigarette. Cependant, les sensations entre la vape et le tube de tabac sont bien différentes.

Eliquides Taklope

La vapeur, plus suave et moins irritante pour la gorge, s’apparente plus aux sensations apportées par un narguilé (ou chicha). Vos premières bouffées sur une e-cig ressembleront probablement à ce que vous avez ressenti lors de vos premières cigarettes.

Combien de temps dure un flacon de e-liquide ?

Difficile de répondre à cette question, car tout dépend de vos besoins. Pour vous donner plus ou moins une idée :

Combien de temps dure un flacon de e-liquide ?

  • Un « petit fumeur » (fumant entre 1 et 5 cigarettes / jour), consommera environ 2 flacons de e-liquide / mois.

  • Un « moyen fumeur » (fumant environ 10 cigarettes / jours), vapera, en moyenne, 3 flacons de e-liquide / mois.

  • Un « gros fumeur » (fumant plus de 20 cigarettes / jours), consommera environ 5 flacons de e-liquide / mois.

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif.

Y a-t-il une date limite de consommation sur un e-liquide ?

Oui. Tout flacon, respectant la réglementation, doit comporter une date limite de consommation optimale (DLUO) ou date de durabilité minimale (DDM). Attention, ce n’est pas une Date limite de consommation (DLC). En principe, un juice fabriqué dans les règles de l’art se conserve à peu près 2 ans.

Y a-t-il une date limite de consommation sur un e-liquide ?

Pour une saveur durable, veillez à conserver vos eliquides dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et à température ambiante. Bien conservé, un e liquide pour cigarette électronique pourra être vapoté quelques semaines après dépassement de sa DLUO sans variation significative de goût ou de qualité.

Pourquoi y a-t-il une tête de mort sur les flacons de e-liquide ?

Ne vous inquiétez pas, chers vapoteurs, il n’y a rien de dangereux dans les e-liquides. La tête de mort, présente sur les flacons, témoigne en fait de la présence de nicotine dans le e-liquide. La nicotine ne constitue pas un danger pour la santé lors du vapotage et vous pouvez très bien consommer sans risque un juice dosé à 20mg/ml. En revanche, la nicotine peut devenir extrêmement toxique si elle est utilisée dans un cadre inhabituel et peut provoquer des arrêts cardiaques.

Pourquoi y a-t-il une tête de mort sur les flacons de e-liquide ?

La présence de ce signe sur un flacon de e-liquide est obligatoire, conformément à la norme française relevant de la classification de l’Union Européenne. Il s’agit là d’un simple principe de précaution incitant les utilisateurs à respecter les conditions d’utilisation du produit.

Quelles précautions prendre avec les e-liquides et autres matériels de cigarette électronique ?

Même si les odeurs se dégageant des flacons de e-liquides fruités ou gourmands peuvent être alléchantes, ce ne sont, bien sûr, pas des produits alimentaires que l’on peut ingérer sans risque. Les vapoteuses, quant à elle, sont composées de petits composants fragiles qui peuvent attirer les bambins.

Quelles précautions prendre avec les e-liquides et autres matériels de cigarette électronique ?

Il est évident que ces produits sont à enlever de la portée des enfants, tout comme les produits ménagers qui trainent dans les placards, les boîtes de médicaments et même certains cosmétiques. En France, les matériels et les e-liquides sont obligatoirement dotés d’un dispositif de sécurité enfant.

J’ai du e-liquide dans la bouche lorsque je prends une bouffée, est-ce normal ?

Remontées d’e-liquide dans l’embout buccal (drip-tip), fuites du réservoir, e-cig qui « glougloute » … Ce sont autant de désagréments qui peuvent « gâcher » votre expérience nuageuse. Est-ce normal ? Pas vraiment. Est-ce dangereux ? Absolument pas !

 

Certains facteurs peuvent être à l’origine de ce problème :

  • Une puissance pas adaptée à votre résistance : Si votre matériel offre l’opportunité de programmer sa puissance de sortie, vérifiez que votre réglage correspond bien à la plage de puissance que votre résistance peut encaisser (cette fourchette est inscrite sur la résistance). Un équipement qui délivre une puissance trop faible ne pourra vaporiser correctement l’e-liquide. Celui-ci se mettra alors à bouillir et à projeter de fines gouttelettes dans le drip-tip.

Une puissance pas adaptée à votre résistance

 

  • Un e-liquide trop fluide : Un e-liquide trop fluide et votre résistance se retrouve noyée. Un e-liquide trop épais et la voilà brûlée ! Il est primordial de bien choisir son e-liquide en fonction des capacités de votre résistance. Un trop fort dosage en Propylène Glycol (PG) peut rendre votre liquide un peu trop fluide et peut donc causer des remontées.

Un e-liquide trop fluide

 

  • Une résistance usagée ou de mauvaises qualités : Il est important de savoir qu’une résistance usée par de longues bouffées ne s’imbibe plus correctement en e-liquide. La vaporisation est alors inefficace et l’e-liquide a de fortes chances de remonter dans le drip-tip ou de fuir. Taklope vous conseille alors de changer votre résistance.

Une résistance usagée ou de mauvaises qualités

 

  • Un airflow trop restreint : Si l’arrivée d’air de votre cigarette électronique n’est pas assez ouverte, vous risquez de noyer votre résistance et donc de faire remonter quelques gouttes d’e-liquide dans le drip-tip.

Un airflow trop restreint

 

  • Un tirage trop fort : Vos réflexes d’ancien fumeur ont la vie dure. Or, si vous tirez trop fort et/ou trop vite, le e-liquide n’aura pas le temps de se vaporiser correctement ce qui provoque une remontée. Alors calmez vos ardeurs, chers nuageux, et prenez le temps de savourer. Note : relâcher le bouton Switch 1 ou 2 secondes avant la fin de votre bouffée permet également de limiter l’effet de condensation en aspirant toute la vapeur présente dans la cheminée de votre e-cig.

Un tirage trop fort

Enfin, pour éliminer toute la condensation et ainsi limiter les risques de remontée ou de fuite de e-liquide, rien ne vaut un bon vieux nettoyage en bonne et due forme. Pour obtenir quelques astuces et conseils pratiques pour nettoyer votre cigarette électronique, rendez-vous sur notre guide « Comment entretenir ma cigarette électronique ».

Réglementation

La vape est-elle réglementée ?

La vape en France est bien sûr très réglementée. La « Tobacco Product Directive » (TPD) est une directive européenne, transposée en France depuis 2016, visant à encadrer la vente des produits du tabac ou apparentés au tabac tels que les e-cigs et les e-liquides.

La vape est-elle réglementée ?

Peut-on vaper dans les lieux publics ?

L’article L3513-6 du code de la santé publique interdit l’utilisation de la vape (que le e-liquide soit nicotiné ou non) dans les lieux suivants :

  • Les établissements scolaires et les établissements destinés à l'accueil, à la formation et à l'hébergement des mineurs ;

  • Les moyens de transport collectif fermés ;

  • Les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif (tels que les open space, les ateliers, les salles de réunions, les cafétérias ou encore les vestiaires et les toilettes).

Peut-on vaper dans les lieux publics ?

Les lieux fermés et couverts accueillant du public comme les bars, les restaurants ou les commerces ne sont, en principe, pas concernés par cette loi, mais peuvent toutefois interdire la cigarette électronique dans leur règlement intérieur. Une signalétique sera alors affichée à l’entrée de ces endroits pour en informer les vapoteurs.

Attention chers nuageux, en cas de non-respect de cette interdiction, vous vous exposez à une contravention de 2e classe, soit 35€ d’amende.

Peut-on utiliser la cigarette électronique sur son lieu de travail ?

Bien que l’article L3513-6 du code de la santé publique interdit l’utilisation de la vape dans les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif. Il ne prohibe, cependant, pas la vape dans les lieux tels que les locaux de travail accueillant du public, les lieux de travail non couverts ni fermés ou encore les bureaux ou locaux à usage personnel.

Peut-on vapoter sur son lieu de travail ?

Bien entendu, le règlement intérieur de votre entreprise peut prévoir l’interdiction du vapotage dans les lieux évoqués ci-dessus et votre employeur peut, s’il le désire, mettre à disposition des vapoteurs et/ou des fumeurs un espace fermé à l’intérieur de ses locaux.

Quels pays interdisent le vapotage ?

Dans certains pays, la vape est tout simplement prohibée. Ne vous amusez pas à souffler des nuages de vapeur en Inde, en Thaïlande, à Hong-kong, en Malaisie, au Brésil (liste non exhaustive) sans quoi vous risquerez de vous exposer à une lourde amende, une confiscation de votre matériel et même, dans de rares cas, à une peine de prison.

Quels pays interdisent le vapotage ?

Pour bien préparer votre voyage, savoir si votre fidèle amie la e-cig est autorisée ou non dans votre destination ou connaître les prédispositions à adopter pour prendre l’avion tranquillement, nous vous invitons à consulter notre guide « Le Guide du vapoteur en vacances ».


Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

321 796
Clients

nous font confiance