Steeper un e-liquide
Vous voilà décidé à tenter l’aventure du DIY en fabriquant votre propre e-liquide ? Félicitations ! En plus de nous donner l’impression d’être un véritable chimiste, fabriquer son propre e-liquide s’avère être également plus économique tout en permettant de profiter d’un produit 100% personnalisé selon vos goûts et vos besoins.

Après avoir lu notre guide pour tout savoir sur le e-liquide DIY, vous avez mélangé votre arôme concentré à votre base PG/VG et vos boosters de nicotine. Vous y êtes presque avant de prendre la première bouffée de votre e-liquide fait-maison !

Maintenant, il faut passer à l’étape du steep. Pourquoi laisser reposer un e-liquide ? Comment faire maturer son propre e-liquide ? Si vous recherchez des informations sur le steep d’un e-liquide DIY, c’est ici que ça se passe !


Composition d’un e-liquide DIY

De quoi se compose un e-liquide DIY ?

Avant de passer aux choses sérieuses, il est important de rappeler de quoi se compose un e-liquide DIY : Passez votre curseur sur les différents points pour en savoir plus sur les ingrédients !

Comme vous pouvez le constater, un e-liquide DIY est un mix de plusieurs ingrédients dont il faut laisser le temps de fusionner. Dans le langage du vapotage, nous appelons cela le « Steep ».

Qu'est-ce que le Steep

Qu’est-ce que le steep ?

Le « steep » ou « steeping » vient du verbe anglais « to steep » qui se traduit par « faire tremper » ou « macérer ». Ce mot désigne l’étape de maturation d’un e-liquide DIY durant laquelle ce dernier va développer ses arômes pour en imprégner votre base neutre.

Pour imager la chose, c’est comme le vieillissement du vin ! Votre bouteille de Bordeaux, tout comme votre bouteille d’e-liquide DIY, a besoin de ce temps pour développer ses saveurs.


Pourquoi faire maturer un e-liquide DIY

Pourquoi faire maturer un e-liquide ?

Lorsque vous achetez un e-liquide tout prêt, dans une boutique ou bien sur internet, votre e-liquide est généralement prêt-à-vaper ou alors il vous faut juste ajouter un booster de nicotine pour répondre à vos besoins.

Cet e-liquide est alors déjà très savoureux et ne nécessite pas de temps de repos avant d’être vapoté, puisqu’il a déjà été maturé dans un laboratoire avant d’être mis en bouteilles.

Cependant, lorsque vous fabriquez votre propre e-liquide, il est essentiel de respecter le steep. L’arôme concentré que vous avez dilué dans votre base neutre a en effet besoin de temps pour imprégner pleinement la base et vous risquerez d’être fortement déçu par la saveur de votre préparation (goût désagréable et/ou forte odeur d’alcool) si vous vous aventurez à la goûter tout de suite.

Laisser steeper un e-liquide DIY permet alors de profiter de parfums plus concentrés, plus riches et plus puissants en bouche.


Comment steeper un e-liquide DIY

Comment steeper un e-liquide DIY ?

Après avoir bien mélangé les différents ingrédients selon vos envies et selon le dosage recommandé par la marque de votre arôme concentré (vous apprendrez tout cela en lisant notre guide pour tout savoir sur le DIY), il est temps de passer au steep. Pour cela, il existe deux méthodes :
Comment steeper un e-liquide DIY

Le Steep classique

Stockez votre flacon d’e-liquide, bouchon fermé, dans un endroit sec, à température ambiante et à l’abri de la lumière (dans un tiroir par exemple). Jusqu’à la fin du temps de maturation, indiqué par votre professionnel de la vape ou plus bas dans ce guide, il est conseillé de secouer régulièrement le e-liquide (idéalement 1 fois par jour) afin d’aider les composants à se diluer correctement.

Note : secouez votre flacon, au minimum, en début de steeping, au milieu et à la fin.

Comment steeper un e-liquide DIY

Le Breathing

En complément du steep classique, vous pouvez également opter pour la technique du « Breathing » (trad : respiration) qui consiste à laisser reposer le e-liquide, toujours à l’abri de la lumière et de la chaleur, en enlevant le bouchon du flacon. Cette méthode permet alors à certaines molécules (comme l’alcool éthylique contenu dans certains arômes) de s’évaporer pour un e-liquide encore plus qualitatif.

Attention cependant. Le Breathing est un procédé très délicat. Il est inutile de laisser votre e-liquide s’aérer durant des heures, d’autant plus que les arômes risquent de s'évaporer vous offrant alors un e-liquide fade. Quelques minutes (pas plus d’1h) suffisent donc amplement.

Note : ne pas utiliser la méthode du Breathing avec les arômes naturels.


Temps de steep d’un e-liquide DIY

Combien de temps laisser reposer un e-liquide ?

Vous savez à présent comment stocker votre e-liquide DIY durant sa maturation. Maintenant, il s’agit de savoir combien de temps mettra votre préparation à développer entièrement ses arômes.

Le temps de repos d’un e-liquide DIY dépend de chaque arôme utilisé et de son type de saveur. S’il est préférable de se fier aux indications du fabricant, vous ne trouverez pas forcément l’information sur le flacon de votre concentré DIY. Aussi, en règle générale, il faut entre 0 et 30 jours pour obtenir le e-liquide parfait.

Temps de steep d’un e-liquide DIY

  • arômes fruités simples (mono-saveur fruitée) : entre 0 et 5 jours
  • arômes fruités complexes (mix de plusieurs saveurs fruitées) : entre 3 et 7 jours
  • arômes frais/épicés (menthe, thé, épices, anis, réglisse, café, vanille) : entre 1 et 2 semaines
  • arômes classic (goût tabac) : à partir de 2 semaines
  • arômes gourmands (gâteaux, confiseries, custard, etc.) : plus de 3 semaines
Ces temps d’attente vous sont donnés à titre indicatif. Aussi, vous pouvez très bien, à tout moment, goûter quelques millilitres de votre e-liquide DIY afin d’évaluer la saveur de votre préparation selon vos goûts. S’il est trop fade, remettez votre e-liquide DIY en steep.

Note : la durée du steep peut être plus importante lorsque votre base est riche en Glycérine Végétale (VG). Plus épaisse, la VG a besoin de plus de temps pour s’imprégner pleinement de l’arôme de votre concentré DIY.

Temps de steep d’un e-liquide DIY

Peut-on rallonger le temps de steep ?

Pour reprendre l’exemple du vin, chaque jour supplémentaire de steep ne pourra qu'embellir les saveurs de votre e-liquide DIY (plus particulièrement pour les e-liquides gourmands et classic). Ainsi, si vous avez la patience, attendre 2-3 mois peut offrir une vape encore plus riche en plaisir.

De même, si votre e-liquide DIY mentholé est trop fort pour vous, le laisser reposer un peu plus longtemps permettra d’atténuer l’effet frais. En effet, l’agent Koolada (généralement ajouté dans les e-liquides pour offrir une note fraîche) a tendance à s'estomper avec le temps.

Temps de steep d’un e-liquide DIY

Combien de temps de steep avec un additif ?

Lorsque vous ajoutez un additif à votre e-liquide DIY (au début ou en cours de steep), il n’est généralement pas obligatoire de respecter un temps de steep particulier. Cependant, certains additifs seront que meilleurs après un certain temps.

C’est le cas pour l’additif Acetyl Pyrazine (10 jours environ), Vanilline (15 jours environ), DNB (15 jours environ) ou Ethyl Maltol (1 semaine). Bien évidemment, ces durées d’attente sont encore une fois données à titre indicatif. Le mieux est donc de tester le rendu de temps en temps jusqu’à trouver votre parfait équilibre.


 Comment accélérer le steep d’un e-liquide ?

Comment accélérer le steep d’un e-liquide ?

Vous l’aurez compris, faire son propre e-liquide demande un peu de patience (surtout pour les e-liquides gourmands, plus complexes en saveurs). Mais, nous savons aussi qu’il est parfois bien difficile de résister à la tentation d’une saveur qui nous donne fortement envie… Aussi, il existe quelques méthodes pour accélérer le temps de steep.
 Comment accélérer le steep d’un e-liquide ?

La machine à steeper

Son prix peut faire réfléchir, mais la Machine à « Steeper » s’avère être efficace pour accélérer le temps de maturation de votre e-liquide DIY. Cet appareil, utilisé en laboratoire, est en fait un agitateur magnétique qui offrira un brassage optimal du e-liquide en cours de steep.

De quoi bénéficier d’un vrai bonus pour les concentrés DIY complexes et un réel gain de temps pour les arômes fruités plus simples.

 Comment accélérer le steep d’un e-liquide ?

L’émulsion

Pour les impatients ne souhaitant pas investir dans une machine à steeper, il vous reste le bon vieux coup de poignet. Secouer régulièrement son flacon d’e-liquides DIY, durant sa maturation, permet également d’écourter le temps de repos. Cependant, cette pratique nécessite une régularité exemplaire. Il vous faudra émulsionner votre e-liquide DIY, jusqu’à que le liquide soit trouble, 3 à 4 fois par jour durant plusieurs jours pour obtenir un résultat.

 Comment accélérer le steep d’un e-liquide ?

La chaleur

Exposer votre e-liquide DIY, en cours de steep, à une source de chaleur s’avère être une bonne méthode pour accélérer la maturation, selon certains vapoteurs.

Au bain-marie, sous le sèche-cheveux, prêt de la cheminée ou du radiateur… Nombreuses sont les techniques pour tenir son e-liquide DIY au chaud. Cependant, notez bien que ces méthodes ne sont pas validées par les fabricants et que le résultat peut parfois être décevant, voire même détériorer l’arôme et/ou la nicotine. Libre à vous d’essayer.

Note : si vous utilisez cette technique, mieux vaut faire steeper votre e-liquide DIY dans une bouteille en verre.

Loading...

Suggestions

Produits

No results in products
No results in categories