Comment choisir un atomiseur reconstructible ?

Bienvenue sur le guide qui fera de vous un vapoteur expert !

Déjà aguerri dans l'utilisation d'une cigarette électronique ? Découvrez aujourd'hui le monde des atomiseurs reconstructibles et apprenez tout de ces atomiseurs "réparables" qui vous permettront de créer et d'installer vos propres résistances.

Qu'est-ce qu'un atomiseur reconstructible comparé à un clearomiseur ? Pourquoi choisir cette solution ? Comment l'utiliser ? Et surtout quel atomiseur reconstructible choisir ?

Apprenez tout du côté "bricoleur-geek" de la vape ici !

Un atomiseur reconstructible, c'est quoi ?

Un atomiseur reconstructible (aussi appelé "réparable" ou tout simplement "atomiseur") est une alternative au clearomiseur classique que vous connaissez déjà bien. Comme lui, l'atomiseur contient une résistance et du e-liquide, et est relié à un mod pour chauffer.

Tout l'intérêt de l'atomiseur reconstructible réside dans la possibilité qu'il offre d'installer vos propres résistances au lieu de résistances préfabriquées. Une résistance faite main rassemble comme toujours un fil résistif ainsi qu'une mèche absorbante, et l'atomiseur est construit pour vous permettre de la fixer à l'intérieur.

Auparavant, les atomiseurs reconstructibles étaient peu nombreux et concentrés chez des marques haut de gamme.

Aujourd'hui, les atomiseurs sont plus répandus, plus variés, et fonctionnent quasiment tous de manières assez similaires, inspirés par les succès et les bonnes idées d'autrefois.

Atomiseur, clearomiseur : quelle différence ?

À part leurs designs, leur architecture interne conçue pour des résistances faites main et leurs différents fonctionnements, les atomiseurs partagent la plupart des caractéristiques des clearomiseurs.

Ainsi, pour choisir l'atomiseur parfait pour vous, vous aurez à choisir entre des atomiseurs compacts ou XXL, spécialisés ou polyvalents, conçus pour des montages subohms puissants ou de petites résistances pour une vape MTL.

Suis-je prêt pour le reconstructible ?

Les atomiseurs sont des matériels réservés aux experts qui requièrent du matériel et de bonnes connaissances sur la cigarette électronique ainsi son fonctionnement.

Avec les modèles d'atomiseurs et les outils actuels, monter une résistance dans un atomiseur reconstructible n'est en soi pas compliqué. Un peu de minutie suffit. En revanche, il faut des connaissances, de l'apprentissage et beaucoup de patience pour comprendre et utiliser correctement son atomiseur. C'est en forgeant que l'on devient forgeron !

Ainsi, si vous avez une bonne expérience de vapoteur, de la patience et l'envie d'apprendre, alors vous êtes prêts pour vous lancer dans le monde des atomiseurs reconstructibles !

Combien coûte le reconstructible ?

Comme le DIY pour le e-liquide, l'utilisation d'un atomiseur reconstructible requiert un plus grand investissement de base, mais s'avère très vite rentable !

L'atomiseur en lui-même est en moyenne plus cher qu'un clearomiseur, sans compter les consommables et autres outils nécessaires à son utilisation. En échange, vous ferez d'immenses économies sur les résistances, passant d'une dizaine d'euros pour une boîte de 5 résistances industrielles à seulement quelques centimes pour une résistance faite main.

Quels sont les avantages d'un atomiseur reconstructible ?

Le prix

Les résistances faites main utilisées par les atomiseurs ont un coût unitaire extrêmement bas.

Les sensations

Les atomiseurs reconstructibles et leurs résistances faites main sont réputés pour offrir un rendu saveur-vapeur bien supérieur.

La personnalisation

En créant vos propres résistances, vous maîtrisez leur puissance, leurs matériaux et leurs tailles, pour un contrôle total de votre vape.

Le design

Plus sophistiqués que les clearomiseurs, les atomiseurs offrent des designs très variés, des plus exotiques au plus luxueux.

De quoi se compose un atomiseur ?

Le drip-tip

Comme celui d'un clearomiseur, il peut être de format standard 510, 810, ou de taille unique, fabriqué avec divers matériaux (acier, Delrin, Ultem, plastique, téflon, résine…)

Le top-cap

Au sommet du réservoir ou recouvrant tout le corps de l'atomiseur, il encapsule le tout et sert très souvent d'accès au remplissage en le dévissant ou en le retirant entièrement.

La cheminée

Souvent reliée à la cloche, la cheminée conduit la vapeur produite dans le plateau vers le drip-tip.

La cloche

Sur les atomiseurs dotés d'un réservoir, la cloche isole le plateau du e-liquide qui l'entoure.

Le réservoir

Sur un atomiseur doté d'un réservoir seulement. Il est souvent fabriqué en Pyrex, mais aussi en Ultem ou en plastique PMMA ou PSU pour une meilleure robustesse.

L'airflow

En bas sur la base ou en haut sur le top-cap, l'airflow (réglable ou non) fait entrer l'air aspiré dans le plateau

Plongeons au cœur du sujet : quel atomiseur acheter ? Pour vous familiariser avec l'objet, voici un modèle classique d'atomiseur reconstructible accompagné de sa résistance faite main.

Note : selon le type d'atomiseur ou le modèle, certains éléments peuvent être dessinés différemment ou simplement absents.

Le plateau (ou "deck")

Cœur de l'atomiseur, le plateau contient les points de fixation qui accueilleront la résistance. Diverses architectures de plateaux existent.

La sortie d'air

La sortie d'air sur le plateau a des formes très variées selon le modèle. Elle peut être ciblée vers un ou plusieurs points du coil, être restreinte ou très large, et baigne d'air le coil chaud pour produire la vapeur.

Les cuves/ l'alimentation

Interface entre le plateau et l'e-liquide, les cuves servent à loger les extrémités de la mèche. C'est ici que l'e-liquide peut entrer en contact avec la mèche et atteindre, en l'imprégnant, la résistance.

Le coil

Il s'agit soit d'une bobine de fil résistif soit d'une bandelette de Mesh. Le coil s'insère dans les points de fixation du plateau pour recevoir le courant et chauffer. Avec la mèche, il forme la résistance.

La mèche

Le plus souvent en coton organique, la mèche pend dans les cuves et passe dans le coil pour acheminer l'e-liquide vers son centre. Avec le coil, elle forme la résistance.

Quels sont les différents types d'atomiseurs ?

Pour débuter dans le reconstructible, différents types d'atomiseurs s'ouvrent à vous. Si les sensations de vape qu'ils offrent dépendent principalement du type de montage que permet chaque modèle, les différents atomiseurs ont chacun leurs subtilités de design, d'utilisation et de rendu.

Pour choisir le meilleur atomiseur, il faut d'abord les connaître par cœur.

L'atomiseur Tank "RTA"

Aujourd'hui, les atomiseurs RTA "Rebuildable Tank Atomizer" sont les plus répandus. Ces atomiseurs reconstructibles sont esthétiquement très proches des clearomiseurs du fait de leur réservoir. C'est justement ce réservoir qui fait la particularité des RTA !

Les atomiseurs RTA fourmillent de modèles différents, avec des plateaux de montages des plus simples aux plus extravagants couvrant tous les styles de vape.

Comment fonctionne un RTA ?

Le plateau de montage accueillant votre résistance est isolé du réservoir par la cloche. Seules quelques ouvertures dans la cloche permettent au e-liquide d'alimenter le montage pour vaper sans fuir. La vapeur générée dans le plateau s'échappe ensuite par la cheminée au sommet de la cloche.

Pourquoi choisir un RTA ?

Autonomie

Le réservoir permet une utilisation quotidienne confortable.

Polyvalence

De très nombreux modèles adaptés à tous types de vapes existent.

Vapeur tiède

La présence d'une cheminée permet une vapeur plus tiède.

L'atomiseur Dripper "RDA"

Les atomiseurs RDA "Rebuildable Dripper Atomizer" aussi nommés Drippers sont traditionnellement des atomiseurs réservés au power-vaping. Simples, il s'agit le plus souvent d'un simple plateau de montage enfermé dans un top-cap (donc sans réservoir), qui s'alimente manuellement en e-liquide toutes les 2-3 bouffées.

La proximité du montage avec la bouche offre un rendu des saveurs réputé maximal. De même, l'absence de réservoir fait des drippers des atomiseurs rapides à monter et adaptés à la dégustation d'e-liquides.

Comment fonctionne un dripper ?

Un dripper fonctionne très simplement. La résistance montée sur son plateau chauffe, et vaporise tout bêtement l'e-liquide versé préalablement sur sa mèche. Le fond du dripper peut servir à stocker une longue mèche de coton, pour avoir une réserve minimale d'e-liquide. Enfin, l'airflow souvent directement ouvert face au coil produit une vapeur très généreuse et un rendu chaud.

Pourquoi choisir un dripper ?

Puissance

Les drippers sont les atomiseurs les plus utilisés pour le power-vaping.

Saveurs

La simplicité architecturale des drippers offre un excellent rendu des saveurs

Design

Le look compact 100% fermé des drippers est très apprécié des amateurs.

L'atomiseur RDTA

Moins commun, mais très apprécié, l'atomiseur reconstructible RDTA est un hybride entre RTA et dripper héritier des vieux atomiseurs Genesis.

D'apparence complexe et pourtant très simple, un RDTA n'est rien de plus qu'un dripper auquel on aurait fixé un réservoir en dessous. Une astuce pensée pour offrir le rendu d'un dripper et l'autonomie d'un RTA dans un seul atomiseur reconstructible, en échange d'un matériel plus gros et parfois moins confortable à monter.

Comment fonctionne un dripper ?

Le RDTA contient un plateau de montage en haut pour reproduire le rendu d'un dripper. Pour piocher l'e-liquide du réservoir, le fond du plateau comporte des ouvertures permettant d'insérer des mèches de coton plus longues jusqu'au fond.

Pourquoi choisir un RDTA ?

Polyvalence

Avec leur réservoir, les RDTA proposent davantage de modèles destinés à des vapes MTL.

Saveurs

Le plateau en haut et l'aération directe inspirée des RDA assurent toujours un rendu des saveurs maximal.

Autonomie

Les RDTA sont des drippers qui n'ont pas besoin d'être alimentés toutes les 2-3 bouffées.

Quels autres types d'atomiseurs reconstructibles existent ?

D'autres solutions existent pour vous permettre de profiter des atouts du reconstructible, moins courantes et principalement adaptées soit à un public novice, soit à des vapoteurs plus expérimentés.

Pourquoi débuter avec un plateau RBA ?

Un plateau RBA est un mini plateau reconstructible, en forme de résistance de clearomiseur. Certains clearomiseurs ou cartouches de pod mods proposent un RBA séparément, vous permettant d'essayer le reconstructible sans acheter un nouvel atomiseur puisqu'il s'insère dans le clearomiseur comme une résistance.

Avantages

Pratique pour découvrir   -   Économique   -   "Réversible"

Inconvénients

Peu d'espace de montage   -   Qualité de rendu souvent moindre qu'un vrai atomiseur

Qu'est-ce qu'un atomiseur Mesh ?

Très courant chez les clearomiseurs subohms, la technologie Mesh peut aussi être accessible avec certains atomiseurs reconstructibles (RTA, RDA ou RDTA) qui lui sont spécialement dédiés.

Un atomiseur Mesh dispose d'un plateau particulier, prévu pour accueillir une bandelette de Mesh au lieu de coils en spiral classique. Le Mesh est un tissu de métal résistif souple, présenté en courtes bandelettes.

Avec une résistance très basse et une large surface de vaporisation, le Mesh est très apprécié pour la vape subohm puissante.

Qu'est-ce qu'un atomiseur Genesis ?

Les atomiseurs Genesis sont de moins en moins courant aujourd'hui du fait de la difficulté du montage qu'ils imposent.

Comme un RDTA, un atomiseur Genesis dispose d'un plateau au-dessus d'un réservoir, mais il se distingue par un coil vertical enroulé autour d'une mèche en fibre de silice ou de Mesh roulé très serré.

Les atomiseurs Genesis sont notamment réputés pour la qualité de leurs saveurs.

Qu'est-ce que le coil d'un atomiseur ?

Le coil est le cœur de la résistance que vous installerez sur le plateau de votre atomiseur reconstructible. C'est la bobine métallique dans laquelle passera la mèche et qui chauffera l'e-liquide.

Le coil peut être fabriqué soi-même en enroulant à la main du fil résistif, ou acheté préenroulé.

Le coil peut être fait avec différents métaux, différentes tailles et différents "formats" qui impacteront leur rendu et leur vape de prédilection. Pour anticiper la valeur en Ohm, la puissance dégagée et donc le rendu de la vape que fournira un coil retenez que :

La qualité d'un coil pour tel ou tel atomiseur résulte donc d'une bonne équation entre son matériau, son épaisseur et sa taille. Le but final étant d'utiliser un coil suffisamment réactif, de mensurations adaptées à l'airflow de l'atomiseur, et capable de chauffer correctement sur une plage de tensions classiques (3 à 4,5V environ).

Single-coil, dual-coil, qu'est-ce que c'est ?

Les atomiseurs reconstructibles ne sont pas tous limités à l'utilisation d'un seul coil (single-coil). Beaucoup sont conçus pour recevoir deux coils sur leur plateau, on parle alors d'atomiseur dual-coil.

Les atomiseurs dual-coils sont courants, et certains (plus rares) permettent même l'utilisation de trois coils, quatre ou même plus !

Enfin, beaucoup d'atomiseurs dual-coils sont conçus de manière à vous permettre de choisir entre un ou deux coils (atomiseur single/dual).

Avantages du dual-coil

Meilleure production de vapeur   -   Résistance plus basse (divisée par 2)  -   Idéal pour une vape très puissante

Inconvénients

Montages plus complexes  -   Nécessite deux coils strictement identiques  -   Inutiles pour une vape MTL

Quel atomiseur reconstructible pour le MTL ?

Comme une clearomiseur MTL, un atomiseur MTL vous offrira une vape très intense en saveurs, forte en hit et au tirage serré.

Avec un grand catalogue disponible, choisir un atomiseur MTL sera facile.

Choisissez un atomiseur RTA ou RDTA single-coil relativement compact, doté de petits airflows.

Utilisez un petit coil de fil fin (épaisseurs conseillées 26 ou 28GA), ou en Clapton MTL pour atteindre des valeurs de résistances d'au moins 0,8ohm.

 

Les suggestions Taklope pour un atomiseur MTL :

Quel atomiseur reconstructible puissant pour le subohm ?

Envie d'un atomiseur reconstructible pour la vapeur ? Choisissez un atomiseur dédié aux montages subohms et à l'inhalation directe !

De très nombreux modèles d'atomiseurs RTA, RDTA ou Drippers sont conçus pour la vape puissante. Pour débuter et pour préserver un peu de polyvalence ainsi qu'un tirage relativement restrictif, choisissez de préférence un atomiseur single-coil

Pour tirer parti des airflows souvent vastes des atomiseurs puissants, choisissez des coils épais en fil simple (épaisseur conseillée 24GA), des fils plats ou des tressages exotiques de plusieurs fils type Clapton.

 

Les suggestions Taklope pour un atomiseur "vapeur" :


Si vous choisissez malgré tout un atomiseur dual-coil pour débuter : attention !

Un atomiseur dual-coil divise la valeur de résistance en Ohm par deux (deux coils de 0,5ohm installés dans un même atomiseur forment une résistance finale de 0,25ohm). Assurez-vous d'avoir un mod suffisamment puissant pour l'alimenter sans risque.

Qu'est-ce qu'un atomiseur BF (Bottom-Feeding) ?

Les atomiseurs compatibles avec le bottom-feeding (ou "BF") sont traditionnellement de type Dripper ou RDTA.

Un dripper dit "BF" signifie que son connecteur (son pin) est percé pour pouvoir être alimenté en e-liquide par le biais d'une box bottom-feeder.

Installé sur une box BF, il est alors possible d'injecter l'e-liquide dans le fond du dripper en appuyant sur la fiole squonk contenue dans la box.

Ce système est intimement lié aux drippers du fait de l'absence de réservoir.

Ainsi, la majorité des drippers sont compatibles BF ou proposent un pin 510 BF en plus d'un pin classique pour vous laisser le choix.

Dois-je forcément avoir un mod bottom-feeder pour utiliser un dripper ?

Non ! Si vous avez un mod "squonk", utiliser un dripper est bien sûr une très bonne idée. Cependant...

Si vous utilisez un mod classique non-BF, il vous suffira d'alimenter votre résistance en versant régulièrement de l'e-liquide directement sur la mèche en coton.

Ce mode d'alimentation s'appelle le "Dripping" ! Attention : pour utiliser un dripper avec un mod non-BF, assurez-vous qu'il dispose d'un pin 510 classique non troué pour éviter que l'e-liquide coule sur votre mod.

Quel plateau de montage choisir ?

Pour réaliser votre montage (installer votre résistance dans l'atomiseur), chaque atomiseur reconstructible dispose d'un plateau, également appelé "Deck". Les formats et les caractéristiques du plateau de chaque atomiseur varient, mais quelques formats principaux se retrouvent régulièrement.

Le plateau Double-posts

Le plateau double-post (ou quad-posts pour certains atomiseurs dual-coil) est très répandu et apprécié. Il se compose d'au moins deux plots ("posts") de fixation côte à côte ou face à face, et chacun dispose d'une ouverture pour insérer une patte du coil. Une fois le coil vissé, il suffit de couper ce qui dépasse.

L'inconvénient principal des atomiseurs avec plateau double-posts est l'espace de montage relativement plus limité.

Le plateau Postless

Les plateaux postless sont relativement récents. Comme leur nom l'indique, ils n'ont pas de plots de fixation et disposent à la place de simples trous percés à même le fond. Pour installer un coil, il faut alors le planter droit.

Ces plateaux très basiques sont appréciés pour leur aspect spacieux et aéré. En revanche, ils font des atomiseurs reconstructibles plus complexes à monter puisqu'il faut couper les pattes du coil à une longueur adaptée avant même de l'avoir installé.

Le plateau à clamps

Moins répandu et pourtant très pratique, le plateau à clamps (ou "étaux") a une architecture proche du type Double-post, mais se distinguent par son mode de fixation du coil. Comme un étau, c'est une large plaque qui vient appuyer et bloquer les pattes du coil.

Les atomiseurs reconstructibles avec plateau à clamp sont très faciles à monter grâce à la fixation rapide qu'ils permettent, et autorisent l'utilisation de très larges coils.

Le plateau Velocity

Issu de l'atomiseur Velocity qui lui a donné son nom, le plateau Velocity se distingue par ses deux longs pylônes au centre de l'atomiseur, percés de quatre trous de fixation.

Le Velocity est un modèle auparavant très apprécié par les amateurs d'atomiseurs dual-coils.

Quel fil résistif choisir ?

Choisir le bon type de fil résistif et le bon matériau est indispensable pour monter un coil adapté à son atomiseur reconstructible ainsi qu'à son style de vape.

Plusieurs choix courants s'offriront à vous :

En termes de matériaux :

Le Ni80

Résistances plus basses
Bonne réactivité
Endurant
Compatible mode Watt
 

Le Kanthal A1

Résistances plus hautes
Stable
Facile à travailler
Compatible mode Watt
 

L'acier SS316

Résistances très basses
Saveurs plus rondes
Compatible contrôle de
température et Watt
 
En termes de type de fil:

Fil plat

Un ruban plat offrant une plus
grande surface de chauffe. Résistances plus basses et plus encombrantes sur le plateau.

Fil rond

Un fil simple d'épaisseur fine à moyenne, simple à enrouler et à travailler.
Résistances plus hautes

Câble exotique

Tressages de plusieurs fils décuplant la vaporisation (Clapton, Fused, Alien…).
Résistances très basses et chauffe plus lente.

Il n'existe pas d'impératifs en matière de fil résistif. L'important étant que les dimensions, le matériau et le type de fil qu'utilisera votre coil soient adaptés à la vape que vise votre atomiseur reconstructible.

Ainsi :

- Pour un atomiseur MTL, préférez un fil rond et fin en Kanthal ou en Ni80 pour avoir une valeur de résistance relativement haute et une bonne réactivité à basse puissance.

- Pour un atomiseur puissant, préférez un fil rond épais ou des câbles exotiques, de préférence en Ni80 pour maximiser la vapeur et obtenir des résistances basses plus réactives.

Pour tout connaître des différents fils résistifs, consultez notre article détaillé !

Quel fil résistif pour débuter ?

Pas le temps de potasser la science des fils résistifs ? Voici nos suggestions pour débuter avec un atomiseur reconstructible sans vous poser de question.

En règle générale : les bobines de Kanthal A1 rond sont conseillées pour débuter dans le reconstructible en créant soi-même ses coils. Ils seront plus stables, leur résistance sera plus facile à anticiper, et leur format rond sera plus pratique à installer sur le plateau de l'atomiseur.

Nous vous suggérons donc :

Pour un atomiseur MTL

Bobine de Kanthal A1 26GA (0,4mm d'épaisseur)
MTL

Pour un atomiseur DL

Bobine de Kanthal A1 24GA (0,5mm d'épaisseur)
DL

Quels coils préfabriqués acheter ?

Vous souhaitez débuter avec des coils aux tressages exotiques type Clapton ? Dans ce cas, nous vous conseillons d'opter pour des coils préfabriqués. Ils vous permettront une installation plus rapide, et vous serez sûr de la valeur de la résistance.

 

Quelques règles avant d'acheter des coils préfabriqués pour débuter :

  • Ne visez pas trop gros, ou trop exotique. De simples Claptons ou Fused Claptons suffiront pour débuter.

  • Choisissez des coils aux résistances adaptées à votre atomiseur (pas moins de 0,8ohm pour un atomiseur MTL).

  • Restez sur des matériaux classiques, en Kanthal A1 ou en Ni80.

Voir nos coils préfabriqués. 

Comment savoir quelle résistance aura mon coil ?

Les coils en fil résistif complexes (tressages de plusieurs fils) créent des valeurs de résistances difficiles à anticiper sans expérience. C'est pourquoi des coils en fil rond simples sont conseillés si vous débutez avec un atomiseur reconstructible et des coils faits main.

Des outils de calcul simples sont disponibles pour vous permettre d'anticiper la résistance de votre coil, ou de savoir combien de spires faire pour atteindre une certaine valeur de résistance :

Comment utiliser le calculateur de micro-coil ?

Choisissez le matériau de votre fil résistif.

Indiquez l'épaisseur du fil (24GA = 0,5mm ; 26GA = 0,4mm ; 28GA = 0,32mm).

Indiquez le diamètre du coil (2,5 et 3mm sont les diamètres les plus courants lorsque l'on fabrique un coil).

Indiquez le nombre de boucles (spires) que possède votre coil.

Estimez la longueur des deux pattes de votre coil.

Estimation de la valeur de résistance du coil avec les paramètres renseignés précédemment.

Le coefficient de chauffe illustre la réactivité du coil. La case passera en orange ou en rouge si votre coil est inadapté et qu'il chauffe trop fort ou trop lentement lorsqu'utilisé avec une batterie de cigarette électronique classique (3,2 à 4,2V)

Puissance délivrée à la tension sélectionnée

Tension de travail de la batterie (consultez le coefficient de chauffe pour des tensions de 3,2 à 4,2V).

Renseignez le nombre de coils présents dans le montage. La valeur de résistance est divisée par 2 s'il s'agit d'un montage dual-coil.

Quels outils pour monter un atomiseur reconstructible ?

En plus d'un atomiseur reconstructible et de coils, d'autres consommables et outils sont indispensables pour réaliser le montage et l'entretenir.

Quelle mèche choisir ?

La mèche est indispensable pour réaliser un montage sur un atomiseur reconstructible. Elle absorbe l'e-liquide du réservoir et l'achemine au centre du coil.

Le matériau le plus courant et le coton organique, et certaines marques le combinent avec du chanvre ou de la cellulose pour lui apporter davantage de robustesse ou de capillarité.

Il n'y a cependant pas d'impératifs concernant les cotons. Vous êtes libres de choisir ! Le coton peut être proposé en bandes à découper, en rouleau, en feuilles, ou en lacets précalibrés pratiques pour débuter dans le dosage de la mèche.

Voir nos fibres et cotons pour mèches.

Comment faire la mèche d'une résistance ?

Créer la mèche pour un atomiseur reconstructible est simple, mais il faut savoir doser la quantité de coton que l'on passe dans le coil. Trop de coton et c'est le dry-hit, pas assez, et c'est la fuite.

N'ayez pas peur de recommencer. Au fur et à mesure des changements de mèche, vous apprendrez à bien doser votre coton.


Voici le procédé global :

1 – On découpe une bande de coton et l’on entortille le bout pour l'insérer dans le coil installé sur le plateau. Le reste de la mèche ne doit pas être tassé ou entortillé.

2 – Si la mèche bloque à l'entrée du coil, retirez-la et enlevez un peu d'épaisseur. L'objectif est d'avoir une mèche qui entre dans le coil en forçant un peu, sans pour autant se bloquer.

3 – Coupez les extrémités de la mèche à une taille adaptée aux alimentations de votre atomiseur (pas trop court, ni trop tassé), et ébouriffez-la un peu avant de la placer dans les alimentations.
Une fois fait, vous pouvez l'imbiber d'e-liquide.

Quelle mèche choisir ?

La mèche est indispensable pour réaliser un montage sur un atomiseur reconstructible. Elle absorbe l'e-liquide du réservoir et l'achemine au centre du coil.

Le matériau le plus courant et le coton organique, et certaines marques le combinent avec du chanvre ou de la cellulose pour lui apporter davantage de robustesse ou de capillarité.

Il n'y a cependant pas d'impératifs concernant les cotons. Vous êtes libres de choisir ! Le coton peut être proposé en bandes à découper, en rouleau, en feuilles, ou en lacets précalibrés pratiques pour débuter dans le dosage de la mèche.

Voir nos fibres et cotons pour mèches.

Comment faire la mèche d'une résistance ?

Créer la mèche pour un atomiseur reconstructible est simple, mais il faut savoir doser la quantité de coton que l'on passe dans le coil. Trop de coton et c'est le dry-hit, pas assez, et c'est la fuite.

N'ayez pas peur de recommencer. Au fur et à mesure des changements de mèche, vous apprendrez à bien doser votre coton.


Voici le procédé global :

1 – On découpe une bande de coton et l’on entortille le bout pour l'insérer dans le coil installé sur le plateau. Le reste de la mèche ne doit pas être tassé ou entortillé.

2 – Si la mèche bloque à l'entrée du coil, retirez-la et enlevez un peu d'épaisseur. L'objectif est d'avoir une mèche qui entre dans le coil en forçant un peu, sans pour autant se bloquer.

3 – Coupez les extrémités de la mèche à une taille adaptée aux alimentations de votre atomiseur (pas trop court, ni trop tassé), et ébouriffez-la un peu avant de la placer dans les alimentations.
Une fois fait, vous pouvez l'imbiber d'e-liquide.

Quels outils utiliser ?

Pour débuter avec un atomiseur reconstructible, et même après, il vous faudra également un équipement complet d'outils en plus de l'atomiseur, des coils et du coton.

Pince coupante

pour couper le fil résistif et les pattes du coil qui dépassent du plateau après le montage (ou avant le montage sur un plateau Postless).

Pince céramique

pour manipuler le coil chaud, resserrer ses spires ou gratter les points chauds lors du rodage.

Tige(s) coiler

pour enrouler son propre coil et le placer sur le plateau sans le déformer.

Auto-coiler

pour enrouler vos coils encore plus facilement qu'avec de simples tiges.

Tournevis

pour installer et fixer le coil sur le plateau.

Ciseaux

pour couper la mèche.

Pince courbe

pour saisir la mèche et la placer dans les alimentations sans la tasser ou la plier (la pince céramique peut aussi servir).

Mod électronique ou Ohmmètre

pour vérifier le montage et le roder en s'assurant qu'il n'y ait pas de court-circuit.

Les indispensables :
  • Pince coupante de précision pour couper le fil résistif et les pattes du coil qui dépassent du plateau après le montage (ou avant le montage sur un plateau Postless).

  • Pince céramique pour manipuler le coil chaud, resserrer ses spires ou gratter les points chauds lors du rodage.

  • Tige coiler pour enrouler son propre coil et le placer sur le plateau sans le déformer.

  • Auto-coiler pour enrouler vos coils encore plus facilement qu'avec de simples tiges.

  • Tournevis pour installer et fixer le coil sur le plateau.

  • Ciseaux pour couper la mèche.

  • Pince courbe pour saisir la mèche et la placer dans les alimentations sans la tasser ou la plier (la pince céramique peut aussi servir).

  • Mod électronique ou Ohmmètre pour vérifier le montage et le roder en s'assurant qu'il n'y ait pas de court-circuit.

Comment faire un montage sur un atomiseur ?

Les techniques de montage varient selon le plateau de l'atomiseur reconstructible. Voici les grandes étapes pour faire un montage sur un atomiseur reconstructible :

Lire le détail des principales étapes de montage
  1. Commencez par démonter votre atomiseur pour accéder au plateau ;
  2. Dévissez les points de fixation du plateau ;
  3. Insérez ensuite votre coil sur le plateau et fixez-le à l’aide d’un tournevis ;
  4. Utilisez la tige coiler pour remettre le coil bien droit sans déformer les boucles ;
  5. Découpez si besoin les pattes du coil qui dépassent des points de fixation afin d’éviter un faux contact et un court-circuit ;
  6. Rodez votre coil en le faisant chauffer à vide ;
  7. Utilisez la pince à tête céramique pour gratter délicatement la surface du coil et faire disparaître les points chauds (zones jaune vif) ;
  8. Lorsque le coil rougit de manière homogène du centre vers l’extérieur, il est prêt à être cotonné ;
  9. Insérez la mèche de coton dans le coil ;
  10. Coupez les extrémités de la mèche à une longueur adaptée ;
  11. Insérez les extrémités de la mèche dans les rigoles d’alimentation de chaque côté du plateau ;
  12. Imbibez votre résistance d’e-liquide ;
  13. Remontez votre atomiseur, remplissez le réservoir, c’est prêt !

Danger : ne testez jamais votre montage sur un mod mécanique ! Utilisez toujours un mod électronique sécurisé ou un ohmmètre pour vérifier et roder votre montage.

Guides de montages d'atomiseurs variés

Comment entretenir le montage de mon atomiseur reconstructible ?

Votre résistance (coil + mèche) faite à la main n'est pas éternelle et un atomiseur reconstructible a besoin d'entretien. Comme un clearomiseur, ses différentes pièces doivent être nettoyées à l'occasion.

À cela s'ajoute l'entretien de la résistance, comportant deux tâches à effectuer.

Le remplacement de la mèche doit être fait très régulièrement. Les symptômes d'une mèche usée sont les mêmes qu'avec une résistance de clearomiseur : fuites, dry-hits, glouglous et mauvais goût.

 

Le remplacement du coil se fait en moyenne toutes les deux semaines selon l'état. Il doit cependant être nettoyé à chaque changement de mèche pour une meilleur durabilité. Ainsi, avant de remplacer sa mèche :

  1. Faites un dry-burn en le chauffant à vide pour brûler les résidus de coton entre les spires. C'est également l'occasion de revérifier la bonne chauffe de votre coil.

  2. Nettoyez le coil en profondeur à l'aide d'une brosse en inox, indispensable pour un coil sain débarrassé d'un maximum de résidus brûlés lors du dry-burn.

Le remplacement de la mèche doit être fait très régulièrement. Les symptômes d'une mèche usée sont les mêmes qu'avec une résistance de clearomiseur : fuites, dry-hits, glouglous et mauvais goût.

 

Le remplacement du coil se fait en moyenne toutes les deux semaines selon l'état. Il doit cependant être nettoyé à chaque changement de mèche pour une meilleur durabilité. Ainsi, avant de remplacer sa mèche :

  1. Faites un dry-burn en le chauffant à vide pour brûler les résidus de coton entre les spires. C'est également l'occasion de revérifier la bonne chauffe de votre coil.

  2. Nettoyez le coil en profondeur à l'aide d'une brosse en inox, indispensable pour un coil sain débarrassé d'un maximum de résidus brûlés lors du dry-burn.

FAQ du reconstructible

Pourquoi mon atomiseur fuit-il ?

Comme les clearomiseurs, les atomiseurs reconstructibles avec airflow en bas peuvent fuir. La plupart du temps, une fuite est le résultat d'une mèche trop fine, trop courte ou usée, ne bloquant plus l'afflux d'e-liquide à l'entrée du plateau. Refaites votre mèche et testez d'autres longueurs ou épaisseurs.

Pourquoi mon atomiseur fait-il des dry-hits ?

Les dry-hits sont souvent causés par une mèche usée. Si des dry-hits se font sentir alors que la mèche est neuve, trois causes sont probables : soit la mèche est trop épaisse et l'e-liquide ne parvient pas jusqu'au coil, soit elle est trop fine et le coil chauffant à sec la brûle, soit un point chaud sur le coil brûle la mèche même bien imbibée.

"Roder son montage", c'est quoi ?

                     

Roder son montage signifie "tester" lorsque l'on installe un coil neuf dans l'atomiseur. Il s'agit de le faire chauffer à vide pour qu'il atteigne une valeur de résistance stable, et d'éliminer les points chauds (zones jaune vif sur le coil) en le grattant légèrement avec une pince céramique.

Pourquoi la résistance de mon coil varie-t-elle ?

Certains matériaux de fil résistif comme le Ni80 ou le SS316 ont une résistance qui varie lors des premières chauffes. La résistance est souvent plus basse lorsque le fil est neuf, puis se stabilise lors du rodage à une valeur généralement un peu plus élevée. C'est pourquoi le rodage est nécessaire.

Puis-je utiliser des coils différents pour un plateau dual-coil ?

Non. Pour que les deux coils chauffent en même temps et de manière homogène, ils doivent être rigoureusement identiques.

Puis-je utiliser un atomiseur reconstructible sur un mod à batterie intégrée ?

Oui. Assurez-vous simplement d'installer une résistance compatible avec la puissance de votre batterie.

Puis-je monter mon atomiseur dual-coil en single-coil ?

Oui, mais ! Dans l'absolu, tous les atomiseurs dual-coils peuvent fonctionner avec un seul coil. Cependant, il y a un risque pour qu'une partie de la sortie d'airflow "souffle dans le vide" du fait du coil manquant, produisant ainsi une saveur très diluée.

Les atomiseurs compatibles single et dual-coil sont alors ceux qui permettent de boucher l'une des deux aérations pour éviter la déperdition d'air.

Pourquoi ma box affiche-t-elle "Short Atomizer"

Si votre mod détecte un court-circuit, il s'agit sans doute d'un léger défaut dans le montage du coil. Vérifiez que le coil est bien vissé sur le plateau, et que ses pattes soient coupées à ras des plots de fixation. Sur un atomiseur avec plateau double-posts, une patte mal coupée qui touche la cloche crée un court-circuit.

Pourquoi mon coil peine à chauffer ?

Un coil long avec trop de spires et un fil très épais prend du temps à chauffer (effet diesel). Dans ce cas, montez un peu la puissance de votre mod ou refaites un coil avec le même fil et moins de spires. La résistance sera plus basse, mais il sera plus efficient.

Combien de spires faire pour mon coil ?

Augmenter le nombre de spires d'un coil lui fera atteindre une résistance plus haute, mais il demandera une tension trop importante pour chauffer qui nuirait à votre batterie. En général, les coils comportent de 4 à 6 spires pour les fils épais, et 5 à 8 spires pour les fils les plus fins.

Comment savoir à quelle puissance vaper avec mon coil ?

Si vous achetez des coils préfabriqués, la puissance conseillée sera souvent indiquée.

Si votre box affiche la tension en Volt, choisissez une puissance correspondant à 3,7V comme repère pour trouver la puissance idéale.

Si vous n'avez rien pour vous guider, testez votre montage et regardez comment chauffe le coil en augmentant progressivement la puissance. À froid et sans mèche, une puissance adaptée fera rougir votre coil en 1 à 2 secondes.

Pourquoi mon coil se brise dès les premières chauffes ?

Un coil se brise en cas de choc thermique important, ou s'il chauffe au point de fondre. Si votre coil est neuf et froid, faites-le chauffer à une puissance plus basse que nécessaire pour effectuer le rodage.

Si votre coil devient jaune ou blanc en chauffant, il est beaucoup trop chaud. Diminuez la puissance.

Quel taux de PG/VG choisir pour mon atomiseur ?

La majorité des atomiseurs ont l'avantage d'accepter tous les taux de PG/VG. Certains permettent même de régler le débit d'e-liquide pour mieux s'adapter.

Cependant, certains atomiseurs MTL ont de très petites alimentations. Vous pouvez alors essayer de désépaissir au maximum votre mèche, mais un e-liquide High-VG reste relativement déconseillé.

Quand changer mon coil ?

Comme une résistance de clearomiseur, un coil d'atomiseur reconstructible s'encrasse et s'use avec le temps. La durée de vie d'un coil est cependant plus longue. En le nettoyant avec un dry-burn et en le brossant lors du changement mèche, un coil peut rester efficace environ 15 jours.

Quand changer ma mèche ?

Contrairement au coil, la mèche en coton installée dans votre atomiseur reconstructible doit être changée très régulièrement, de 1 fois par jour pour les atomiseurs puissants et les e-liquides sucrés à tous les 2-3 jours pour un atomiseur MTL peu puissant.

Mon coil est moche. C'est grave ?

Faire un beau coil aux spires bien serrées est délicat quand on manque d'entraînement. Mais un coil un peu raté ne doit pas vous décourager de l'utiliser ! L'essentiel est que son diamètre soit régulier (pas en cône), et qu'il ne présente pas de points chauds. Le reste n'est qu'esthétique ! D'ailleurs, les coils aux spires espacées sont souvent appréciés, car ils s'encrassent moins vite !

Pourquoi mon atomiseur fuit-il ?

Comme les clearomiseurs, les atomiseurs reconstructibles avec airflow en bas peuvent fuir. La plupart du temps, une fuite est le résultat d'une mèche trop fine, trop courte ou usée, ne bloquant plus l'afflux d'e-liquide à l'entrée du plateau. Refaites votre mèche et testez d'autres longueurs ou épaisseurs.

Pourquoi mon atomiseur fait-il des dry-hits ?

Les dry-hits sont souvent causés par une mèche usée. Si des dry-hits se font sentir alors que la mèche est neuve, trois causes sont probables : soit la mèche est trop épaisse et l'e-liquide ne parvient pas jusqu'au coil, soit elle est trop fine et le coil chauffant à sec la brûle, soit un point chaud sur le coil brûle la mèche même bien imbibée.

"Roder son montage", c'est quoi ?

Roder son montage signifie "tester" lorsque l'on installe un coil neuf dans l'atomiseur. Il s'agit de le faire chauffer à vide pour qu'il atteigne une valeur de résistance stable, et d'éliminer les points chauds (zones jaune vif sur le coil) en le grattant légèrement avec une pince céramique.

Pourquoi la résistance de mon coil varie-t-elle ?

Certains matériaux de fil résistif comme le Ni80 ou le SS316 ont une résistance qui varie lors des premières chauffes. La résistance est souvent plus basse lorsque le fil est neuf, puis se stabilise lors du rodage à une valeur généralement un peu plus élevée. C'est pourquoi le rodage est nécessaire.

Puis-je utiliser des coils différents pour un plateau dual-coil ?

Non. Pour que les deux coils chauffent en même temps et de manière homogène, ils doivent être rigoureusement identiques.

Puis-je utiliser un atomiseur reconstructible sur un mod à batterie intégrée ?

Oui. Assurez-vous simplement d'installer une résistance compatible avec la puissance de votre batterie.

Puis-je monter mon atomiseur dual-coil en single-coil ?

Oui, mais ! Dans l'absolu, tous les atomiseurs dual-coils peuvent fonctionner avec un seul coil. Cependant, il y a un risque pour qu'une partie de la sortie d'airflow "souffle dans le vide" du fait du coil manquant, produisant ainsi une saveur très diluée.

Les atomiseurs compatibles single et dual-coil sont alors ceux qui permettent de boucher l'une des deux aérations pour éviter la déperdition d'air.

Pourquoi ma box affiche-t-elle "Short Atomizer"

Si votre mod détecte un court-circuit, il s'agit sans doute d'un léger défaut dans le montage du coil. Vérifiez que le coil est bien vissé sur le plateau, et que ses pattes soient coupées à ras des plots de fixation. Sur un atomiseur avec plateau double-posts, une patte mal coupée qui touche la cloche crée un court-circuit.

Pourquoi mon coil peine à chauffer ?

Un coil long avec trop de spires et un fil très épais prend du temps à chauffer (effet diesel). Dans ce cas, montez un peu la puissance de votre mod ou refaites un coil avec le même fil et moins de spires. La résistance sera plus basse, mais il sera plus efficient.

Combien de spires faire pour mon coil ?

Augmenter le nombre de spires d'un coil lui fera atteindre une résistance plus haute, mais il demandera une tension trop importante pour chauffer qui nuirait à votre batterie. En général, les coils comportent de 4 à 6 spires pour les fils épais, et 5 à 8 spires pour les fils les plus fins.

Comment savoir à quelle puissance vaper avec mon coil ?

Si vous achetez des coils préfabriqués, la puissance conseillée sera souvent indiquée.

Si votre box affiche la tension en Volt, choisissez une puissance correspondant à 3,7V comme repère pour trouver la puissance idéale.

Si vous n'avez rien pour vous guider, testez votre montage et regardez comment chauffe le coil en augmentant progressivement la puissance. À froid et sans mèche, une puissance adaptée fera rougir votre coil en 1 à 2 secondes.

Pourquoi mon coil se brise dès les premières chauffes ?

Un coil se brise en cas de choc thermique important, ou s'il chauffe au point de fondre. Si votre coil est neuf et froid, faites-le chauffer à une puissance plus basse que nécessaire pour effectuer le rodage.

Si votre coil devient jaune ou blanc en chauffant, il est beaucoup trop chaud. Diminuez la puissance.

Quel taux de PG/VG choisir pour mon atomiseur ?

La majorité des atomiseurs ont l'avantage d'accepter tous les taux de PG/VG. Certains permettent même de régler le débit d'e-liquide pour mieux s'adapter.

Cependant, certains atomiseurs MTL ont de très petites alimentations. Vous pouvez alors essayer de désépaissir au maximum votre mèche, mais un e-liquide High-VG reste relativement déconseillé.

Quand changer mon coil ?

Comme une résistance de clearomiseur, un coil d'atomiseur reconstructible s'encrasse et s'use avec le temps. La durée de vie d'un coil est cependant plus longue. En le nettoyant avec un dry-burn et en le brossant lors du changement mèche, un coil peut rester efficace environ 15 jours.

Quand changer ma mèche ?

Contrairement au coil, la mèche en coton installée dans votre atomiseur reconstructible doit être changée très régulièrement, de 1 fois par jour pour les atomiseurs puissants et les e-liquides sucrés à tous les 2-3 jours pour un atomiseur MTL peu puissant.

Mon coil est moche. C'est grave ?

Faire un beau coil aux spires bien serrées est délicat quand on manque d'entraînement. Mais un coil un peu raté ne doit pas vous décourager de l'utiliser ! L'essentiel est que son diamètre soit régulier (pas en cône), et qu'il ne présente pas de points chauds. Le reste n'est qu'esthétique ! D'ailleurs, les coils aux spires espacées sont souvent appréciés, car ils s'encrassent moins vite !


Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

321 786
Clients

nous font confiance