Danger cigarette électronique

"La cigarette électronique est-elle dangereuse ?"

À cette question, de nombreux fumeurs ou détracteurs de la vape aiment à penser que la véritable réponse est encore floue ou gardée secrète. Sauf que...

Sauf qu'aujourd'hui, nous avons presque 15 ans de recul et de données offrant des réponses claires sur la dangerosité de la e-cigarette ! 

Non la cigarette électronique n'est pas "mille fois pire" que la cigarette classique. Non la vape n'est pas un obscur business incontrôlé ou récupéré par l'industrie du tabac. Oui, elle est l'un des meilleurs moyens pour arrêter de fumer. 

Envie d'en savoir plus ? Voici donc toutes les réponses que vous ne pensiez jamais trouver aux questions que vous vous êtes toujours posées  !

Alors, la vape : dangereuse ou pas ?

Les réponses à vos questions sur la cigarette électronique

Cigarette électronique et santé

Est-ce que vapoter est meilleur pour la santé ? Quels sont les risques de la cigarette électronique ? Qu'est-ce qu'il y a dans une cigarette électronique ? 

Les réponses aux grandes questions de santé et de sécurité au sujet de la vape vous attendent ici.

PERSONNE NE CONTRÔLE LES E-LIQUIDES

FAUX ! Produire et vendre ses e-liquides est même le pire des casse-têtes tant ils sont surveillés.

Si la composition d'un e-liquide est simple, sa production et sa commercialisation ne le sont pas ! En France, comme en Europe, chaque recette et chaque variante d'un e-liquide nécessite des milliers d'euros d'investissements, une infrastructure rigoureuse et des mois de préparation afin d'être validé par les autorités sanitaires comme l'ANSES.

Bilan : faire un e-liquide est long et cher, car tout doit être validé avant et après la production. Face à ces coûts et aux impératifs de qualité ou de transparence, les fabricants ne peuvent pas proposer un e-liquide aux composants douteux, obscurs, ou non contrôlés.
Plus de détails sur la fabrication d'un e-liquide.

ON NE SAIT PAS TOUT CE QU'IL Y A DANS UN E-LIQUIDE

AU CONTRAIRE ! À l’inverse de la recette des cigarettes classiques, celle des e-liquides est très limpide, et très simple.

Un e-liquide est composé de Propylène Glycol et de Glycérine Végétale, deux composés inoffensifs que vous côtoyez très souvent sans le savoir dans vos aliments ou cosmétiques. Selon les cas, on ajoute de la nicotine pure, également saine à inhaler, bien que hautement addictive.

La majorité des e-liquides contiennent des arômes alimentaires et/ou vapologiques (conçus pour être inhalés). Ces arômes naturels ou de synthèse sont contrôles, dosés et surveillés par les autorités sanitaires à chaque création d'une nouvelle recette.

Bilan : la composition des e-liquides est bien plus saine et transparente que celle des cigarettes classiques.
Plus de détails sur la composition d'un e-liquide.

ON PEUT ÊTRE ALLERGIQUE À LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

PROBABLEMENT. Mieux vaut être vigilant.

Si les cas sont rares et le phénomène encore peu documenté, il est tout à fait possible qu'une allergie alimentaire survienne en vapotant. Le risque dépend grandement de l'arôme utilisé. Certains e-liquides contiennent des arômes naturels similaires à ceux provoquant les chocs allergiques, mais la majorité utilisent des arômes de synthèse imitant la saveur sans pour autant déclencher de réaction.

Bilan : dans le doute, mieux ne pas tenter le diable et vous écarter des e-liquides ou arômes DIY contenant la saveur à laquelle vous êtes sensible. Des milliers de recettes existent, vous devriez facilement trouver votre bonheur sans prendre de risque !

LA NICOTINE EST TOXIQUE

NON ! Pour l'être humain, la nicotine est addictive, ce qui n'implique pas forcément qu'elle soit toxique ou cancérogène dans le cadre d'une administration par la vapeur.

Néanmoins, la nicotine à haute dose peut être dangereuse et hautement irritante. C'est pourquoi la Directive sur les Produits du Tabac européenne de 2016 a limité le dosage maximal de la nicotine dans les e-liquides (pas plus de 20mg, et pas plus de 10ml).

La loi oblige également les fabricants à informer les consommateurs des risques de la nicotine en cas de contact avec la peau ou d'ingestion.

VAPOTER ET FUMER EN MÊME TEMPS EST DANGEREUX

SI ÇA DURE, OUI. Tant que vous n'arrêterez pas totalement de fumer, vous encourrez des risques accrus pour votre santé.

La vape n'est pas un médicament qui empêche la cigarette de vous tuer à petit feu, c'est un substitut. Si vous continuez à fumer, même très peu, et même en vapotant la plupart du temps, la toxicité de la cigarette continuera à augmenter vos risques de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

D'après une étude, il suffit d'une cigarette par jour pour accroitre le taux de mortalité de 50% et le risque de maladies de 200%

Bilan : diminuer progressivement sa consommation en alternant e-cig et cigarette est une solution à court terme pour s'habituer à la vape. Pour réellement limiter les risques pour votre santé, il est nécessaire d'arrêter complètement votre consommation de cigarettes, en vapotant ou non.

LE VAPOTAGE PASSIF EST DANGEREUX

VRAI, MAIS ! Si la cigarette électronique est 95% moins dangereuse que la cigarette classique, les dangers en cas de vapotage passif sont encore moindres.

De nombreuses études sur le sujet semblent indiquer que les conséquences en cas d'inhalation passive de la vapeur d'une e-cigarette sont minimes. Les produits toxiques issus de la combustion sont absents, et les aérosols dispersés dans l'air se dissipent presque entièrement en moins d'une minute. Seuls subsistent des doutes concernant l'impact de la nicotine présente dans la vapeur pour les femmes enceintes.

Bilan : le vapotage passif a un impact très faible sur la santé, et bien dérisoire comparé à celui du tabagisme passif. Une vigilance reste néanmoins préférable, ne serait-ce que par politesse !

VAPOTER ACCROIT LE RISQUE D'INFARCTUS

LA RECHERCHE EST EN COURS, mais on a une petite idée du résultat.

À ce jour, aucune recherche sérieuse s'intéressant exclusivement aux vapoteurs n'a établi de lien entre vapotage et infarctus du myocarde. Cependant, étant donné que c'est la combustion présente dans la cigarette classique qui est la principale cause des crises cardiaques chez les fumeurs, on peut en déduire que le risque est mineur pour un vapoteur qui n'est alors pas exposé aux produits de la combustion.

Une étude française dirigée par le cardiologue Mathieu Kerneis est en cours pour "déterminer l’impact de l’e-cigarette sur les plaquettes et leur capacité à former un caillot".

VAPOTER ENCEINTE OU EN ALLAITANT EST NOCIF

OUI, dans une moindre mesure, mais cela reste déconseillé.

Pour ne pas se laisser tenter par la cigarette qui, elle, est assurément dangereuse pour le fœtus ou le nouveau-né allaité, beaucoup de femmes se posent la question de la vape comme alternative. Si Tabac Info Service atteste que "vapoter est moins (beaucoup moins) dangereux que de fumer, quelle que soit la situation", le cas spécifique de la grossesse n'est pas encore entièrement délibéré, et ce, même pour le cas d'une vape sans nicotine.

Si aucun autre substitut n'est efficace, la vape peut rester un moindre mal. Cependant, la vigilance s'impose et nous vous conseillons de faire le point sur votre situation avec un professionnel de santé.

Bilan : le plus sûr reste encore d'arrêter de fumer en vapotant avant la grossesse, tout en réduisant le taux de nicotine afin de pouvoir s'en passer définitivement durant la grossesse et l'allaitement.

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE DONNE LA MALADIE DU POP-CORN

IMPROBABLE, car le risque est largement contrôlé.

La pathologie suspectée ici est la bronchiolite oblitérante, une maladie bouchant les alvéoles des poumons. On l'attribue souvent au diacétyle, une molécule aromatique sucrée à laquelle fabricants de pop-corn étaient massivement exposés. Le diacétyle est parfois utilisé dans certains e-liquides pour leur donner un goût beurré gourmand.

Heureusement, l'utilisation du diacétyle est aujourd'hui drastiquement encadrée dans le monde du e-liquide, voire complètement boudée et bannie par les fabricants.

VAPOTER PROVOQUE DE L'ASTHME

À PRIORI NON, et c'est peut-être même l'inverse.

Plusieurs études très sérieuses telles que celle d'A. Solinas (Directeur du département de la Santé Publique de l’Université de Cagliari) tendent à montrer que le vapotage n'aggrave pas et ne provoque l'asthme. Un fumeur souffrant d'asthme peut ainsi y trouver une aide au sevrage efficace.

Cependant, l'arrêt du tabac et la régénération des bronches provoquent une forte toux durant les premiers jours. Cette toux provoquée par l'organisme pour nettoyer les poumons est parfois associée à l'apparition d'asthme, ou à une accentuation des crises pour ceux qui en souffrent déjà.
Dans ce cas, il s'agit probablement d'un effet secondaire du sevrage tabagique et le vapotage n'est pas le responsable.

Si vous êtes asthmatique et que vous souhaitez utiliser la cigarette électronique comme moyen de sevrage, consultez votre médecin pour établir un diagnostic et un suivi personnalisés. 

Mythes et rumeurs sur la vape

Est-ce que le vapotage est plus dangereux que la cigarette ? Mieux vaut-il vapoter ou fumer ? Bref, est-ce que tout ce que l'on reproche à la vape est vrai ? 

Les réponses à vos questions sur les fausses informations autour de la cigarette électronique sont là.

VAPOTER EST PLUS DANGEREUX QUE FUMER

NON, NON, ET NON ! Nous ne le dirons jamais assez.

Une cigarette ordinaire, c'est plus de 4000 substances dont on est certains qu'elles sont toxiques, irritantes, cancérogènes, ou les trois en même temps.

La cigarette électronique ne comporte, elle, aucun de ces ingrédients ou dérivés.

Bilan : si ce n'est pas anodin, il vaudra pourtant toujours mieux vapoter que fumer, et de loin ! En 2019, l'Académie Nationale de Médecine l'a officiellement attesté, et nos voisins britanniques ont également démontré au cours de nombreuses études que la vape était non seulement efficace pour se sevrer, mais aussi radicalement moins dangereuse que la cigarette (estimée à 95% moins nocive).

VAPOTER, C'EST FUMER

OUI, MAIS NON.

La cigarette électronique procure les mêmes sensations et la même satisfaction qu'une cigarette ordinaire. C'est ce qui en fait un outil de sevrage si complet et efficace. Cependant...

L'e-cigarette ne carbonise pas l'e-liquide. Elle le vaporise simplement. Ainsi, les nombreux déchets mortels produits par la combustion d'une cigarette classique sont 100% absents du vapotage.

Bilan : la vape propose les mêmes sensations que la cigarette, sans la combustion et ses dangers. L'e-cig fait de la vapeur, et la cigarette de la fumée. Là est toute la différence en termes de risques pour la santé !

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE REND ACCRO

OUI. C'est là le principal atout et le principal danger de la vape.

La cigarette électronique est un dispositif de sevrage nicotinique aussi puissant qu'efficace. Elle délivre de la nicotine par le biais de vapeur. Cette nicotine est une substance non toxique et non cancérogène, mais hautement addictive.

Bilan : la vape est exclusivement réservée aux fumeurs de plus de 18 ans. Ce n'est ni un loisir ni un accessoire de mode !

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE, C'EST DE LA DROGUE

NON ! Du moins pas dans le sens commun.

Cette idée reçue nous vient des médias qui aiment relater les dangers pour la santé des inconscients qui se servent d'une cigarette électronique pour ingérer des substances illégales (cannabis ou autres produits non contrôlés).

Bilan : la vape n'est pas un produit stupéfiant. Les matériels et e-liquides vendus sur Taklope.com sont des produits sains servant le même but que des patchs antitabac ou des gommes de nicotine, et bien sûr 100% légaux en France.

VAPE ET TABAC CHAUFFÉ : C'EST PAREIL

NON, ne vous laissez pas berner par cette pure invention des fabricants de cigarettes pour rapatrier les vapoteurs dans leurs filets !

Même si les dispositifs de tabac chauffé ont l'allure des cigarettes électroniques, et même s'ils se débarrassent aussi des effets toxiques de la combustion, ils restent des produits utilisant du véritable tabac. Le tabac chauffé est donc moins nocif que la cigarette, mais toujours plus nocif que la vape. De plus, ces dispositifs restent chers et ne vous permettront pas de réguler votre consommation de nicotine.

Le tabac chauffé n'est pas du vapotage, il ne partage aucun de ses atouts que ce soit en matière de santé, de finances, et de sevrage !

LA VAPE FAIT SOUVENT L'OBJET DE DÉSINFORMATION

OUI, les préjugés ont la peau dure et nombreux sont ceux qui en profitent !

Sans tomber dans un complotisme radical, on peut sans crainte affirmer que le monde de la vape a de nombreux ennemis. On ne compte plus les "études" américaines commanditées par les lobbies des cigarettiers qui incriminent la vape, et l'on ne compte plus également les titres racoleurs des médias trop heureux de faire le buzz en omettant ou en masquant la vérité. Des scandales montés de toute pièce fleurissent ainsi régulièrement autour de la cigarette électronique, et dans la quasi-totalité des cas, il s'agit de propos infondés, d'expériences biaisées ou d'histoires bien mal racontées (à l'image du scandale de l'affaire Evali de 2019.

Pour des raisons plus ou moins innocentes, les fake news sont monnaie courante en ce qui concerne le vapotage. Ne vous laissez pas tétaniser par un gros titre effrayant ! Heureusement, la vape sait se défendre et la vérité ne tardera jamais à vous tendre la main avec un peu de recherche.

LES CIGARETTES ÉLECTRONIQUES EXPLOSENT

NON, pas plus que votre smartphone, et pas non plus sans raison !

Si quelques rares cas de blessure (ou pire) suite à l'explosion de cigarette électronique ont défrayé la chronique, tous ces faits divers ont pour cause une mauvaise utilisation. Qu'elle ait une batterie intégrée ou des accus amovibles, votre e-cig n'explosera pas ou ne dégazera pas si vous respectez les précautions d'emploi basiques. Aujourd'hui, les e-cigarettes sont de plus en plus sécurisées et les batteries de plus en plus sûres, mais votre vigilance s'impose !

Les causes d'une explosion de cigarette électronique :

  • Un choc violent sur la batterie

  • Une température excessive

  • Un chargeur inadapté

  • Un accu usé (e-cigs à batteries interchangeables uniquement)

  • Un accu transporté en vrac au contact de pièces métalliques (e-cigs à batteries interchangeables uniquement)

  • Une résistance trop basse (e-cigs mécaniques pour experts uniquement)

  • Un court-circuit (e-cigs mécaniques pour experts uniquement)

Comment utiliser une cigarette électronique avancée avec accu interchangeable en toute sécurité ?

ON PEUT SE NOYER EN VAPOTANT

FAUX, ARCHIFAUX. Cette légende urbaine ressurgit parfois sans aucun fondement. D'une part, les e-liquides ne contiennent qu'une infime quantité d'eau, et d'autre part, la vapeur aspirée ne se condensera jamais assez dans les poumons pour vous faire boire la tasse !

VAPOTER NETTOIE LES POUMONS

NON ! Les e-liquides ne sont pas des détergents.

Si la vape à tous les avantages face à la cigarette, elle n'est pas un médicament pour autant. Remplacer la cigarette par la cigarette électronique se contentera de vous épargner les milliers de substances toxiques du tabac. En leur absence, c'est votre corps lui-même qui va se guérir.

On estime qu'après 48h sans tabac, la pression artérielle redevient normale en l'absence de monoxyde de carbone.
En 8 jours, le goût et l'odorat reprennent des couleurs.
En 5 ans, les risques de cancers de la bouche et de la gorge ainsi que de maladies cardiovasculaires reculent de 50%.
En 10 ans, les risques de cancer du poumon sont réduits de moitié.

VAPOTER ACCÉLÈRE LA CICATRISATION

FAUX ! Encore une fois, la vape n'est pas un médicament.

Néanmoins, du fait de l'absence de monoxyde de carbone dans la vapeur, le vapotage affecte théoriquement moins la capacité régénératrice des tissus que la cigarette classique. 

Si le sujet reste encore peu documenté, l'alternative du vapotage pour les patients en conditions postopératoires semble intéresser les professionnels de santé. 

Les effets secondaires du vapotage

Est-ce que la cigarette électronique a des effets secondaires ? Quels sont les effets secondaires de la vape lors d'un sevrage ? Pourquoi vapoter me fait ci ou ça ? 

Les réponses à vos questions sur les effets indésirables de la e-cigarette sont là.

VAPOTER FAIT TOUSSER

VRAI. Mais on peut l'éviter !

Deux raisons peuvent expliquer une toux exacerbée en passant à la vape. D'abord un taux de nicotine trop fort par rapport aux habitudes de vos poumons, mais aussi (plus réjouissant) la remise en forme de vos bronches ! En arrêtant de fumer et d'absorber du goudron, les cils vibratiles de vos poumons vont petit à petit retrouver un fonctionnement normal et sain, dont la toux est, dans ce cas, un symptôme.

Bilan : diminuez votre taux de nicotine en cas de toux exacerbée pour préserver une vape agréable, et gardez à l'esprit qu'il peut également s'agir d'un signe de renaissance de vos poumons qui s'estompera petit à petit. Il faut persévérer pour arrêter !

LE E-LIQUIDE EST IRRITANT

OUI. Pour deux raisons.

D'abord, les e-liquides pour cigarette électronique contenant de la nicotine sont irritants pour la peau et les muqueuses lorsqu'ils sont dans leur forme liquide pure. C'est pour cela que des avertissements sont inscrits sur les flacons et qu'ils doivent être manipulés avec précaution.

Ensuite, certaines personnes peuvent être intolérantes au Propylène Glycol contenu dans la majorité des e-liquides. Cette réaction allergique rare provoque une forte irritation et de la toux. Heureusement, pour les malchanceux, des alternatives au PG comme des e-liquides 100% glycérine existent, ainsi que des e-liquides au Végétol ou à base végétale.

Bilan : manipulez vos e-liquides avec précaution, et orientez-vous vers des e-liquides sans PG si vous soupçonnez une intolérance forte.

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE DONNE DES MIGRAINES

OUI. Tout comme la cigarette !

Avec la vape comme avec la cigarette classique, vous serez sujets aux effets indésirables de la nicotine si vous ne veillez pas à ajuster votre taux ou consommation. Une surdose de nicotine peut en effet provoquer des maux de tête, d'estomac, ou des sensations de vertige.

Bilan : comme en cas de toux, pensez à diminuer votre taux de nicotine en cas d'effets indésirables.

VAPER DÉSHYDRATE

OUI. (Mais rassurez-vous, aucun vapoteur n'est mort de soif !)

La nicotine et le Propylène Glycol des e-liquides ont des propriétés hygroscopiques. Ils absorbent l'humidité et peuvent assécher les muqueuses du nez ou de la bouche. L'occasion de faire plaisir à votre corps en lui offrant quelques bons verres d'eau !

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE BRÛLE LA GORGE

NORMALEMENT NON. Si c'est le cas, il y a sans doute un problème.

Les e-liquides nicotinés sont irritants en contact direct avec la peau, mais ils ne devraient pas plus vous "brûler" la gorge qu'une cigarette classique.

Si vous sentez que la vape vous brûle plus qu'une cigarette, trois causes sont probables :

  • le taux de nicotine de votre e-liquide est trop élevé par rapport à vos habitudes. Essayez de le diminuer.
  • votre puissance de vape est inadaptée à la résistance installée dans votre réservoir. Baissez si possible votre puissance de vape.
  • la résistance de votre réservoir est usée et brûle sa mèche. Changez si possible de cartouche/résistance.
LA VAPE JAUNIT LES DENTS

NON. Votre beau sourire n'en sera même que plus heureux.

La cause du jaunissement accéléré des dents chez les fumeurs est le goudron présent dans la cigarette classique. Or, il n'y a pas de goudron dans les e-liquides pour cigarette électronique. 

Le jaunissement naturel de vos dents retrouvera alors un rythme normal, et la vape ne provoquera pas de nouvelles tâches sur votre belle dentition !

VAPOTER FAIT GROSSIR

VAPOTER NON. Se sevrer de la nicotine, oui.

Comme lors de n'importe quel sevrage, l'être humain a tendance à compenser le manque par une faim exacerbée. Ainsi, si la cigarette électronique en elle-même ne fait pas grossir, il se peut que le manque de nicotine vous pousse vers le frigo (si vous diminuez votre consommation en vue d'un arrêt total de la vape et de la cigarette).

Bilan : arrêter la nicotine, en vapotant ou non, peut vous faire grossir. Néanmoins, la cigarette électronique a l'avantage de préserver la gestuelle de la cigarette, retenant ainsi vos mains occupées loin du placard à biscuits. 

De même, si vous vapotez pour vous débarrasser des produits toxiques de la cigarette, sans baisser votre consommation de nicotine, il n'y a aucune raison de voir les fringales se multiplier !

LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE CAUSE UN VIEILLISEMENT DE LA PEAU

PROBABLEMENT PAS.

Hormis le caractère asséchant du propylène glycol sur les muqueuses, les e-liquides pour cigarettes électroniques ne contiennent pas d'agents connus pour accélérer le vieillissement de la peau.

Les effets dévastateurs de la fumée de cigarette sur la peau sont majoritairement liés au monoxyde de carbone et au goudron. Deux composants 100% absents du monde de la vape.


Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

347 266
Clients

nous font confiance