Comment choisir son fil résistif

Si vous vous êtes retrouvé les bras ballants face à votre nouvel atomiseur reconstructible en ne sachant pas quel type de coil lui installer, ce guide est fait pour vous !

Choisir son fil résistif pour vaper avec un atomiseur ou un dripper, c'est parfois un véritable casse-tête. Bien que les plus aguerris prennent un grand plaisir à choisir leur fil, il n'empêche que la variété des modèles et des matériaux impliquent des connaissances pointues pour faire le bon choix. 

Alors ? Quel fil résistif choisir ? Quel est le meilleur coil ? Comment comprendre ces obscures informations techniques ? Comment savoir à quelle puissance vapoter avec son atomiseur ?

Voyons tout cela dans cette bobine d'infos croustillantes pour tous les experts néophytes !

Le fil résistif, c'est quoi ?

Avant d'être "le petit plaisir des experts vapoteurs bricoleurs et photographes à mi-temps", le fil résistif est un composant indispensable pour utiliser un atomiseur reconstructible. Ce petit fil métallique brillant et qui n'a parfois rien à envier aux cordes de guitare d'Hendrix est celui qui va chauffer puis vaporiser l'e-liquide en étant traversé par le courant de votre e-cigarette.

Avec la mèche en coton, le fil résistif forme la "résistance" ! 

Les fils résistifs pour atomiseurs reconstructibles sont disponibles soit en bobines à enrouler soi-même, soit en coils préfabriqués déjà enroulés et prêts à être installés. 

Que vous choisissiez le format "bobine" ou le format "préenroulé", les nombreux fils résistifs disponibles vous obligent à connaître les attributs de leurs différents matériaux et types. Bien connaître son fil, c'est s'assurer un montage efficace et adapté à son atomiseur reconstructible.

Avant d'aller plus loin et de choisir le meilleur fil résistif pour votre atomiseur :

Les différents matériaux de fils résistifs

Les fils résistifs pour atomiseurs reconstructibles sont fabriqués à partir de différents alliages de métaux. Leurs noms ne vous seront certainement pas inconnus si vous avez une certaine connaissance de la vape sur clearomiseur classique, et chacun de ces matériaux de fils a des atouts, des inconvénients et des attributs qui leur sont propres.

Aujourd'hui, on retrouve principalement 3 matériaux de fils résistifs courants : 

Fil résistif en Kanthal A1

LE KANTHAL A1


 

Également nommé : Kanthal ; FeCrAl ; KA ; KA1

Résistivité (valeur en Ohm moyenne) : Haute

Atout principal : Facile à travailler

Type d'atomiseur favori : RDL/MTL

 

Le Kanthal A1 est le plus utilisé dans les résistances de clearomiseurs classiques ainsi qu'un très bon choix pour débuter dans le reconstructible. Cet alliage unique de fer, de chrome et d'aluminium est facile à enrouler et à roder, et sa résistivité haute permet d'atteindre facilement des valeurs de résistance supérieures à 1ohm.

Le Kanthal est donc un bon choix pour un atomiseur MTL. En revanche, il se montre moins efficace pour des résistances basses lorsqu'il est épais ou tressé, celui-ci prenant du temps à chauffer (le fameux "effet diesel").

Fil résistif en Nichrome 80

LE NICHROME 80


 

Également nommé : Ni80 ; N80 ; Nichrome

Résistivité (valeur en Ohm moyenne) : Intermédiaire

Atout principal : Polyvalent

Type d'atomiseur favori : DL/MTL

 

Le Ni80 est un alliage de nickel et de chrome devenu incontournable dans l'univers des atomiseurs reconstructibles. Sa force lui vient de sa résistivité légèrement plus basse que le Kanthal ainsi que sa meilleure réactivité à la chauffe. Il est alors possible de profiter convenablement de toutes valeurs de résistances et de tous types de vapes en jouant sur l'épaisseur du fil et leurs tressages. 

Le Ni80 a peu de défauts, mais il pèche néanmoins lorsqu'il s'agit de trouver un juste milieu. Sa résistance chutant rapidement permet plus difficilement une vape directe restrictive (RDL) point trop gourmande en Watts. De même, on peut lui reprocher sa stabilité capricieuse.

Fil résistif en acier SS316

L'ACIER SS316


 

Également nommé : SS ; Stainless Steel

Résistivité (valeur en Ohm moyenne) : Basse

Atouts principaux : Rendu des saveurs ; Contrôle de température

Type d'atomiseur favori : DL/RDL

 

Moins utilisés par le commun des vapoteurs experts, les fils résistifs en acier inox ont autant d'atouts que d'inconvénients. À l'instar du Nichrome, le SS permet une vaste panoplie de valeurs de résistances en variant les tailles et types de fils. Sa résistivité basse lui confère une réactivité maximale à la chauffe, et sa composition en fait un fil de choix pour un meilleur rendu des saveurs. Enfin, le SS est l'un des quelques matériaux de fils résistifs compatibles avec la fonction "Contrôle de température" de certains mods avancés.

En dépit de ces atouts, l'acier reste un matériau capricieux nécessitant un rodage très minutieux. Mal géré, l'acier peut même donner un goût de ferraille à votre juice !

AUTRES MATÉRIAUX RÉSISTIFS UTILISÉS :

Le Nickel

De moins en moins populaire aujourd'hui, le fil résistif en Nickel (ou Ni200) partage les mêmes atouts que le SS316. Néanmoins, il demeure beaucoup plus contraignant !

Le Ni200 est exclusivement réservé aux montages MTL de haute résistance. Il exige des coils aux spires (boucles) larges et espacées, et ne s'utilise qu'en mode Contrôle de Température. Le Ni200 est exigeant, difficile à roder, et donc bien trop délicat pour être conseillé à un néophyte.

Le Nichrome 90

Le Ni90 est un proche parent du célèbre Ni80. Avec 90% de nickel dans son alliage (contre 80% dans le Ni80), ce matériau résistif peu courant mais très apprécié a la réputation d'offrir un meilleur rendu des saveurs en échange d'une résistance encore abaissée. 

L'acier SS304 creux

Popularisé par Inowire, le fil résistif en acier SS304 creux a l'avantage d'offrir le rendu des saveurs du SS316 classique tout en proposant une variante à la résistivité plus élevée. Il est ainsi très apprécié des experts amateurs de vapes MTL et de vapes en contrôle de température.

Conseil : Quel matériau de fil résistif choisir ?

Pour débuter dans la création de coils, préférez un fil stable et assez polyvalent. Débuter avec un fil basique en Kanthal permet alors de bien apprivoiser le fil et de découvrir comment réagit un coil lorsqu'il chauffe.

Ne débutez pas avec des valeurs de résistances trop basses. Prenez le temps de tester différents montages et d'utiliser des outils de calcul pour apprendre à anticiper les valeurs des coils que vous créez.

Le Ni80 est une bonne alternative au Kanthal mais nécessite plus de prudence du fait de sa plus faible résistivité. Maîtrisez vos coils avant de chercher à obtenir la vape la plus puissante et la plus réactive possible.

Fil rond, Clapton, Fused : les différents types de fils résistifs

Félicitations ! Vous avez parcouru 20% du chemin qui vous mène au fil résistif parfait ! 

Eh oui... Vous aurez beau choisir tel ou tel matériau de fil résistif en vous basant sur ses caractéristiques, vous ne saurez toujours pas à quoi ressemblera la vape à ses côtés. Du moins pas avant d'avoir pris en compte son type de tressage !

C'est là que les amateurs de "coil art" aiment se faire plaisir. Si un fil simple suffit pour réaliser un montage, en assembler plusieurs et les tresser entre eux apporte une réelle plus-value aux montages. Il s'agit alors de fils dits "complexes", et ils apportent bien plus qu'un simple attrait esthétique.

Comme le type de matériau, le type de fil implique une vape différente. En voici les exemples les plus courants :

Fil résistif simple

LE FIL ROND SIMPLE


 

Résistivité (valeur en Ohm moyenne) : Haute

Atouts principaux : Simple à gérer ; Réactif

Type de vape idéal: RDL/MTL

 

Comme son nom l'indique, le fil rond est un simple fil basique dont la finesse permet des résistances hautes. La plupart sont disponibles dans des versions aux diamètres légèrement plus épais pour pouvoir au final obtenir une vape RDL ou MTL.

Le fil simple est très facile à enrouler ainsi qu'à roder, et sa simplicité structurelle permet d'anticiper facilement sa valeur en ohms grâce à un calculateur de coil.

En revanche, le fil simple produit relativement moins de vapeur. De même, sa forte réactivité à la chauffe limite la plage de puissance.

Les bobines de fil rond simple offrent le meilleur rapport quantité/prix !

Fil résisitif Clapton simple

LE CLAPTON SIMPLE


 

Résistivité (valeur en Ohm moyenne) : Intermédiaire

Atouts principaux : Polyvalent ; Bonne production de vapeur

Type de vape idéal: DL/RDL

 

Le Clapton est le plus "simple" des fils résistifs complexes. Comme une corde de guitare, il se compose d'un fil central (aussi nommé "âme", "core", ou "noyau") autour duquel est enroulé un second fil plus fin.

Les fils résistifs en Clapton sont généralement plus épais que les fils simples, permettant alors des résistances plus basses ainsi qu'une meilleure production de vapeur grâce à son aspect nervuré qui capte plus d'e-liquide.

Le Clapton simple (monocoeur) reste facile à coiler pour un débutant amateur de nuages. Toutefois, sa structure provoque plus facilement des points chauds à éradiquer lors du rodage.

En utilisant deux fils, le Clapton permet de combiner des tailles des fils et des matériaux différents pour obtenir différentes propriétés. Il faut alors s'intéresser à son architecture pour en savoir plus sur son comportement.

Fil résistif Fused Clapton

LE FUSED CLAPTON


 

Résistivité (valeur en Ohm moyenne) : Basse

Atouts principaux : Grosse production de vapeur

Type de vape idéal: DL/RDL

 

Le Fused Clapton (ou Clapton "fusionné") est également un tressage complexe. Contrairement au Clapton Simple, le Fused comporte au moins 2 âmes centrales enroulées dans un fil plus fin. Au-delà de deux âmes, on parle alors de Tricore Fused (3 noyaux), de Quadcore (4 noyaux) etc.

Avec son épaisseur permettant des résistances encore plus basses, le Fused et le fil préféré des amoureux de nuages. Il capte plus d'e-liquide, chauffe à plus forte puissance, et permet ainsi de vraiment profiter d'un atomiseur DL ! En échange, son épaisseur amoindrit sa réactivité. Un Fused Clapton chauffe plus lentement et nécessite donc un bon équilibre entre la résistance en ohm, le nombre de spires et le wattage délivré pour être bien utilisé.

Lorsque les deux noyaux d'un fil en Fused Clapton sont placés côte à côte, on parle de "Parallel Fused" : un Fused à l'aspect plus large et presque aplati.
Lorsque les deux noyaux sont entortillés entre eux, on parle de "Twisted Fused" : un Fused Clapton à l'aspect torsadé.

Fil résistif micro Clapton pour montages MTL

LE MICRO FUSED


 

Résistivité (valeur en Ohm moyenne) : Moyenne

Atouts principaux : Polyvalent

Type de vape idéal: RDL/MTL

 

Le Micro Fused est tout simplement un fil de type Fused Clapton utilisant exclusivement des fils extrafins dans son tressage. Certains fabricants l'appellent d'ailleurs "MTL Fused".

Très apprécié pour sa polyvalence, il offre une vapeur plus généreuse tout en restant accessible à des atomiseurs visant une vape RDL ou MTL serrée.

Une excellent alternative aux fils ronds simples, nécessitant néanmoins un peu plus de soin lors du rodage pour enlever les points chauds plus fréquents.

AUTRES TYPES DE FILS RÉSISTIFS :

Fil résistif plat

LE FIL PLAT

Relativement peu courants, les fils plats partagent certains avantages des fils simples. Variés et faciles à roder, les fils plats ont une esthétique que beaucoup apprécient.
Ils sont également utilisés comme noyau de fils type Clapton, leur largeur permettant des câbles plus épais sans devoir additionner les noyaux.

Fil résistifs exotiques et Aliens

LES FILS "EXOTIQUES"

Cette appellation générique regroupe de très nombreux câbles aux tressages aussi complexes que variés. Certains sont élégants et très utilisés comme l'Alien Clapton, et d'autres bien plus barbares.
En général, ces fils exotiques sont des associations de tressages plus simples, et s'entraîner à les regarder pour comprendre de quoi ils sont faits est un bon exercice pour un débutant.

Montage d'atomiseur en Mesh

LE MESH

Cas particulier de matériaux résistifs, le Mesh est un ruban plus ou moins souple tissé de très fins fils ou en forme de grille. Il est exclusivement réservé aux atomiseurs dotés d'un plateau Mesh, et offre un rendu saveur-vapeur aussi unique que particulier.
Le Mesh souple est également utilisé dans les montages de type Genesis, ou celui-ci est enroulé très serré et fait office de mèche. Car oui, le Mesh dispose d'une excellente capillarité !

Conseil : Quel type de fil résistif choisir ?

Les gros fils exotiques vous tentent ? Si vous débutez, ne cédez pas trop vite à l'appel de la puissance. Commencez par créer de beaux coils avec du fil simple, afin d'apprendre à les dompter !

Si vous voulez explorer les performances qu'offrent des fils complexes, optez pour un kit de coils préfabriqués. Vous gagnerez du temps et vous pourrez vous exercer à les monter puis à les roder tout en ayant au moins l'assurance d'un coil bien enroulé à la résistance à peu près fixe.

Gardez à l'esprit qu'un fil complexe et épais requiert plus de puissance, et consommera plus d’e-liquide.

Tailles de fils résistifs : comprendre l'unité de mesure AWG

Dans le petit monde des fils résistifs, l'épaisseur du fil s'exprime non pas en millimètre, mais en AWG : l'American Wire Gauge. Son unité "GA" définit le diamètre du ou des fil(s) qui compose(nt) le fil résistif. On parle alors, par exemple, de "fil Kanthal 26GA" ou de "Clapton 26+32GA". 

C'est clair ? 

Probablement pas (et c'est normal). Entrons plus dans le détail !

Comme la plupart des unités de mesure utilisées aux États-Unis, l'AWG est une échelle arbitraire et non proportionnelle qu'il est difficile de convertir en millimètres sans un convertisseur.

Ainsi, un fil résistif de dimension 24GA n'est pas deux fois plus épais qu'un fil de 12GA. Il est même plus fin ! Car oui, plus la valeur en GA est élevée, plus le fil est fin. Pratique (non) !

Exemples de conversions de GA en mm :

          20GA ≈ 0,8mm

          22GA ≈ 0,65mm

          24GA ≈ 0,5mm

          26GA ≈ 0,4mm

          28GA ≈ 0,3mm

          30GA ≈ 0,25mm

          32GA ≈ 0,2mm

Dans le monde de la vape, la dimension 26GA est en quelque sorte un "cap". Plus épais (24GA ; 22GA...) et il sera davantage tourné vers une vape subohm. Plus fin (28GA ; 30GA) et il sera plutôt orienté MTL >1ohm.

Donc, si votre bobine de fil résistif annonce "KA1 26GA", vous savez désormais qu'il s'agit d'un fil rond simple en Kanthal d'environ 0,4mm. Vous savez aussi qu'il aura une résistivité haute, parce qu'il est en Kanthal et parce qu'il est assez fin. Facile !

Cependant, déduire la structure et le comportement des fils résistifs complexes comme les Claptons est plus difficile. Voyons comment cela fonctionne !

Comment lire les caractéristiques d'un fil résistif ?

Si vous avez déjà consulté quelques-unes de nos bobines de fil résistif de type Clapton, Fused Clapton ou autres types plus exotiques, vous êtes probablement tombé sur ce genre de caractéristique : "Dimensions : 26GA*2+38GA".

Cette chose qui s'apparente à un calcul additionnant et multipliant des dimensions de fils n'est pas un calcul. C'est une suite logique d'informations qu'il faut interpréter et non calculer.

Prenons quelques exemples :

LE CAS D'UN CLAPTON SIMPLE


Commençons en douceur. Cette bobine de Clapton simple (soit un fil central enroulé dans un autre) affiche la dimension suivante :

"26GA + 32GA"

Ceci ne signifie pas que le câble final fait 0,4mm (26GA) + 0,2mm (32GA) = 58GA. Cela n'aura pas de sens, étant donné qu'un Clapton comporte 2 fils et que 58GA signifierait un fil aussi fin qu'un cheveu. 

La solution :il faut voir ce "calcul" comme une description d'étapes. On sait qu'un Clapton simple est un fil enroulé dans un autre plus fin, on déduira alors qu'il s'agit d'un fil d'épaisseur 26GA, emballé dans un second fil fin qui lui mesure 32GA.

LE CAS D'UN FUSED CLAPTON


Cette bobine de 3-Core Fused Clapton affiche la dimension suivante :

"28GA*3 + 36GA"

Si vous avez suivi le descriptif des types de fils, vous savez qu'il s'agit ici d'un Fused Clapton avec 3 âmes au centre enroulées dans un quatrième fil. 

La solution : vous l'avez compris, le "*3" illustre simplement le fait que ce fil résistif est composé de 3 brins fins de 28GA, enroulés dans un brin encore plus fin de 36GA.

EXERCICE : QUI EST QUI ?


À vous de jouer ! 

Voici deux modèles de coils préfabriqués.
Rien qu'en lisant leurs dimensions, déduisez leur type, trouvez "quel coil correspond à quelle dimension" et dites-nous tout ce que vous pouvez en déduire sur leur comportement :

- 30GA*2+42GA

- 28GA*2+38GA

Voir la réponse

Quel est leur type ?
Il s'agit tous deux de coils en Fused Clapton avec 2 noyaux et 1 brin enrouleur.

Quel coil correspond à quelle dimension ?
Celui de gauche (le plus épais) correspond à la dimension 28GA*2+38GA.
Celui de droite (le pus fin) correspond à la dimension 30GA*2+42GA.

Conclusion : bien que ces deux coils soient de même type et de même matière (du Ni80), l'un d'eux est plus fin et sera donc utilisé pour une vape MTL à faible puissance. Le second plus épais aura une résistance plus basse et sera préféré pour une vape subohm puissante.

L'info en +

Certains fils résistifs (souvent de type Fused Clapton) ajoutent "(=)" ou "(X)" dans le détail de leur composition.

Il ne s'agit encore une fois nullement d'une quelconque opération mathématique, mais plutôt d'une illustration.

     - (=) signifie que les fils d'âme au centre du câble sont placés côte à côte, donnant un aspect plat et large au câble final.

     - (X) signifie que les fils d'âme sont entortillés entre eux, donnant un aspect torsadé au câble (on parle alors de "Twisted Fused Clapton").

 

D'autres fils affichent parfois des valeurs en millimètres, telles que "8*0,1x0,3mm+36GA".
En général, on exprime en mm les dimensions des fils plats. L'exemple ci-dessus représente donc un fil résistif exotique comportant 8 fils plats de 0,1mm d'épaisseur et de 0,3mm de largeur.

Coefficient de chauffe : comment avoir un coil qui chauffe bien ?

Désormais, vous avez toutes les clés en main pour comprendre de quoi est fait votre fil résistif, et comment il est fait. Connaître les détails d'un fil ou d'un coil permet d'anticiper sa qualité de chauffe, sa réactivité et son type de vape de prédilection. 

Pour savoir si votre coil chauffera fort, lentement, vite, ou doucement, il faut prendre en compte toutes ses caractéristiques. L'expérience vous enseignera les subtilités du coiling, mais voici tout de même un pense-bête résumé :

Comment s'assurer d'avoir un coil qui chauffe bien ?

Quel est le meilleur fil résistif pour mon atomiseur ?

Quel fil résistif choisir pour un atomiseur DL ?

SI VOUS AVEZ UN ATOMISEUR DL

- Privilégiez des coils épais en Clapton ou Fused Clapton pour avoir une résistance basse permettant une vape puissante.

- Choisissez-les en Ni80 ou SS316 pour qu'ils restent bien réactifs à la chauffe.

- N'essayez pas d'utiliser un coil en fil fin avec très peu de spires pour descendre la valeur de résistance, il ne produira pas de vapeur et brûlera instantanément.

Quel fil résistif choisir pour un atomiseur MTL ?

SI VOUS AVEZ UN ATOMISEUR MTL

- Privilégiez des coils fins en fil rond (26 ou 28GA), ou du Micro Fused pour avoir une résistance haute.

- Choisissez-les en Ni80 ou en Kanthal.

- N'essayez pas d'utiliser un coil épais avec beaucoup de spires pour augmenter la valeur de résistance, car il ne deviendra très peu réactif à la chauffe.

Comment calculer la résistance d'un coil ?

Prêt à vous lancer et à créer votre premier coil personnalisé ? 

Une fois que vous aurez choisi le bon matériau et le bon diamètre de fil pour faire votre coil, vous pouvez savoir à l'avance quelle résistance votre coil aura si vous faites 4 boucles, 5 boucles, 6 boucles, etc... Pour cela, utilisez un calculateur de coil comme celui ci-dessous !

Attention : ce genre de calculateurs basiques s'utilisent principalement pour des coils en fils rond simples.

Comment utiliser le calculateur de coil ?

Cliquez sur les différents points pour avoir les explications de chaque donnée à renseigner !

Choisissez le matériau de votre fil résistif.

Indiquez l'épaisseur du fil (24GA = 0,5mm ; 26GA = 0,4mm ; 28GA = 0,32mm).

Indiquez le diamètre du coil (2,5 et 3mm sont les diamètres les plus courants lorsque l'on fabrique un coil).

Indiquez le nombre de boucles (spires) que possèdera votre coil.

Estimez la longueur des deux pattes de votre coil.

Estimation de la valeur de résistance du coil avec les paramètres renseignés précédemment.

Le coefficient de chauffe illustre la réactivité du coil. La case passera en orange ou en rouge si votre coil est inadapté et qu'il chauffe trop fort ou trop lentement lorsqu'utilisé avec une batterie de cigarette électronique classique (3,2 à 4,2V)

Puissance délivrée à la tension sélectionnée

Tension de travail de la batterie (consultez le coefficient de chauffe pour des tensions de 3,2 à 4,2V).

Renseignez le nombre de coils présents dans le montage. La valeur de résistance est divisée par 2 s'il s'agit d'un montage dual-coil.

Essayez vous-même !

Comment faire un coil ?

Il est désormais temps d'apprendre à faire un coil, un vrai ! 

Dans cette vidéo de démonstration, nous réalisons un coil avec un fil Micro Fused MTL sur un axe de 2,5mm pour 5 spires.

Rappelez-vous bien : la pratique mène à la confiance. La confiance mène à la dextérité ! Votre premier coil ne sera certainement pas parfait. Il sera peut-être tordu, ses spires seront peut-être mal serrées. Mais s'il est rond et régulier, alors vous pourrez tout de même l'utiliser !

Pour vous lancer :

Comment savoir à quelle puissance vaper ?

Contrairement aux résistances de clearomiseurs, votre coil ne vous dira pas à quelle puissance le faire chauffer pour obtenir une vape de qualité. Il n'y a pas de solution miracle, et il va falloir trouver vous-même grâce à votre expérience, et grâce à ces quelques astuces pour trouver la puissance adaptée à votre coil !

Augmentez la puissance progressivement :
Trouver la bonne puissance pour son coil relève surtout du tâtonnement. Effectuez vos tests en démarrant à une puissance basse pour ne pas risquer de surchauffer et de fendre votre coil instantanément.

Guettez la vitesse de chauffe :
Un coil chauffé à bonne puissance rougit en 1 à 2 secondes. Au-delà, la puissance est trop basse ou le coil est trop épais.

Surveillez la couleur :
Un coil utilisé à bonne puissance devient rouge vif en chauffant. S'il vire au jaune voire au blanc, il est beaucoup trop chaud ! 

Servez-vous de la tension comme guide :
Si votre mod électronique affiche la tension en Volts (V), testez votre coil avec des puissances (en Watts donc) qui correspondent à des tensions d'environ 3,5 à 4V. Un bon coil ni trop fin, ni trop épais, doit chauffer efficacement à ces niveaux de tension. Si ce n'est pas le cas, il est probablement non optimal.

FAQ sur les fils résistifs et coils

Que siginifie "roder son coil" ?

"Roder" son coil signifie le faire chauffer à vide, sans mèche ni e-liquide, afin d'oxyder le métal, de retirer les points chauds et de l'aider à se stabiliser avant de finir le montage. Il s'agit alors de donner plusieurs courts coups de Fire à une puissance plus basse que nécessaire.

Le rodage est une opération essentielle du montage d'un atomiseur reconstructible et tous les coils de toutes les matières et de tous types en ont besoin lors de la première utilisation.

En savoir plus dans le guide sur les atomiseurs.

Quand dois-je remplacer mon coil ?

Comme une résistance de clearomiseur, un coil d'atomiseur reconstructible s'encrasse et s'use avec le temps. La durée de vie d'un coil est cependant plus longue. En le nettoyant avec un dry-burn et en le brossant lors du changement mèche, un coil peut rester efficace environ 15 jours.

Néanmoins, certains paramètres peuvent diminuer la durée de vie d'un coil (e-liquides high-VG, e-liquides sucrés, coils à spires serrées...)

Qu'est-ce qu'une spire ?

"Spire" est l'anglicisme utilisé pour représenter une "boucle" du coil. Un coil à "5 spires" est donc un coil dont le fil résistif fait 5 tours.

Combien de spires faire à mon coil ?

Habituellement, les coils pour atomiseurs reconstructibles comportent de 4 à 6 spires. En deçà ou au-delà, ils peuvent se montrer trop lents à la chauffe ou au contraire trop réactifs. De 4 à 6 spires, les coils permettent d'atteindre des valeurs de résistance variées couvrant tous les styles de vapes en diversifiant les matériaux et les tressages.

Puis-je utiliser un coil moche ?

Faire un beau coil aux spires bien serrées est délicat quand on manque d'entraînement. Mais un coil un peu raté ne doit pas vous décourager de l'utiliser !

L'essentiel est que votre coil ait un diamètre régulier (pas en cône), et qu'il ne présente pas de points chauds. Le reste n'est qu'esthétique ! D'ailleurs, les coils aux spires espacées sont souvent appréciés, car ils s'encrassent moins vite !

Puis-je utiliser d'autres matériaux que ceux habituellement proposés pour faire mon coil ?

Non ! Ne faites pas un coil avec n'importe quel fil de fer qui traînerait dans votre garage.

Les matériaux habituellement utilisés dans le monde de la vape (Kanthal, Nickel, Acier) le sont parce qu'ils font preuve de stabilité, d'une résistivité adéquate pour ce type d'utilisations et parce qu'ils sont sains. Pour votre santé et celle de votre e-cigarette, limitez-vous aux fils résistifs proposés sur notre boutique. Vous avez déjà amplement le choix !

Pourquoi mon coil se coupe net à chaque fois ?

Un coil qui se coupe dès le rodage ou les premières bouffées peut avoir deux causes : soit il n'a pas été rodé et le choc thermique a eu raison de lui, soit une puissance de vape beaucoup trop élevée l'a fait fondre et se briser.

Puis-je monter deux coils différents sur mon atomiseur dual-coil ?

Non ! Même si vous mourrez d'envie de tester tous ces beaux coils exotiques, utilisez exclusivement des modèles strictement identiques lorsque vous réalisez un montage contenant plusieurs coils.

Si vos deux coils n'ont pas la même valeur de résistance ou si l'un est plus épais que l'autre, la chauffe sera inégale et irrégulière, rendant votre œuvre totalement inutile !

Pourquoi la valeur en Ohm de mes coils n'est pas celle indiquée par le fabricant ?

Si la valeur de résistance est légèrement en dessous de la valeur annoncée, il s'agit certainement d'un phénomène normal. Neufs, certains coils complexes ou utilisant des matériaux tels que le Ni80 ou le SS316 affichent une valeur plus basse que prévu. La résistance en Ohm devrait néanmoins remonter et se stabiliser pendant le rodage.

Si la valeur de résistance semble vraiment aberrante (proche de 0 ou de 9,99), il s'agit sans doute d'un problème de montage. Pour éviter les dégâts, rouvrez le plateau et vérifiez que le coil est bien serré, bien fixé et que ses pattes ne font pas de court-circuit. 

Rappel : dans un montage dual-coil, la valeur de résistance finale est divisée par 2 (par 3 s'il s'agit d'un montage triple-coil, par 4 pour un montage quad-coil etc.)

Pourquoi faut-il couper les pattes des coils ?

Lors du montage de votre atomiseur reconstructible, vous devez vous assurer que votre coil ne fasse pas de court-circuit.

Chez certains modèles de plateaux de montage, les pattes du coil peuvent facilement entrer en contact (même infime) avec la cloche qui recouvre le deck est ainsi causer un dysfonctionnement. Il est donc important de couper les pattes du coil aussi court que possible après la fixation afin d'éviter un court-circuit lorsque vous réassemblerez votre atomiseur.

Mon coil est bleuté, est-ce normal ?

Votre coil vire au bleu lors du rodage. C'est joli, mais est-ce normal ? La réponse est oui.

Certains alliages comme le Ni80 ont tendance à se parer d'un beau reflet bleuté après la toute première chauffe. Profitez, prenez une photo, ce beau teint disparaîtra bientôt !

D'où vient ce goût de métal ?

Certains matériaux de fils résistifs comme le SS316 requièrent un rodage long et minutieux. En effet, s'il est mal rodé, un coil en acier pourra délivrer un très désagréable goût de métal à votre vape.


Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

356 328
Clients

nous font confiance