Le Monde de la Vape,

Rétrospective Taklope : bilan de la vape « made in » 2022

Rétrospective de la vape de 2022 par Taklope

Félicitations, vous voilà en 2023 ! Rendez-vous compte, vous avez traversé une pénurie de moutarde, une déclaration de guerre, deux pannes d’essence, quelques gros coups de chaud, et peut-être même un « drôle de p’tit rhume » qui vous a collé 39°C même en plein hiver. Et même si aujourd’hui un mégawattheure vaut un lingot et que nos rois du ballon n’ont toujours que deux étoiles sur leur maillot, on peut au moins se congratuler d’avoir survécu à 2022 et ses émotions !

retro vape 2022 intro
Allons mes amis, ne nous laissons pas abattre et voyons quelles péripéties la nouvelle année nous réserve encore !

Enfin bon. Ce n’est pas parce que tout part en trouille que nous allons rompre la tradition. Pour marquer le passage à l’an 11 après la fin du monde de 2012, Taklope.com vous propose de rembobiner le film une dernière fois et de faire le bilan des 365 jours de vape qui viennent de se clore. C’est parti pour la « Rétro 2022 » et ses moments forts !


Résumé d’une année d’actualités

Résumé des actualités autour de la vape et de la e-cigarette de 2022

On aurait pu penser qu’en cette année pour le moins mouvementée, l’UE aurait eu bien d’autres chats à fouetter. Et pourtant, en matière de législation sur la cigarette électronique, Bruxelles s’agite ! Un pas en avant, deux pas en arrière, les débats autour de la vape ne ressemblaient pas moins à des progrès qu’à une chorégraphie illisible. 2023 voit arriver la tant redoutée « révision de la TPD », et l’on ne sait toujours pas vraiment à quelle sauce les vapoteurs seront mangés dans cette nouvelle recette. Alors que s’est-il passé ?

retro vape 2022 actus1

2022 avait pour le moins très mal commencé en matière de progrès pour le vapotage. Dans un rapport très critiqué par les professionnels de la e-cig, le Haut Conseil de la Santé Publique livrait un discours en demi-teinte dans lequel la vape n’est décrite que comme un « gadget » sans réel impact sur la baisse du tabagisme. Dans le même temps, on reconnait pourtant son efficacité même si l’on préfère mettre en avant les substituts nicotiniques habituels. Des idées de taxation et de récupération de la vape par l’industrie pharmaceutique émergent alors, tout en reprenant par la même occasion l’indéboulonnable argumentaire fallacieux et infondé de l’OMS (on y cite un soi-disant « effet passerelle », des « arômes trop incitatifs » et autres élucubrations qui pourraient coûter la vie des e-liquides aromatisés).

En bref, si les institutions sanitaires ne peuvent plus totalement fermer les yeux sur les bénéfices de la vape, l’excès de prudence laisse encore de la place aux arguments contre-productifs. Un vrai moon-walk où l’on avance droit dans le mur à reculons !

Tous les détails sur le rapport du HCSP sont ici.

En mars 2022 un nouveau son de cloche retentit dans la sphère politique. Dans son programme « Génération Sans Tabac 2040 », le Plan Cancer Européen adoube le vapotage en reconnaissant enfin sa substantielle efficacité dans la réduction des risques et l’aide au sevrage. Bonne nouvelle non ? Oui, mais non. Car derrière cette main tendue symbolique, l’argument des arômes trop attractifs pour les non-fumeurs ainsi que nos chères têtes blondes perdure dans le discours.

Le vapotage en Europe a donc peu de chances de subir le même sort que dans les 32 pays du globe où il est désormais purement et simplement interdit (globe-trotteurs, jetez un œil ici !), même si l’on reste très loin de la prise de conscience de nos voisins Anglais, ou même des Néo-Zélandais qui ont franchit le pas d’interdire le tabac pour promouvoir l’e-cig !

Dans la même philosophie, une étude de mars 2022 nous a fait le plaisir de prouver de manière solide que l’exposition aux aérosols produits par le vapotage n’avait que des effets négligeables sur la santé, très, très loin derrière le brouillard à cancer du tabac. Et pourtant, l’étude conclut encore que notre manque de recul impose la prudence. Oui oui, « un manque de recul » après plus d’une décennie d’observations. Peut-être serait-il temps de changer de disque !

retro vape 2022 actus2
retro vape 2022 actus4

En 2022, la vape a continué de percer et de faire ses preuves tout en restant inexorablement muselée. Excès de prudence, conflits d’intérêts, difficile de croire que la peur qu’elle suscite finira par s’estomper.

D’ailleurs, les fake news continuent de faire leur beurre, à l’image de cette étude qui lie « vapotage » et « risque de décès lié au Covid-19 » de manière plus que bancale !

La vape franco-française n’est pas non plus un exemple dans toute cette confusion. En octobre, le ministère de la Santé livrait ses « recommandations sur le vapotage », relayant une fois encore l’idéologie selon laquelle l’e-cigarette n’est pas un vrai substitut nicotinique, aux effets et à l’efficacité encore à démontrer. La politique de l’autruche fait encore de gros œufs !

Enfin, c’est sur une bonne et une mauvaise nouvelle que la saison législative 2022 s’acheva.

La bonne, c’est sans doute l’interdiction du tabac chauffé aromatisé dans l’UE entrée en vigueur fin novembre. Cette interdiction fait suite à une augmentation inquiétante du nombre d’utilisateurs de ces produits dérivés de la cigarette. Les arômes restent donc pour l’instant l’ultime chasse gardée de la vape, et ce nouveau tacle pour le tabac chauffé peut nous laisser croire qu’enfin la vape et lui sont bel et bien considérés comme deux entités très différentes par les autorités. Du moins pour l’instant.

La mauvaise, c’est le projet de taxations des e-cigarettes puffs. « Une prise de conscience écologique ? » Que nenni ! Ici, il est surtout question d’empêcher les jeunes d’accéder à la vape en touchant tout le monde au porte-monnaie. On aurait pu mieux encadrer la vente et la promotion ciblée de certains influenceurs, mais non ! On préfère priver tout le monde de cet outil qui, s’il est loin d’être vertueux, a au moins le mérite d’aider de très nombreux fumeurs à entrer dans le monde de la « vraie » vape et de ses bienfaits. Vous pensiez essayer d’arrêter en vous payant quelques puffs ? À 20€ pièce, on imagine que vous ferez le choix de rester au tabac. Ça c’est de la lutte contre le cancer à la française !

retro vape 2022 actus3

Le matériel de vape « made in 2022 » : faire du neuf et du mieux avec du vieux

S’il y a du mouvement côté législation, le reste de la vape 2022 fait une fois encore preuve de retenue en matière d’évolution. Qu’elle semble loin l’époque 2018-2019 où le catalogue de matériels entrait dans sa dernière phase d’évolution en date ! L’an passé, comme celui d’avant, le marché de la cigarette électronique semble stagner dans une spirale faite de remakes, d’innovations mineures et d’uniformisation où les fulgurances de créativité se comptent sur les doigts d’une moufle.

retro vape 2022 matos 1

Brossons donc un portrait en mode « vieux réac » de la vape made in 2022. Prêts ?
Admettons que vous souhaitiez acheter votre prochaine cigarette électronique. Dès lors, 5 grandes portes s’ouvrent à vous. Si c’est de la vape MTL réaliste que vous recherchez, vous allez chez Innokin. Si c’est une vape plus généreuse que vous visez, vous irez probablement chez Geek Vape pour trouver un kit plus costaud, chez Voopoo pour un peu plus de charme, chez Vaporesso si vous ne jurez que par la légèreté, et chez Smok si vous assumez un certain côté extravagant.

Quelle que soit la porte que vous emprunterez, vous aurez toujours le même choix. Vous pourrez choisir un matériel à batterie intégrée, avec un accu, avec deux accus, et avec un clearomiseur ou un pod en plastique. C’est vrai ! Aegis L200, E100, Boost 2, Drag E60, H80S, Argus XT, MT, GEN PT60, PT80S, GEN200, RPM85, RPM100, Nord 5, tous ces noms (qui eux aussi sont en rupture de créativité) représentent une gamme de matériels qui n’ont que peu de signes distinctifs. Les formes, les technologies, les performances, tout se rejoint dans un marché où chaque marque a désormais tout à proposer, et ça n’a pas toujours été le cas, du moins pas à ce point !

La vape s’embourbe et seules quelques grandes marques semblent avoir gagné la guerre d’usure face aux outsiders. Ces mêmes marques ont d’ailleurs tendance à se concurrencer elles-mêmes tant l’offre s’est homogénéisée. Voyez par exemple le catalogue de kits pods débutants qui a explosé cette année, sans doute sous l’influence des puffs. Vous noterez que les pods ultraminimalistes à la sauce 2018 sont de retour, et que pour être certaine d’offrir chaussure à votre pied, chaque marque propose plusieurs kits très similaires ayant chacun a leur petite particularité esthétique et technique. Il y en a un long, un fin, un carré, un avec un bouton, un avec un réglage du tirage, un qui charge plus vite que les autres, et peut-être un qui fait le café. Il est aussi fort probable que tous ces kits pods d’une même marque partagent une même cartouche, produisant finalement des sensations de vape similaires dans tout ce petit monde.

retro vape 2022 matos 2

Mais cette illusion du choix est-elle mauvaise ? Que cela raconte-t-il de notre vaposphère actuelle ?

Les idées n’auraient-elles pas finalement rejoint le champ des possibles ? Faisons la comparaison avec le monde des smartphones. Hier il y avait des téléphones à clapet, à coulisse, tactiles, avec appareil photo ou non, ultrafins, avec un clavier complet, etc. Aujourd’hui, la technologie et le recul ont permis aux fabricants de digérer toutes ces innovations, d’en faire le tri, et surtout de les combiner, ne laissant plus qu’une offre de modèles très semblables qui font globalement tout, tout bien, et à tous les prix. Depuis la dernière grande évolution de la cigarette électronique représentée par l’avènement des systèmes pods, le constat est assez similaire. Aujourd’hui la vape a atteint le plafond, un stade « final » qu’il soit temporaire ou non, fait de matériels offrant une prestation similaire.

L’illusion du choix, c’est lorsque l’on choisit entre iOS et Android pour finir dans tous les cas sur Instagram, ou entre la robustesse d’une Aegis et la légèreté d’une GEN pour vaper à 60W. Mais contrairement à d’autres objets technologiques tels que les smartphones, les e-cigarettes n’ont qu’un seul usage et donc moins de petits aspects sur lesquels faire la différence ! Tant que l’on ne pourra pas améliorer chaque semaine l’autonomie des batteries ou inventer un clearomiseur capable de se remplir tout seul, il ne nous restera alors que le maigre choix des coloris, des designs, des finitions et autres petits atouts dont les matériels se parent version après version.

retro vape 2022 matos 3

Le bon côté de la chose, c’est qu’en cessant de tâtonner pour s’uniformiser, la vape actuelle a atteint un niveau de maîtrise inédit. Les e-cigarettes d’aujourd’hui sont globalement toutes d’excellente qualité et subviennent extrêmement bien aux besoins des vapoteurs, quels qu’ils soient. Ajoutez à cela une quantité faramineuse de produits capables de capter l’attention des novices avec de l’esthétique, puis de garantir leur satisfaction, et vous avez la recette d’un marché mature, abouti, fin prêt à accueillir les fumeurs et à démocratiser la vape à très grande échelle.

Malgré tout cela, il est évident qu’un vapoteur passionné puisse vite se sentir blasé par cette suprématie du raisonnable, l’essor des puffs et la baisse d’intérêt générale pour les gros mods ou les atomiseurs reconstructibles. Pour exister en 2022 en tant que RTA ou dripper, il fallait s’appeler Dead Rabbit Max, Wasp Nano V2, Heilheim ou encore Druga RDA. Des noms connus et reconnus qui trouvent encore un écho chez certains. Bien sûr, la vape « passion » existe encore et les moddeurs continueront de faire vivre l’art du cloud. Néanmoins, la scission avec la vape « généraliste » se creuse encore, à mesure que les pods et autres kits complets ordinaires approchent un rapport « qualité-prix-accessibilité » de plus en plus optimal.

Tops et flops des e-cigarettes 2022

Si notre laïus ci-dessus vous a mis le bourdon, pas de panique ! Les cigarettes électroniques de 2022 ont bien sûr connu leur lot de stars d’un jour ou de nouvelles coqueluches qui ont apporté un souffle d’originalité salvateur à notre catalogue.

Alors ? Quels sont les kits e-cigarette, atos, clearos et pods qui nous ont marqués l’an passé ?

retro vape 2022 tops fatality
En 2022, il fallait être un sacré numéro pour briller en tant que tank reconstructible. Pour QP Design, le monumental Fatality M30 était pourtant le chant du cygne pour ce modèle iconique dont on attend le retour depuis…
retro vape 2022 tops sure
Il fallait être gros, ou se fondre dans le décor… Avec son look de clearomi-pod très soigné, l’étonnant atomiseur Sure RTA de BP Mods a su tirer son épingle du jeu parmi les quelques matériels « experts » de l’année 2022.
retro vape 2022 tops feelin
À l’opposé, le pod Feelin a fait exploser la popularité de Nevoks sur le marché du kit débutant. Petit, léger, plus polyvalent qu’il n’y paraît, on parie que vous l’avez vu dans la main d’un de vos proches vapoteurs cette année !
retro vape 2022 tops kroma217
Star du stand Innokin au Vapexpo 2021, le kit Kroma 217 et son clearomiseur Z Force n’ont pas vraiment réussi à infiltrer la marque au Zenith dans le monde des gros nuages. Et pourtant, il nous avait conquis par ses saveurs !
retro vape 2022 tops sceptre2
Consolation tout de même pour Innokin qui, avec son dernier Sceptre 2, signe selon nous l’un des plus beaux kits pods de l’année (et peut-être même des années précédentes). Osez nous contredire !
retro vape 2022 tops tita
Contre toute attente, les kits AIO plus orientés « vapoteurs avancés » affirment toujours une popularité constante, même si limitée. « Billet Box is not dead », à l’image du kit Tita AIO de Veepon qui nous a marqués durant sa courte existence.
retro vape 2022 tops beeperaio
Mais s’il y en a bien un dans le genre qui restera dans les mémoires, c’est bien le Beeper AIO, un bijou de kitsch et d’ambiance rétro conçu par les hurluberlus qui avaient jadis enfanté la box Puff Boy.
retro vape 2022 tops
Dans le style « lightshow », la box Maxus Solo de Freemax n’a étonnamment pas trouvé son public, sans doute étouffé par le succès de la box clignotante star de l’an passé : la Wismec RXG.
retro vape 2022 tops zlidetop
En parlant de matériels très qualitatifs qui se sont laissés éclipser, le clearomiseur Zlide Top d’Innokin n’est pas en reste. Espérons que les milliers d’amateurs de Zenith finissent par lui donner l’attention qu’il mérite !
retro vape 2022 tops gozee
Clôturons le cas Innokin en lançant un dernier coup de chapeau au kit Gozee GoZ+ : la preuve en 107g de plastique que l’on peut être moche, mais terriblement efficace ! Avant de l’avoir testé, nous n’aurions pas parié sur son succès…
retro vape 2022 tops dotstickrevo
Quand le « top » fait un « flop » ! En vantant la puissance de sa super batterie à supercondensateur, le pod Dotstick Revo de Dotmod a oublié de s’assurer de sa fiabilité. Heureusement, après un rappel à l’usine, le voilà de nouveau disponible (et fonctionnel).
retro vape 2022 tops
Restons du côté du high-end pour apprécier une dernière fois le look gothique à tomber de la box SX Mini SL Class de Yihi.
Avec elle, on pleure deux fois. Quand on la voit, et quand on remarque le prix !
retro vape 2022 tops t200
Si elle faisait partie de ces marques qui dominent sans réellement se renouveler, Geek Vape a tout de même eu le luxe d’être celle qui a fait d’un mod 200W à grand écran tactile une réussite. Parfois moquée, mais surtout jalousée, l’Aegis T200 nous a tous marqués
retro vape 2022 tops z100c
N’oublions pas non plus l’étonnant kit Z100C DNA, un kit pod hors-série de l’écurie Geek Vape qui a également été l’occasion de voir autre chose que des clones d’Aegis et de kits Drag. Puissant, high-tech, ce « mod-pod » de 1ère classe rime avec un mot : « audace » !
retro vape 2022 tops nautilus3s
Chez les clearomiseurs, on a encore pu compter sur Aspire pour nous sortir de la banalité. En 2022, c’est le Nautilus 3S qui nous a mis des étoiles dans les yeux, même si l’on attend surtout la sortie du futur Atlantis GT avec grande impatience !
retro vape 2022 tops lightsaber
Et comment ne pas citer les kits pods Lightsaber de BP Mods dans tout cela ? Avec son design premium très original, sa polyvalence et sa bardée d’accessoires, ce maître de design pour experts et padawans a au moins eu la bonté de faire vivre le format « stick » durant cette année.
retro vape 2022 tops centaurusm200
D’ailleurs, fêtes obligent, la fin d’année 2022 a été prolifique en matière de matos exotiques. Si Lost Vape est restée relativement discrète, la sortie tant attendue de l’impressionnante box Centaurus M200 a fini par combler comme il se doit les cloud-chasers en manque de Watts :
retro vape 2022 tops tomahawk
Finalement, l’année s’est terminée en beauté avec la box Tomahawk SBS & Squonk de BP Mods, un magnifique mod qui unit compacité et bottom-feeding dans un bijou d’inventivité que nous n’avions pas vu venir. Preuve que la vape a encore des idées à proposer !

Bilan de l’année 2022 chez Taklope.com

Fin 2021, nous vous annoncions dans notre précédente rétrospective que 2022 allait être une année faste pour votre vapeshop en ligne préféré. Besoin que l’on vous rafraîchisse la mémoire ?

C’était en 2022 sur Taklope.com :

2022, c’était pour nous l’année des grands chantiers ! En juin, nous dîmes ensemble adieu à notre vieux site pour la version plus moderne et plus rapide sur laquelle vous naviguez aujourd’hui. En juillet, nous lancions 4 nouvelles saveurs Les Iconiks en pâture à vos papilles déshydratées, de même qu’une version 10ml nicotinée de vos recettes préférées.

On reprend notre souffle un instant, et l’on se retrouve en novembre pour une double surprise. Vous nous connaissez, ici « beaucoup », ce n’est jamais assez. Nous avons alors commencé par remplumer encore davantage notre galerie de saveurs, non pas avec d’autres personnages Iconiks, mais avec pas moins de 19 nouvelles saveurs Taklope Classiques pour agrandir les 35 de l’an passé ! Côté « outils », notre site flambant neuf s’est doublé d’une plateforme Guide.Taklope.com annexe intégralement dédiée aux petits tracas des vapoteurs.


retro vape 2022 end

Tout cela accompli, nous voilà finalement en décembre, puis en janvier, et il ne nous reste alors plus qu’à vous souhaiter à toutes et tous, une merveilleuse année.

Bonne année à vous, chères vapoteuses et chers vapoteurs ! Bienvenue à vous chers futurs ex-fumeurs qui honorez votre première bonne résolution chez nous. Meilleurs vœux à tous. Puisse 2023 être le numéro gagnant qui réalisera tous vos souhaits…

Et c’est reparti pour un an de vapeur à vos côtés !

TK white gold square2

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi aimer ces articles