Le Monde de la Vape, Actualités

E-cigarette : interdite dans 32 pays dont le Mexique

E-cigarette : interdite dans 32 pays dont le Mexique

Depuis le 31 mai 2022, la e-cigarette est interdite dans 32 pays, le Mexique ayant pris la décision de durcir sa position à son sujet.

Un nouveau décret interdisant la vente et l’usage des produits du vapotage a en effet été signé par le Président de la République Andres Manuel Lopez Obrador lors de la Journée mondiale sans tabac, pour marquer la volonté du pays d’intensifier sa lutte contre le tabagisme. Nous vous disons ici pourquoi.


E-cigarette interdite au Mexique

La e-cigarette, interdite à la vente et à l’usage au Mexique

« C’est un mensonge de dire que les nouveaux produits, les vapoteuses, sont une alternative aux cigarettes. [Elles sont] également mauvaises pour la santé »

Andres Manuel Lopez Obrador.

Voilà en quels termes le Président de la République mexicaine a partagé son point de vue sur la e-cigarette lors d’une conférence de presse à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, le 31 mai dernier. Une allocution catégorique, couplée à la signature d’un décret qui bannit définitivement la vape dans le pays, et qui couvre la circulation et la commercialisation des produits du vapotage. Avec ce nouveau décret récemment instauré au Mexique, la cigarette électronique est donc interdite dans 32 pays désormais.

Une mesure sévère mais pas inattendue. En octobre dernier, le Mexique avait déjà passé le cap d’interdire l’importation et l’exportation des cigarettes électroniques et des autres produits du vapotage, dont les e-liquides. Les commerçants, qui continuaient depuis à écouler leur stock sont donc cette fois-ci bel et bien contraints d’arrêter. Les citoyens mexicains vapoteurs, eux, sont privés du produit à risques réduits qu’ils utilisaient, sans se voir proposer une autre alternative d’aide à la sortie du tabagisme en remplacement. Pour les touristes vapoteurs, mieux vaudra partir ailleurs.

2 2

Le « Zocalo » de Mexico désormais sans tabac

Dans cette dynamique annoncée d’une lutte renforcée contre le tabagisme, le Mexique aurait-t-il conjointement interdit le tabac ? Sans grande surprise : non. Les produits jugés mauvais pour la santé ne sont visiblement pas tous traités à la même enseigne par le Président Andres Manuel Lopez Obrador. Où sont les priorités dans cette politique présentée comme anti-tabac ?

Une mesure coercitive de moindre ampleur a toutefois été instaurée contre le tabagisme : la mise en place de zones sans tabac dans les lieux les plus touristiques de Mexico, pour mener à bien une campagne de sensibilisation locale aux risques tabagiques. Le gouvernement de la ville a en effet décidé d’étendre l’interdiction de la cigarette sur la célèbre place centrale dite « Zocalo » ainsi qu’aux alentours de la cathédrale. Auparavant, seuls les espaces fermés, les magasins, les bars et les restaurants mexicains étaient non-fumeurs. Désormais, les fumeurs devront donc aussi être vigilants à l’extérieur, dans la capitale, pour éviter l’amende de 45$ à 85$ en vigueur.

3 1

E-cigarette interdite dans 32 pays : l’influence de l’OMS

Si la e-cigarette est interdite dans 32 pays, dont le Mexique depuis peu, l’Organisation Mondiale de la Santé n’y est pas étrangère. Dans un communiqué de presse du 27 juillet 2021, l’organisme évoquait en effet une « prolifération anarchique des inhalateurs électroniques de nicotine » et de la nécessité pour les pays de « mettre en place des mesures pour s’en protéger ».

L’OMS y listait alors 32 pays interdisant la vente de cigarettes électroniques, et 79 autres ayant adopté au moins une mesure partielle interdisant l’usage de la vapoteuse dans les lieux publics, la publicité, la promotion, le parrainage ou exigeant l’affichage de mises en garde sanitaires sur les emballages. Une distribution de bons points. 84 autres pays étaient eux pointés du doigt pour leur absence totale de réglementation ou restriction des inhalateurs électroniques de nicotine, dans un appel à rentrer dans les rangs.

Car même si l’OMS prônait dans ce communiqué de mettre l’accent sur la réduction de la consommation de la tabac, l’organisme rappelait qu’il convenait de réglementer les cigarettes électroniques et les produits du vapotage pour protéger la santé publique, notamment via l’application des six mesures du programme MPOWER suivies depuis 2007. Des produits présentés comme un stratagème issu des cigarettiers visant à contourner et saper les mesures de lutte anti-tabac par le Dr Rüdiger Krech, Directeur du Département Promotion de la santé de l’OMS, décriés pour leur nicotine, la fameuse molécule addictive. Le président du Mexique n’a pas été sourd à ce discours, et a donc mis en application les recommandations de l’OMS, comme d’autres avant lui.

Les 32 pays interdisant la cigarette électronique en 2022

4 1
Source : Le Parisien. Infographie du 2/06/2022, d’après les données de l’OMS

Le 31 mai 2022, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, le Mexique est officiellement devenu le 32ème pays interdisant la cigarette électronique. Saviez-vous lesquels avaient sauté le pas avant ? Attention, si vous aimez voyagez, il ne s’agit pas uniquement de pays où vous n’envisagerez probablement pas de poser vos valises. Car si le Bahreïn, la Corée du Nord, l’Éthiopie, la Gambie, l’Iran, l’Irak, le Koweït, le Liban, la Palestine, l’Oman, le Panama, le Qatar, le Suriname, la Syrie, le Timor oriental, le Tukménistan, l’Ouganda, l’Uruguay et le Venezuela en font partie, des destinations très prisées des voyageurs ont aussi dit non à la vape.

La e-cigarette, interdite dans 32 pays, l’est en effet en Argentine, au Brésil, au Brunei, au Cambodge, en Égypte, en Inde, en Jordanie, en Malaisie, à l’île Maurice, à Singapour, au Sri Lanka, en Thaïlande, et plus récemment au Mexique. Vapoteurs, mieux vaudra donc chercher le soleil et l’exotisme ailleurs qu’en ces contrées. Assurez-vous toutefois de bien vous renseigner sur la destination que vous envisagerez, car de nombreux autres pays ont instauré des mesures restrictives touchant à l’usage de la cigarette électronique sur leur territoire, qui bien que moins drastiques, devront tout autant être respectées.

5 1

Interdire la e-cigarette : une mesure sanitaire ?

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, la cigarette électronique est nocive « sans aucun doute » malgré l’absence des goudrons et du monoxyde de carbone meurtriers liés à la combustion. L’OMS estime que la vape doit être réglementée, surtout pour empêcher son utilisation par les non-fumeurs et les jeunes, en raison de l’addiction engendrée par la nicotine sous toutes ses formes. Des réglementations qui impactent malheureusement les fumeurs des pays concernés, pour qui la vape est bien souvent une porte de sortie du tabagisme, bien plus dangereux pour la santé. L’organisme recommande pourtant de ne pas faire sa promotion en tant qu’aide au sevrage tabagique tant que le milieu de la santé publique ne parvient pas à s’entendre sur son efficacité.

La e-cigarette, interdite dans 32 pays dont le Mexique, y a donc été officiellement bafouée en raison des risques sanitaires évoqués par l’OMS, craints par les pays concernés. Si le Président mexicain n’a pas donné de détails au sujet du danger du vapotage pendant son allocution, l’Egypte avait évoqué de potentiels effets néfastes sur le long terme à cause des fines particules inhalées. L’agence de santé de l’Argentine, elle, avait incriminé la nicotine, déclarant que sa consommation n’est jamais exempte de risques. Mais les enjeux sanitaires sont-ils la seule et véritable raison du ban de la cigarette électronique au Mexique ?

Fabienne El-Khoury, chercheuse en épidémiologie sociale à l’Inserm, a bien évoqué pour Le Parisien une possible interdiction de vente de la cigarette électronique dans les pays à faible prévalence tabagique chez les plus de 15 ans, comme le Mexique, pour éviter de créer une addiction à la nicotine chez les jeunes. Il est vrai qu’avec l’augmentation du tarif des cigarettes et la sensibilisation aux dangers du tabac, les jeunes mexicains ont été nombreux à se tourner vers la vape ces dernières années. Pour autant, elle cite aussi une raison officieuse bien moins saluable : une volonté de maintenir l’économie du tabac. Très largement cultivé dans les États d’Oaxaca, du Chiapas et de Veracruz, le tabac mexicain alimente les cigarettiers comme les producteurs de cigares mexicains de luxe, des produits qui connaissent actuellement un renouveau aussi bien localement que mondialement. Le tabac, en tant que tradition du pays, cultivé et consommé depuis l’époque précolombienne des Aztèques et des Mayas, semble donc aussi avoir encore de beaux jours devant lui au Mexique.


La e-cigarette, interdite dans 32 pays dont le Mexique, le sera-t-elle bientôt dans davantage de contrées ? On peut le supposer compte tenu des dernières communications de l’OMS, qui désormais n’use pas que d’un discours sanitaire pour convaincre les chefs d’état. Le 31 mai 2022, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, elle alertait cette fois sur les pollutions liées à l’industrie du tabac, tout en évoquant dans son communiqué la cigarette électronique comme si elle faisait parti de cette industrie, et sans détailler de bilan chiffré rapportable uniquement à cette dernière. Pour réduire le lourd bilan annuel annoncé, à savoir une perte de 600 millions d’arbres, l’utilisation de 200 000 hectares de terre et de 22 milliards de tonnes d’eau, ainsi que l’émission de 84 millions de tonnes de CO2, espérons donc que, cette fois, les dirigeants comprendront que les mesures devront porter atteinte aux cigarettiers, non aux vapoteurs.

taklope.com

2 réflexions au sujet de “E-cigarette : interdite dans 32 pays dont le Mexique”

Laisser un commentaire

2 réflexions au sujet de “E-cigarette : interdite dans 32 pays dont le Mexique”

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Puis-je voyager avec du CBD ?
Le Monde de la Vape, Actualités

Puis-je voyager avec du CBD ? [Été 2022]

29 juillet 2022
5 raison d'adopter le CBD cet été
Le Monde de la Vape, Actualités

5 raisons de prendre du CBD en été

22 juillet 2022
4 nouveautés Les Iconiks
20 juillet 2022