Matériel

Bien faire votre micro coil

Le 18 novembre 2016

Le montage en micro coil, c’est quoi ?

Lorsque l’on fait l’acquisition d’un atomiseur reconstructible, le montage est obligatoire ; et sa réussite capitale. Le montage de résistance en micro-coil, ou plus simplement, micro-coil tout court, est une technique de montage de la résistance qui offre plus de performance que le montage coil classique. Dans un montage coil, on fait le montage autour des fibres (ou du coton), en s’assurant que les spires du fil résistif ne se touchent pas. Dans le micro-coil, c’est le contraire : on construit les spires les plus serrées possible autour d’une aiguille, puis on place ensuite le coton ou les fibres à l’intérieur. Cette seconde solution, généralement plus simple, offre aussi bien plus de performances et permet surtout de chauffer la résistance de votre atomiseur reconstructible plus rapidement. Enfin, le changement des fibres est bien plus simple avec ce montage. Toutefois, le choix vous revient. Et si vous optez pour la solution micro-coil, voici les étapes à suivre.

Choisir son matériel

Si, autrefois, on réalisait un micro coil avec n’importe quel coton et un fil Kanthal de 0.30, les pratiques évoluent. Il faut dire que le matériel change également, tout comme les e-liquide, de plus en plus gras. Pour gérer les plus gros wattages des atomiseurs reconstructibles récents et les jus 50/50 ou VG majoritaire, on vous conseille plutôt un fil Kanthal 0.40 et 2.5mm d’axe (de bonne qualité), un bon coton (coton japonais, fibres Cotton Bacon ou Fiber Freaks...). Achetez également de bons accessoires : plusieurs tiges de différentes tailles, une pince à couper de précision, une pince céramique, un chalumeau (ou gros briquet) et un ohmmètre pour contrôler votre montage.

Les étapes pour le réaliser sur un atomiseur reconstructible

Commencez par couper une bonne longueur de fil résistif, que vous enroulerez autour d’une tige gabarit, en prenant soin de serrer au maximum chaque spire (boucle) et de laisser de longues pattes de chaque côté. Le nombre de tours dépendra de vos préférences et du matériel choisi, mais oscille généralement en 6 et 7. Vous pouvez vous aider au début avec un calculateur de micro coil, que vous trouverez facilement sur Internet, afin de savoir le nombre de tours idéal en fonction de vos produits et de vos besoins. Une fois la résistance réalisée, retirez-la (délicatement) du gabarit et écrasez-la (toujours délicatement) avec une pince, afin que toutes les spires se collent. Avec un briquet ou chalumeau, chauffez la résistance à blanc, jusqu’à ce qu’elle devienne rouge, puis laissez-la refroidir. Elle doit alors ressembler à un petit ressort ; et les bouclent ne doivent plus bouger. Vous n’avez plus qu’à mettre la résistance en place et à la visser sur les pôles de votre plateau d’atomiseur reconstructible. Placez enfin ce dernier sur votre mod et testez la résistance : elle devient rouge ? C’est gagné ! Il ne reste plus qu’à faire passer le coton ou les fibres, que vous aurez préalablement façonnés en forme de boudin avec une pointe au bout, au centre de la résistance, comme un fil dans le chas d’une aiguille. Puis, redécoupez le coton à la bonne longueur et amorcez-le avec quelques gouttes de e-liquide. Votre résistante est prête à être utilisée : bonne vape !

Des avis certifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

Paiement sécurisé

Transactions 100% sécurisées