Les Tests, Matériel

Test du kit Drag Q Voopoo : le petit malin

Découverte et avis sur le nouveau kit Drag Q de Voopoo

« Hé ! Voopoo a sorti une nouvelle Drag !
– Aaaah !!
– C’est une version miniature.
– Oooh… »

Si pour certains le nouveau petit kit Drag Q peut faire tache aux côtés de ses aînés tant adulés pour leur puissance, il ne faut pas oublier l’autre attribut qui fait l’ADN des pods star de Voopoo : leur simplicité. Et justement, sur ce sujet, le kit pod Drag Q a quelque chose d’inédit à nous proposer. Nous vous parlons là d’un kit qui repense entièrement la manière dont on gère ses sensations de vape. Nous vous parlons d’un petit kit Drag qui a de bonnes chances d’établir de nouveaux standards à l’avenir.

Aujourd’hui les amis, nous testons en détail le petit kit pod Drag Q de Voopoo dans le but de savoir ce qu’il nous propose et de nous faire un avis sur son efficacité. Spoiler : nous attendions avec impatience de pouvoir juger ses promesses, et nous ne sommes pas déçus de ses prouesses !


Premier contact avec le kit Drag Q de Voopoo : notre avis sur le style

Présentation du kit pod Drag Q

Avec un Q comme « Compact » (source officielle), la petite dernière de la génération Drag a tout l’air de vouloir étendre le rayonnement des plus célèbres kits pods Voopoo avec une mouture plus discrète et plus épurée que jamais. Nous avons là un kit débutant tout ce qu’il y a de plus accueillant. Pourtant, ce n’est pas sur la forme que ce Drag Q compte nous étonner. C’est sur la réalisation !

Classiquement, le kit Drag Q est livré avec une batterie intégrée, une cartouche, un câble USB-C ainsi que 2 résistances amovibles. « Regardez donc la belle jambe que ça nous fait », diront les puristes. Mais pour tous les autres, le Drag Q a prévu de quoi les scotcher !

Le kit Drag Q offre tous les atouts esthétiques des modèles Drag précédents dans un gabarit mini

Avant toutes autres découvertes, c’est avec plaisir que l’on retrouve la charte esthétique des pods Drag récents restituée à la perfection dans ce kit Drag Q. S’il est très discret en main, il sait néanmoins en mettre plein la vue. Les connaisseurs savent à quoi s’attendre, et les novices prendront plaisir à manipuler ce beau bébé de zinc et de cuir. Un « beau bébé » de 106g tout de même, signe de matériaux denses et robustes comme on les aime (si l’on ne cherche pas une vapoteuse qui tient sur l’oreille).

Le pod 3.5ml du kit Drag Q est aussi élégant que bien conçu

On poursuit notre tour du propriétaire avec un pod ITO-X Drag Q aussi beau que bien conçu. Depuis la génération Drag Pro, Voopoo est passé maître dans l’art de dessiner des cartouches aussi belles (voire plus) que des clearomiseurs. Ici, c’est un pod bombé aux petits airs de Nautilus qui nous accueille avec un look élégant, un drip-tip long et incurvé, ainsi qu’une contenance de 3,5ml dans la moyenne de la concurrence.

Ajoutons à cela un détail. Non, trois en fait ! D’abord, le pod du kit Drag Q se paye le luxe d’être à la fois aimanté et clipsé à la batterie. Aucun risque qu’il ne se détache par mégarde ! Ensuite, on apprécie la maniabilité de son top-cap dévissable bien plus pratique et accessible qu’un simple bouchon de remplissage. Enfin, ultime bon point : son trou de remplissage. S’il vous parait petit sur la photo ci-dessus, c’est parce qu’il est entouré de silicone souple pour limiter les suintements, tout en permettant quand même de remplir son réservoir avec un flacon de 50 ou 100ml doté d’une pipette large.
(On vous laisse faire les blagues de trous, de pipettes et de Drag Q entre vous…)

Le kit Drag Q Voopoo fonctionne avec les résistances ITO

Côté résistances, a choisi la gamme ITO et nous présente, en plus de la version 1,2ohm MTL déjà croisée chez le kit Doric 20, une nouvelle variante de 0,5ohm exclusivement compatible (pour l’instant) avec ce Drag Q.

La cartouche ITO-X du kit Drag Q Voopoo prévoit aussi bien une vape serrée qu'une vape aérienne restrictive

Essuyez donc cette larme qui coule ! Car en dépit de son infidélité aux résistances PnP habituelles, la résistance ITO 0,5ohm a de quoi ouvrir le champ des possibles de cette nouvelle Drag Q. En effet, sa plage de puissances de 18 à 25W s’accompagne d’une cheminée substantiellement plus large que son homologue 100% MTL, et semble annoncer un kit Drag Q doué d’une certaine polyvalence.

Un point bonus également pour ses alimentations d’e-liquide largement capables de supporter du 60% VG. Vous commencerez donc, comme nous, à comprendre que le petit kit Drag Q n’est pas si limité qu’il n’en a l’air !

Réglage puissance/tirage synchronisé : la vraie nouveauté du Drag Q

Avec une seule bague, le kit Drag Q permet de régler l'airflow et la puissance de manière coordonnée

Ça, c’était pour les formalités. Passons aux choses sérieuses !

La nouveauté du kit Drag Q, celle qui va tout changer, c’est elle : sa molette de réglage. « Un réglage de l’airflow ? » Hum non. « Un potard de puissance ? » Huuuum, non plus.

Les vapoteurs initiés le savent : une vape parfaite est une équation complexe où tous les paramètres sont interdépendants. Pour faire plus de vapeur, il faut plus de puissance. Et pour vapoter à plus haute puissance sans se brûler les babines et sans détériorer les saveurs, il faut un débit d’air adapté. À l’inverse, un tirage plus serré requiert une puissance plus basse pour ne pas changer la résistance en méchoui. « Élémentaire mon cher Watt-son », diront les connaisseurs. Mais c’est là que le kit Drag Q innove pour les débutants : il permet de prendre en compte tout cela, sans même devoir y penser !

En tournant la molette de réglage, la barre LED du kit Drag Q s'allonge pour représenter le niveau de puissance

La molette de réglage du kit Drag Q permet ainsi un réglage synchrone de la puissance et du tirage. Vers le côté +, le tirage devient plus aérien, et la puissance augmente proportionnellement sans dépasser ce que la résistance peut supporter ! En d’autres termes, c’est là le plus parfait et le plus complet des modes de réglages simplifiés. Un expert regrettera de ne pas pouvoir affiner le réglage avec précision, mais les novices (et autres) n’auront plus qu’à apprécier l’intuitivité du système !

Gâteau sur la cerise : le niveau de tirage/puissance est représenté par une barre LED occupant une large partie de la tranche. Savoir lire et compter c’est bien, mais c’est parfaitement inutile pour comprendre comment fonctionne le pod Drag Q !

test kit drag q voopoo led

Cette barre LED tricolore nous servira également d’indicateur d’autonomie. D’ailleurs, parlons-en ! Avec 1250mAh de capacité pour 25W de puissance maximale, le kit pod Drag Q de Voopoo relève davantage du sprinter que du marathonien. À plein régime, son autonomie ne dépassera pas quelques heures. On pourra néanmoins se consoler avec une vape qui reste très punchy quel que soit le niveau de batterie restant, et un port USB-C de 2A capable de remettre la bête à flot en une petite quarantaine de minutes.

Bien bien bien. Tout cela est très poétique, mais comme disait Casimir : « voici venu le temps de faire le bilan du Drag Q ! »

Test et avis final sur le kit pod Voopoo Drag Q

Notre avis sur l'utilisation du kti Drag Q

Nous espérions beaucoup du nouveau système de réglage du kit Drag Q. Son ajustement synchrone de la puissance et du tirage est une merveille d’ingéniosité qui parait évidente, mais à laquelle il fallait penser ! L’utilisation du kit Drag Q est dans son ensemble très agréable. Intuitive, certes, mais aussi qualitative ! On sent clairement les différents paliers de puissance entre les différents crans, et, oh, surprise : la vape s’active elle aussi automatiquement.

test kit drag q voopoo vape

Et c’est une vape qui tient ses promesses ! Avec la petite résistance ITO 0,5ohm, le pod Drag Q nous surprend avec une remarquable versatilité. À bas niveau, on trouve une vraie vape MTL très serrée et bien tempérée, tandis qu’au niveau maximal nous profitons d’un tirage étonnamment aérien, gourmand et très généreux en vapeur (pour du 25W).

Comme convenu, le kit Drag Q passe d’un extrême à l’autre facilement et s’adapte pour toujours fournir une puissance offrant les meilleures sensations. Les saveurs sont tout à fait respectables, tant en MTL pur qu’en RDL. Enfin, son drip-tip s’avère très agréable aux lèvres dans les deux styles de vapes. On regrette pourtant qu’il s’agisse d’un format propriétaire, impossible à remplacer par un autre embout de notre choix.

test kit drag q voopoo avis1

Cela faisait très longtemps que les pods Drag de Voopoo n’avaient rien proposé de substantiellement nouveau en matière de technologie. Finalement, que ce soit pour son design, sa qualité de vape et son intuitivité, le pod Drag Q représente sans aucun doute l’un des meilleurs kits pods orientés « débutant / vape nomade » de ces derniers mois.

De notre côté, on lui espère un beau succès auprès de vous, dans l’espoir de voir un jour des modèles plus puissants et plus endurants dotés de la même technologie. Imaginez un nouveau kit Drag X hyper épuré, sans écran superflu, doté des résistances PnP et réglable entièrement d’un simple tour de molette ! Voilà qui peut en faire rêver quelques-uns…

test kit drag q voopoo end

En attendant, que vous cherchiez un kit pod aussi compact que polyvalent, beau comme un Drag et tous publics, nous ne pouvons que vous inviter à découvrir le kit Drag Q. Côté « ingéniosité », ce petit malin est une pépite !

Découvrez le kit pod Drag de Voopoo dès maintenant sur Taklope.com

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Puis-je voyager avec du CBD ?
29 juillet 2022
5 raison d'adopter le CBD cet été
22 juillet 2022