CBD,

Puis-je voyager avec du CBD ? [Été 2022]

Puis-je voyager avec du CBD ?

Aujourd’hui dans le blog TK, les voyageurs sont à nouveau à l’honneur. Après vous avoir présenté où mettre sa cigarette électronique en avion, le moment est en effet venu de répondre à la question : puis-je voyager avec du CBD ? Une question que se posent légitimement les consommateurs de cannabidiol, compte-tenu des textes de lois ambigus qui encadrent ce cannabinoïde issu du chanvre en France, et des divergences existant à ce niveau à travers le monde.

Consignes de transport en avion, législation en Europe et hors Europe avec les pays à éviter : tout ce qu’il faut savoir vous attend juste ici !


Peut-on transporter du CBD en avion ?

Peut-on transporter du CBD en avion ?

Bien que le cannabidiol (CBD) soit très différent du tétrahydrocannabinol (THC), la substance stupéfiante du cannabis, les douaniers peinent généralement à différencier les produits qui en contiennent, et ne sont pas toujours aux faits des évolutions des textes de lois qui font du cannabidiol une molécule bien-être autorisée. Alors, peut-on transporter du CBD en avion sans risquer des problèmes à la douane ? Sachez que tout dépendra d’abord du produit transporté.

Puis-je voyager avec des fleurs de CBD ?

2 7

Les fleurs de CBD brutes, pour commencer, sont interdites en France, précisément pour leur ressemblance avec la marijuana, et la difficulté de les différencier en cas de contrôle en l’absence d’un test adapté. D’autant plus que des chiens renifleurs sont généralement sollicités lors des contrôles, et que leur flair ne leur permet pas de différencier les fleurs de CBD du cannabis riche en THC. Même chose pour les résines au CBD, vous vous en doutez. Soyez également vigilants avec les infusions qui contiennent des fleurs de CBD. Mieux vaut aussi les garder à la maison.

À l’étranger, s’expliquer avec un douanier ou les autorités peut en effet poser de gros problème en raison de la barrière de la langue. Surtout, en cas de quiproquo sur un transport de stupéfiants, vous ne serez pas vu d’un bon œil, et il y a fort à parier que vous soyez estimé coupable avant même de pouvoir vous expliquer. Par conséquent : ne transportez jamais des fleurs de CBD et des résines de CBD en avion, interdites en France et généralement problématiques aussi à l’étranger, sous peine de risquer une amende, voire un emprisonnement dans les pays ayant les plus strictes lois sur la détention de cannabis.

Voyager avec une huile CBD ou un e-liquide au CBD

Voyager avec une huile de CBD ou un e-liquide CBD

S’il vaut mieux oublier le transport de fleurs de CBD, peut-être vous demandez-vous : puis-je voyager avec une huile de CBD ou un e-liquide au CBD ? La réponse est oui, à condition que votre pays de destination autorise les produits transformés au CBD. Il vous faudra donc anticiper votre voyage en vous documentant sur la législation de votre futur lieu de villégiature.

En cas de doute, la meilleure chose à faire est de contacter directement l’ambassade du pays concerné pour poser toutes vos questions vis-à-vis du transport, puis de la détention et de la consommation de CBD sur place. Pensez bien à demander un document attestant de vos droits, à emporter dans vos bagages et à présenter en cas de contrôle. Ainsi, vous vous épargnerez de mauvaises surprises. À l’embarcation, en France, vous n’aurez ensuite pas de problème si vous respectez les règles de transport en avion suivantes à la lettre, les liquides transportés étant soumis à des contrôles stricts :

Règles de transport :

En bagage enregistré

  • Uniquement de l’huile de CBD et/ou du e-liquide au CBD encore scellé, permettant de tracer l’origine légale du produit.
  • Uniquement avec un certificat d’un taux de THC inférieur à 0,3%, fourni par le vendeur, et une facture d’achat.
  • Transport en boîte plastique hermétique, pour éviter tout problème de fuite lié aux changements de pression pendant le vol.
  • Uniquement une petite quantité propre à une consommation personnelle.

En bagage cabine

  • Uniquement de l’huile de CBD et/ou du e-liquide au CBD encore scellé, permettant de tracer l’origine légale du produit.
  • Uniquement avec un certificat d’un taux de THC inférieur à 0,3%, fourni par le vendeur, et une facture d’achat.
  • Uniquement dans un flacon qui ne dépasse par les 100ml.
  • Placement dans une pochette plastique hermétique transparente d’un volume maximum de 1L, mesurant 20 x 20 cm obligatoire, contenant l’ensemble des liquides que vous souhaitez emporter en cabine. 1 seule pochette autorisée.

Une fois dans l’avion, attention, il est interdit de vapoter de manière générale et donc de consommer du e-liquide au CBD. Vous pourrez par contre, en cas de besoin, prendre de l’huile de CBD. Attention, le transport des cigarettes électroniques CBD et des vape pens CBD est également soumis aux mêmes règles que les autres matériels de vape.

Puis-je voyager avec du CBD thérapeutique ?

4 6

Vous vous apprêtez à voyager avec du CBD thérapeutique ? Sachez qu’il pourra être soumis à contrôle, en fonction du pays de destination, comme de très nombreux traitements. Vous devrez donc vos transporter votre CBD thérapeutique dans son emballage d’origine avec sa notice, et le ranger dans un sac transparent qui facilitera les contrôles de sécurité, ainsi que respecter la quantité autorisée par votre compagnie aérienne. Renseignez-vous bien auprès d’elle avant votre voyage. Il vous faudra aussi être en possession de l’original de votre ordonnance, accompagné, dans la mesure du possible, de sa traduction en anglais pour pouvoir les présenter à la douane ou aux autorités en cas de contrôle.

En plus de ces documents, il vous sera parfois demandé une attestation de transport personnel. Tout dépendra de votre pays de destination. La règlementation du transport des médicaments varie en effet en fonction des pays. Certains exigent cette attestation de transport quand d’autres limitent le nombre d’unités, le nombre de jours de traitement, voire interdisent complètement certains médicaments sur leur territoire. Il vous faudra donc consulter le site de l’Organe International de Contrôle des Stupéfiants (OICS) pour pour trouver les règles propres à votre pays de séjour vis-à-vis de votre traitement. Vous pourrez ensuite envoyer un formulaire de demande d’attestation auprès de l’ARS de la région de votre médecin prescripteur pour un départ au sein d’un pays de l’espace Schengen, ou remplir directement un formulaire de demande d’attestation sur le site de l’ANSM dans le cas d’un voyage en dehors de cet espace. Attention, il vous faudra alors procéder à votre demande au minimum 10 jours avant votre départ.

Puis-je voyager avec du CBD en Europe ?

Puis-je voyager avec du CBD en Europe ?

En règle générale, voyager avec du CBD en Europe ne pose pas de problème à condition de respecter la règlementation européenne en la matière, et à l’exception de certains pays qui appliquent à son égard des restrictions particulières. En effet, dans la majorité des pays européens, il est légal de voyager avec du CBD à condition de toujours voyager avec un produit transformé au CBD dans son emballage d’origine encore scellé, accompagné d’une preuve que votre produit contient bien moins des 0,3% de THC autorisés par le droit Européen, et d’une facture d’achat. Toutefois attention au trajet de votre vol : en cas d’escale dans un pays hors d’Europe, vous pourrez devenir subitement hors-la-loi.

Attention en Slovaquie, Suisse, Allemagne et au Portugal

6 4

La Slovaquie interdit carrément l’importation de CBD bien-être sur son territoire. D’autres pays d’Europe se montrent particulièrement contraignants pour les consommateurs de CBD qui souhaitent en transporter : le Portugal et l’Allemagne. En effet, ces deux pays autorisent uniquement l’importation de CBD thérapeutique, non de CBD bien-être, avec une ordonnance médicale en guise de preuve. Autrement dit, sans justification thérapeutique valable, pas de CBD ! Dernière exception européenne impliquant d’être vigilant vis-à-vis du transport de CBD en avion : la Suisse, où le CBD bien-être est autorisé sous forme de produits transformés, mais accompagné d’une preuve justifiant un taux de THC inférieur à 0,1%, soit encore moins que ce qu’impose la réglementation européenne.

Voyager avec du CBD hors Europe

Voyager avec du CBD hors Europe

Hors d’Europe, tout se complique, et les risques vont grandissant pour les voyageurs en avion accompagnés de leur précieux CBD, même scellé et certifié à moins de 0,3% de THC. En effet, de nombreux pays hors Europe interdisent l’importation et le transport aérien de CBD alors même qu’ils autorisent sa vente et sa consommation sur leur territoire. D’autres pays interdisent de manière très stricte le CBD tout court.

Autrement dit, vous devrez faire des recherches détaillées sur les dernières lois en vigueur qui encadrent le CBD dans votre pays de destination. Encore une fois, pour être sûr de ces informations, contactez directement l’ambassade du pays concerné pour poser toutes vos questions vis-à-vis du transport, puis de la détention et de la consommation de CBD sur place, et demander un document attestant de vos droits à présenter en cas de contrôle douanier ou aux autorités locales.

Au Canada

8 4

Au Canada, le cannabis a été légalisé le 17 octobre 2018. Depuis cette date, le CBD, extrait d’une variété de cannabis naturellement pauvre en THC, est lui aussi totalement légal dans le pays. Cependant, la nouvelle législation a entraîné des restrictions de transport pour le CBD. En effet, dès lors, le transport de CBD depuis l’étranger vers le Canada a été interdit. Ainsi, si vous envisagez de partir en voyage pour Toronto, Vancouver ou toutes les autres belles villes de cette contrée, vous ne pourrez pas prendre avec vous votre précieuse huile CBD ou votre e-liquide au CBD. Mais rassurez-vous, une fois sur place, vous pourrez librement en acheter dans les boutiques spécialisées.

Voyager avec du CBD aux États-Unis

9 4

Si vous n’êtes pas réfractaire aux casse-têtes, peut-être prendrez-vous le risque de voyager aux Etats-Unis avec du CBD. Autrement, abstenez-vous d’en emporter ! Le cas des Etats-Unis est en effet complexe, et donc risqué. La législation du CBD dépend des différents États. Depuis 2018, le Farm Bill (programme agricole des USA) a pourtant légalisé le CBD issu du chanvre sous forme de produits transformés comme l’huile de CBD (non de fleurs brutes), et son transport aérien dans l’ensemble des Etats-Unis à la condition qu’il ne contienne pas plus de 0,3% de THC et qu’il soit conforme aux réglementations de la FDA (Federal Drug Administration).

Cependant, dans les faits, des voyageurs en possession de CBD ont été arrêtés à leur entrée sur le territoire américain. Le problème vient de la loi fédérale qui s’applique systématiquement aux douanes, qui stipule que certains produits à base de cannabidiol (CBD) demeurent strictement illégaux. Ainsi, les USA qui font figure de modèle vis-à-vis de la légalisation du cannabis et du CBD ne sont pas le paradis des voyageurs qui souhaitent emporter du CBD, loin s’en faut. En revanche, de très nombreux produits contenant du CBD sont vendus légalement aux Etats-Unis dans des boutiques spécialisées mais aussi dans les pharmacies. Aussi, mieux vaudra vous approvisionner sur place pour ne rien risquer.

En Amérique Centrale et en Amérique du Sud

10 4

À part si vous projetez un séjour en Jamaïque ou en Uruguay, n’emportez surtout pas avec vous de CBD ! Car si l’Argentine, le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou sont connus pour avoir autorisé le cannabis thérapeutique, ils n’autorisent pas le CBD bien-être, et tous les autres interdisent CBD et cannabis intégralement, sous toutes leurs formes. Dans ces pays, la détention de CBD est passible d’une amende, d’une arrestation, voire de lourdes peines en fonction des législations. Si par contre, vous embarquez pour la Jamaïque ou l’Uruguay, vous pourrez emporter votre huile de CBD, et uniquement celle-ci, qui a été légalisée à la consommation et au transport par avion par un texte de loi dédié.

En Asie et en Océanie

11 2

Voyageurs qui projetez un départ en Asie ou en Océanie, sortez le CBD de vos bagages si vous ne voulez pas vous gâcher les vacances avant même de les avoir commencées ! Car si l’Australie, la Nouvelle-Zélande, et le Sri Lanka ont autorisé le cannabis thérapeutique, et si la Corée du Sud et la Thaïlande ont autorisé le cannabis thérapeutique ainsi que le CBD sur prescription médicale, le CBD bien-être, lui n’y est pas encore réglementé. Autrement dit, à part dans ces deux pays où vous pourrez vous rendre accompagné de CBD seulement si vous avez une ordonnance à présenter pendant les contrôles, les pays asiatiques et d’Océanie sont tous intransigeants vis-à-vis du transport et de la détention de CBD, et ont des règlementations douanières très strictes auxquelles croyez-nous, il vaut mieux se plier !

Voyager avec du CBD en Afrique

12 1

Votre billet d’avion indique un départ pour Johannesburg, Le Cap, ou tout autre grande ville d’Afrique du Sud ? Vous avez gagné le gros lot ! En effet, le pays le plus au sud de l’Afrique est aussi le seul du continent à autoriser le transport et la consommation de CBD bien-être expressément. Vous partez ailleurs ? Oubliez votre huile CBD ou votre e-liquide au CBD sur le champ, puisque le cannabis récréatif et le CBD bien-être y sont interdits formellement.


Chers amateurs de cannabidiol, la question « puis-je voyager avec du CBD » ne doit plus à présent vous interroger. Vous savez désormais quels organismes contacter pour organiser au mieux votre voyage en compagnie de ce cannabinoïde, ainsi que dans quels bagages ranger votre CBD sous forme d’huile, d’e-liquide, ou encore de pilule ou gélule, ainsi que les pays à éviter et ceux plus tolérants. Mais n’oubliez pas : une destination autorisant le CBD n’autorise pas forcément aussi le vapotage, y compris d’e-liquides au CBD. Aussi, avant votre départ, si vous comptez voyager avec votre cigarette électronique, n’hésitez pas à croiser les informations en vous renseignant aussi sur les destinations déconseillées pour les vapoteurs.

Et dans les correspondances autorisées…

Bon vol en compagnie (ou non) de votre CBD !

TK white gold square2

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi aimer ces articles