Matériel , Nos Astuces

Pod Mods : Anatomie des cartouches

Le 28 février 2019

 

 

Ils n'en ont pas l'air comme ça, mais les pod mods sont bien plus complexes qu'il n'y paraît. Simples, minimalistes, accessibles aux novices, tous ces qualificatifs sont légitimes mais relatifs. En effet, si on le compare à un matériel très poussé, un pod mod semble être au sommet de la chaîne de la simplicité. Mais si on le regarde de plus près avec des yeux parfaitement neutres, on voit en ces petites cigarettes électroniques bien plus de nuances et de complexités qui méritent d'être expliquées à ceux qui voudraient se lancer.

Le succès du pod mod a eu pour conséquence d'accumuler les innovations, et qui dit "innovation" dit "différenciation". Dans ce guide, nous allons nous pencher sur l'élément distinctif principal des différents types de pod mods : leurs cartouches !

 


 

 

Pour les deux du fond là-bas qui ont hiberné pendant les six derniers mois, commençons par rappeler rapidement ce qu'est un pod mod. 

Sortis par dizaines comme des champignons après une bonne pluie d'automne, les cigarettes électroniques de type "pod mod" sont aujourd'hui au cœur de toute une facette de la planète vape. Les pod mods si variés et si inventifs soient-ils respectent toujours quelques codes précis, leur conférant ainsi des qualités propres que les débutants (comme certains experts) apprécient.

Commençons par un portrait succinct de cette grande famille.

 

 

 

Le pod mod est donc un type de cigarette électronique, compact par nature et profitant de cette discrétion pour se rendre aussi minimaliste que possible. Loin des grosses box et de leurs nombreux modes d'utilisation, les pods mods permettent de vaper sans se poser trop de questions sur leur fonctionnement.

Peu ou pas de réglage, peu ou pas de bouton à actionner, le pod mod est un matériel intuitif que les débutants sans la moindre connaissance ou expérience pourront utiliser sans craindre la fausse manipulation. Ce pur objet de réalisme et de sevrage nicotinique a pour ambition de remplacer purement et simplement une cigarette classique, en combinant des designs modernes et légers à une vape dite "MTL", c'est-à-dire des petites bouffées serrées. Par cette ambition et du fait de son fonctionnement économique, le pod mod s'utilise idéalement avec des e-liquides forts en nicotine ou aux sels de nicotine. 

 

 

 

Comme toute cigarette électronique, le pod mod dispose d'une source d'énergie et d'un conteneur dans lequel sera stocké et vaporisé le e-liquide. Classique ! Dans le petit monde du pod mod, la source d'énergie est une batterie intégrée relativement simple, proposant un fonctionnement tout automatisé ou comprenant parfois des réglages très limités.

À l'autre bout de la batterie se trouve une cartouche, le fameux "pod" qui donne son nom à ce type de e-cigarette. Le "Pod" contient et vaporise le e-liquide, et c'est cette pièce cruciale que nous allons détailler.

 

 

 

Le "Pod" est le synonyme de "cartouche", c'est la pièce qui se clipse à la batterie et qui fait office de réservoir avec embout buccal intégré. Si les batteries de pod mods proposent quelques différences de fonctionnement, ce sont avant tout les cartouches qui vont définir le degré de complexité de l'appareil tout entier.

Les cartouches de pod mods proposent plusieurs fonctionnements différents. Si les pod mods sont voués à rester simples, leurs cartouches offrent plus ou moins de libertés et plus la liberté offerte est grande, plus l'objet est "complexe" à comprendre et à utiliser en tant que novice. 

En comprenant bien les spécificités de chaque type de cartouche, choisir le pod mod le plus adapté à son expérience et à ses besoins devient un jeu d'enfant. 

Prêts à démarrer la leçon du jour ?

 


 

 

 

Définition

Comme leur nom le laisse imaginer, les pods mods utilisant des cartouches à système fermé sont ceux laissant le moins de marge de manœuvre au vapoteur. On les appelle également "pods pré-remplis", puisque tout est d'office intégré dans une cartouche 100% jetable. Déjà remplis avec des e-liquides de différentes marques et aux différents dosages en nicotine, les pods fermés sont prêts à vaper et disposent simplement d'un petit système de bouchon protecteur à retirer avant emploi.

Zéro entretien, zéro maintenance, il suffit de clipser la cartouche et de vaper jusqu'à la dernière goutte. Une fois vide, tout est à jeter sans se poser de question ! En quelque sorte, une cartouche à système fermé joue aussi bien le rôle de réservoir, de résistance chauffante et de flacon. 

 

Avantages et limites

Les cartouches fermées rendent un pod mod aussi simple d'utilisation que possible. C'est un excellent moyen de découvrir les sensations de la vape tout en limitant au maximum le nombre d'éléments différents à acheter. Une batterie, ses cartouches associées, et vous voilà prêts à vaper. Même plus besoin d'avoir des notions de "résistance" et de "dosage en PG/VG" !

Revers de la médaille, ce fonctionnement est peu répandu et limite alors le choix de e-liquides et de dosages à votre disposition. 

 

Quelques références

Les modèles de référence en la matière sont assez rares. Seuls les fabricants de e-liquides très populaires se permettent de proposer un tel système, sachant que les saveurs proposées sont des recettes cultes que beaucoup vapent déjà chaque jour. On citera par exemple la légendaire marque Alfaliquid et son Alfapod, Aspire et son kit Gusto Mini NS qui reprend le même principe en s'associant avec des marques de e-liquides du monde entier, ou encore le grand classique Koddo Pod du French Liquide

Attention : si votre cœur balance pour l'un de ces matériels, les batteries et les cartouches sont naturellement vendues séparément.

 


 

 

 

Définition

Vous l'avez deviné, les cartouches remplissables sont... remplissables (c'est bien vous suivez) ! Prédominantes dans le monde des pod mods, ces cartouches sont vendues vides et avec leur batterie (contrairement aux cartouches fermées). Chacune contient une résistance dite "fixe" à l'intérieur, parfois déclinée en plusieurs versions pour varier les sensations grâce à des valeurs de résistance plus ou moins élevées. 

Remplissables généralement par le bas ou par le côté, ces pods remplissables offrent des contenances variées et seront réutilisables tant que la résistance à l'intérieur restera en bon état. Mais une fois la résistance à bout de souffle (goût brulé, peine à chauffer, fuites abondantes), il faudra fatalement remplacer l'intégralité de la cartouche.

 

Avantages et limites

Les cartouches remplissables ont de nombreux avantages. Pratiques, réutilisables, variées, elles permettent de vaper sans réelle difficulté technique et vous ouvrent une grande partie du catalogue de e-liquides. La durée de vie d'une cartouche de ce type reste généralement confortable, pourvu que l'on ne mette pas de e-liquides trop riches en glycérine végétale (VG) ou en additifs sucrés.

Vaper avec un pod mod à cartouches remplissables est très pratique pour débuter et s'offrir des sensations variées, mais l'investissement de départ sera plus élevé puisqu'il faudra faire le plein de cartouches de rechange et de e-liquides pour les remplir. 

 

Quelques références

Les références du genre se comptent par dizaines dans la vaposphère, et il serait difficile d'être exhaustif. Elles constituent la majorité des modèles proposés dans notre catalogue de kits complets au format "Pod Mod", que nous vous invitons à explorer. Quasiment tous fonctionnent sur ce schéma, à l'exception des quelques matériels dont nous allons parler juste en-dessous !

 


 

 

 

Définition

Au sommet de la chaîne de la complexité se trouvent les pod mods à système dit "ouvert". Pourquoi ouvert ? Parce que tous les éléments qui étaient intégrés dans les précédents types de cartouches sont désormais pleinement accessibles.

Un pod "ouvert" est remplissable, mais il dispose également d'une résistance amovible que vous pourrez remplacer. Pour faire une comparaison, on peut dire qu'un pod ouvert dispose d'une option "clearomiseur". En effet, comme un clearomiseur classique cette cartouche permet de stocker le e-liquide, d'être rempli à l'infini, et de changer la résistance lorsqu'elle est en fin de vie. Beaucoup de ces pod mods complexes profitent d'ailleurs de leurs nombreuses pièces mobiles pour proposer des réglages d'airflow précis et des résistances disponibles plus puissantes.

Au final, les matériels utilisant ce type de cartouches n'ont plus de "pod mod" que le format compact et les sensations réalistes. C'est bien souvent cette liberté (et donc complexité) technique qu'ils offrent qui plaît aux vapoteurs expérimentés.

 

Avantages et limites

L'avantage de ces cartouches est évident. Tout le côté personnalisable et économique d'un clearomiseur classique se retrouve dans un petit matériel aux sensations tout à fait comparables.

En échange, les cartouches à système ouvert perdent le côté simple et "novice-friendly" des autres types. Il faut se fournir en e-liquides, en résistances et en cartouches vides si besoin, tout en affrontant des choix et des manipulations plus techniques. Bien sûr choisir un e-liquide adapté et installer la résistance n'a rien de sorcier si l'on se penche sur l'affaire quelques minutes, mais ce n'est pas là le pod mod idéal à offrir à votre grand-mère pour qu'elle arrête de fumer.

 

Quelques références

Peu se sont encore essayés au pod mod "ouvert", mais force est de constater que les modèles disponibles ont majoritairement connu un franc succès. Du kit Exceed Edge de Joyetech au kit Nord de Smok, en passant par le Nexus de Vaporesso et les modèles Breeze 2, Spryte et Nautilus AIO d'Aspire, de nombreux pod mods à système ouvert sont des habitués des top-ventes.

Petite "dédicace" également au kit Atopack Magic de Joyetech, qui lui innove en proposant le premier pod mod "semi-reconstructible" dans lequel la résistance est fixe mais où le vapoteur peut changer la mèche (partie de la résistance qui s'imbibe de e-liquide) à l'infini ! 

 


 

 

Comme vous l'avez compris, la cartouche d'un pod mod est l'élément clé qui va déterminer son niveau de complexité. Avant de comparer les designs, l'autonomie des batteries ou les fonctionnalités annexes, commencez par identifier le type de cartouche utilisé. Si un parfait débutant voulant la simplicité absolue pourra s'orienter sans regret vers les systèmes fermés ou les cartouches remplissables, les systèmes ouverts viseront davantage les vapoteurs plus expérimentés ou les novices conscients de l'entretien qu'un tel matériel exige.

Pour bien choisir sa première cigarette électronique, l'adéquation entre la volonté d'apprentissage et la complexité du matériel doit primer. Et cela est aussi bien vrai pour des e-cigs aussi minimalistes que des pod mods.

Mais maintenant que vous les connaissez comme votre poche, nul doute que vous allez faire le meilleur choix !

 

Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

Paiement sécurisé

Transactions 100% sécurisées