Les Tests , Matériel

Test du kit Frenzy Pod - Geek Vape

Le 5 juin 2019

 

 

Il y a de la nouveauté chez Geek Vape, et c'est au rayon "pod mod" qu'ils ont décidé de frapper. Aujourd'hui nous testons pour vous le kit Frenzy, un kit compact et complet au CV long comme le bras méritant d'être étudié de plus près. Si vous êtes un amoureux de design et de technologie, ouvrez grand les yeux. De même si vous avez une dent contre les systèmes "pods" classiques, attendez-vous à quelques bonnes surprises.

Découvrons sans plus tarder ce kit tout-en-un nouvelle génération !

 

 

 

"Nouvelle génération ? Vous n'y allez pas avec le dos de la cuillère, M. Taklope !"
Le fait est que cette formulation n'est pas choisie au hasard que par bien des aspects le kit Frenzy de Geek Vape traduit cette mutation que le marché du pod mod subit ces derniers temps. En effet, le temps où les pod mods purs et durs s'opposaient aux autres kits semble révolu. Le pod mod à cartouches remplissables et jetables à toujours son public, mais le monde des pod mods à systèmes ouverts tend lui à s'uniformiser avec les autres kits complets au sens large. Ces nouveaux pod mods gardent ainsi leur nom grâce à leur incontournable cartouche et à leurs designs atypiques. Cependant, ces nouveaux kits aux cartouches ouvertes (résistances remplaçables) viennent grignoter un peu de terrain aux autres matériels en complétant leur fonctionnement de base minimaliste avec des fonctionnalités avancées. 

Airflow réglable, plages de puissances plus vastes, électronique avancée, option clearomiseur, les nouveaux pod mods sophistiqués tels que le kit Frenzy tombent les frontières. Où en sommes-nous alors ? Faut-il toujours les considérer comme des pod mods ou des kits complets classiques ? Dans quelle mesure cette symbiose des genres se ressent-elle ? 

Tant de questions sans réponses se posent, mais trêve de tergiversations, place à l'exploration !

 

 

 

Dites bonjour au kit Frenzy ! Comme indiqué ci-dessus, cette cigarette électronique signée Geek Vape est un matériel de vape complet et prêt à l'emploi. En bon pod mod/kit complet, le Frenzy est livré avec une batterie déjà surmontée de sa cartouche, elle-même déjà équipée d'une résistance. Pas de chichi, ni de tracas, Geek Vape va à l'essentiel pour permettre une mise en route rapide du matériel et fournit un simple câble micro-USB ainsi qu'une seconde résistance en guise d'accessoires. 

 

 

 

Parlons peu, parlons bien, parlons des caractéristiques de l'engin. Le kit Frenzy propose une e-cig plutôt fine dotée d'une batterie 950mAh rechargeable par USB à un courant maximal de 5V/1A. Une autonomie dans la moyenne et largement suffisante compte tenu de son gabarit et de la très basse puissance qu'elle nécessite. Pour ce qui est de l'interface, le kit Frenzy reste simple en se limitant à un bouton Fire bien placé et à une petite LED colorée qui délivre toutes les informations d'autonomie et de puissance nécessaires. 

Côté cartouche, cet imposant bloc noir translucide peut stocker jusqu'à 2ml de e-liquide. Le pod du Frenzy renferme une résistance remplaçable à volonté et s'équipe au sommet d'un drip-tip en Delrin assez épais pour le confort des lèvres. On regrette cependant que le drip-tip soit intégré à la cartouche. Compte tenu de son caractère 100% réutilisable et de son format, un 510 amovible classique aurait été le bienvenu. Heureusement, ce modèle propriétaire se révèle bien calibré pour une vape MTL et son embout arrondi ne reste pas sans déplaire. Allez. Un point partout !

 

 

 

Saisissons-nous de ce Frenzy pour constater sa compacité. Avec des mensurations totales de 86 x 37 x 15,7mm, le Frenzy est comme promis discret en main, mais il reste bien loin du format "gadget" que l'on peut percher sur son oreille. Il affiche 91g sur la balance, soit un poids relativement dense pour un kit de poche (rappelons que certains pod mods pèsent autour de 20g et qu'il existe des box double-accus de 70g). 

Que dire de plus si ce n'est que le Frenzy porte le poids de la qualité ! Après quelques bouffées, on se laisse emporter par ce gabarit bien équilibré et le fait d'avoir un kit complet plutôt trapu dans la paume de la main a quelque chose de grisant. Ses angles biseautés ne sont également pas innocents dans le feeling global et l'ergonomie du Frenzy. 

 

 

 

Question look, le kit Frenzy ("frénésie" dans la langue de Britney Spears) semble assez éloigné de l'esprit fantaisiste que son nom laisse imaginer. Geek Vape n'est pas la première marque à expérimenter ce type de design typé "box miniature" très cubique et doté d'un petit aspect "pro" bien senti.
Vintage ? Oui. Mais moderne ? Oui. Des airs de Talkie-Walkie sorti des années 80 ? Oui, aussi ! 

Qu'on adhère ou pas, le Frenzy a du style et la qualité de fabrication n'est pas en reste. La batterie est fabriquée dans un alliage de zinc épais et légèrement brossé qui lui confère sa robustesse et son allure encore plus élégante vue de près. Pour éviter d'être confondu avec une enclume passée au rayon rétrécissant, il s'habille selon le modèle d'une plaque imitant de la fibre de carbone ou une résine colorée. 

 

 

 

Inspectons le pod. Lors du premier remplissage, c'est avec la larme à l'œil que nous constatons que le réservoir en lui-même ne constitue qu'un tiers du volume de la cartouche. Tout l'espace en dessous de la ligne rouge serait alors inutile ? Il faut croire que oui. Il semble que nous puissions remercier la TPD pour cet affront. Mais séchons nos larmes, 2ml est déjà confortable pour une vape économique. 

 

 

 

La cartouche est tenue dans la batterie par un petit aimant situé sous le socle de la résistance. Si nous avons d'abord douté du fait qu'un si petit aimant puisse tenir l'ensemble efficacement, nous avons ensuite eu le plaisir de constater que les poteaux de part et d'autre de la batterie bloquaient également la cartouche avant même que l'aimant n'entre en action. Rangez votre rouleau de chatterton, vous n'en aurez nul besoin ! 

 

 

 

Geek Vape se vantait d'avoir inventé un mode de remplissage efficace et malin. Là-dessus, ils n'ont pas menti ! Pourquoi ? 

D'une part, le réservoir est bouché par une petite trappe rattachée au corps et très faille à déclipser. Vapoteurs aux mains moites et aux doigts sans ongles, soyez les bienvenus.
D'autre part, la cartouche dispose de deux trous de remplissage servant non pas à remplir ses 2ml (snif) deux fois plus vite, mais plutôt à éviter les reflux de e-liquide.

Avec ceci, la cartouche s'autorise des conduits en silicone très restreints mais suffisamment flexibles pour accueillir la pipette d'un grand flacon 50ml. La finesse des trous de remplissage limite alors grandement les fuites même lorsque le bouchon est relevé, la tension du e-liquide étant trop forte pour que le contenu se mette à couler. C'est très bien joué ! 

 

 

 

Comme la majorité des pod mods à systèmes ouverts, la cartouche du kit Frenzy utilise un petit socle pour loger et visser la résistance à l'intérieur du réservoir. Ce socle est l'occasion d'intégrer un réglage manuel de l'airflow. Pas d'affolement, le kit Frenzy ne se risque pas à viser un semblant de polyvalence et préfère la jouer en finesse avec une toute petite bouche d'entrée d'air et une non moins restreinte marge de réglage pour rester se cantonner au MTL pur. 

L'airflow du kit Frenzy le destine pleinement à une vape en inhalation indirecte, des petites bouffées concentrées en saveurs à aspirer de la même façon que l'on prend une bouffée de cigarette. Le réalisme des sensations est au rendez-vous et ce petit airflow ajustable permet un ajustement précis à défaut d'être vaste. 

 

 

 

Quiconque a déjà possédé un matériel compact aux pièces mobiles format "lilliputien" sait combien dévisser les petits éléments peut provoquer des accès de rage. Sur ce point Geek Vape tente de ménager nos nerfs avec un système de détrompeurs et non de vis, permettant de retirer la base de la résistance d'un simple quart de tour. Un jeu d'enfant que l'on sait apprécier lorsque l'on n'a "pas le temps". 

 

 

 

Passer par la case "dévissage" sera cependant nécessaire pour retirer et changer la résistance de la cartouche. Car oui, une bonne vape ça se mérite !

Le kit Frenzy est alimenté par de toutes petites résistances spécialement dédiées à une vape au flux d'air limité au maximum. Vous les reconnaissez ? Ce sont les résistances NS Coils, un modèle déjà aperçu dans le kit Flint et de retour sous deux nouvelles versions aux attributs bien particuliers à l'origine de l'aspect high-tech du Frenzy !

Sans surprise, le format miniature des résistances NS Coils limite l'utilisation du kit à des e-liquides très fluides. Rappelez-vous : "plus de 50% de VG = bouchon à l'entrée". 

 

 

 

Comme mentionné dans l'introduction, le kit Frenzy est un matériel débutant évolué qui incorpore un brin de technologie à sa simplicité pour offrir plus de possibilités. Cette touche high-tech se retrouve dans les résistances fournies qui, lorsqu'elles sont installées, activent deux modes de vape.

La résistance préinstallée dans la cartouche est un modèle 0,7ohm utilisant un minuscule Mesh de Kanthal, tourné vers une vape plus chaude et une production de vapeur accrue. La seconde est une résistance 1,2ohm en acier SS316 davantage orientée vers une vape à l'airflow plus restreint et plus concentré, alors conseillée pour des sels de nicotine.

 

 

 

Avec la résistance 0,7ohm en Mesh, le kit Frenzy active un mode de vape à tension variable permettant un réglage simplifié de la puissance. Trois réglages sont accessibles, trois voltages relativement bas qui, grâce à la réactivité du Mesh, permettent une vape chaude et aérée dans vider la batterie en quelques bouffées. 

Le réglage s'effectue simplement par pressions sur le bouton Fire. Trois clics pour basculer entre les trois puissances, une couleur de LED par puissance, on retrouve une certaine intuitivité qui n'offusquera pas les partisans de la simplicité absolue. 

 

 

 

Tout ça c'est bien beau, mais ce n'est pas nouveau ! En effet, un kit complet à puissance ajustable n'a rien d'une idée neuve, mais la magie du chipset Geek Vape AS opère avec la seconde résistance. 

La fonction TC automatique ou "système anti dry-hit" se fait de plus en plus courante dans les matériels les plus simples et le kit Frenzy ne se prive pas de cette superbe fonctionnalité. Comment ça marche ? Étant donné que la résistance 1,2ohm est fabriquée en SS316, elle est compatible avec le contrôle de température qui équivaut peu ou prou à un système surveillant et limitant la chauffe de la résistance. Si la batterie du kit Frenzy détecte cette résistance, elle activera la "veille" et prendra soin de ne pas vous laisser brûler la résistance en moins de temps qu'il n'en faut pour prendre une bouffée avec un réservoir à sec. 

Pour la science, nous avons testé cette fonctionnalité si attrayante !
D'abord, nous avons tenté des petits coups de Fire et des bouffées furtives avec la résistance 100% neuve et non imbibée. Résultat : RAS. Il semble que la sécurité ait pris le relais instantanément en évitant la réaction en chaîne qui aurait conduit à une résistance immédiatement brûlée. Voilà qui est encourageant !

Nous avons ensuite mis quelques gouttes de e-liquide en 60/40 aux sels de nicotine (Jungle Trouble de Ionic pour les curieux) puis enchaîné les grosses bouffées en penchant le réservoir pour assécher peu à peu la résistance. Le résultat est très convaincant. À chaque bouffée, on sent la puissance baisser et se couper totalement lorsque la résistance n'a plus une goutte de e-liquide à se mettre sous la dent. En poussant encore le Frenzy dans ses derniers retranchements, nous ne parvenons pas à obtenir davantage qu'un léger parfum de coton chaud qui se résorbe entièrement et immédiatement dès lors qu'une goutte revient l'alimenter. Le point de non-retour n'est pas franchi. Hourra ! 

 

 

 

Les présentations sont faites, les compétences testées et approuvées, il ne reste plus qu'à s'assoir et à savourer. 

C'est avec la satisfaction d'un matériel qui tient ses promesses que l'on savoure une vape MTL telle qu'on l'attendrait d'un pod mod kit complet spécialisé dans l'inhalation indirecte. Le confort d'utilisation est là, le charme du produit opère et la vape vient se joindre à cet enrobage de petits plaisirs. Mais "Comment ça vape ?" 

Avec la résistance 0,7ohm, le Mesh offre des saveurs nettes et un hit puissant tout en décuplant à vue d'œil le volume de vapeur. En jouant sur les trois puissances et l'airflow, on parvient aisément à explorer toute la gamme de tirages MTL que le kit Frenzy propose. Certes la plage d'airflow accessible reste un peu plus limitée que d'autres kits similaires, mais un amateur de vape indirecte serrée à très serrée aura de quoi satisfaire ses zygomatiques. La résistance 1,2ohm se montre quant à elle encore plus précise en termes d'airflow et compense sa vapeur très fine par un SS316 au rendu gustatif très convaincant. Les vapoteurs adeptes des sels de nicotine et des bouffées très serrées seront servis pour ce qui est du réalisme ! 

Bilan concluant pour le kit Frenzy. On aime son style très soigné. On aime ses petites astuces de fabrication qui améliorent le confort. On aime jouer avec sa bague d'airflow accessible sans retirer le réservoir. On adore déclencher la sécurité anti dry-hit volontairement et constater son efficacité. On aime sa vapeur fine, son autonomie, sa robustesse et sa tronche de Talkie-Walkie. Voilà un kit accessible au plus grand nombre et intelligemment dosé entre simplicité et technologie qui fait du bien au petit monde des pod mods. 

 

 

 

 

Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

310 843
Clients

nous font confiance