Les Tests , Matériel

Montage et test du Zeus X Mesh

Le 20 mai 2020

 

 

La semaine dernière, nous posions les yeux et les mains sur le successeur légitime du dieu des atomiseurs Geek Vape : le Zeus X revisité à la sauce Mesh.

Durant ce premier contact avec ce que l'on pourrait très franchement qualifier de "demi-version", nous avions pensé que cette idée de conserver l'essentiel du Zeus X pour ne changer que le plateau tenait davantage du bon sens que de la paresse. Pour savoir si le Zeus X original était bel et bien voué à briller en mode Mesh, il faut un test !

 

 

 

Nous y voilà donc : le montage du futur Zeus X Mesh. Par ce test, non seulement nous vous donnerons un premier avis sur sa qualité en tant qu'atomiseur Mesh, mais aussi en tant que Zeus X ! Avant de le comparer à ses concurrents, il serait bon de savoir si oui ou non le Zeus X Mesh apporte quelque chose au Zeus X "coils", et s'il a au moins autant d'intérêt. 

Dans l'esprit commun, les montages Mesh sont complexes et exigeants. À lui de ne pas trahir notre confiance vis-à-vis de la gamme Zeus et de nous "convertir" !

 

 

 

Pour ce premier test, nous allons travailler avec les armes que nous fournit Geek Vape. Si le Zeus X Mesh peut probablement inciter des amateurs de coils à troquer la bobine pour la bandelette, autant espérer que la qualité des consommables soit au rendez-vous !

Nous attaquerons donc avec l'une des deux Mesh en Ni80 0,17ohm pour voir ce qu'il a dans le ventre. 

 

 

 

Commençons d'abord par ouvrir les clamps du plateau. Dès la première étape, le Zeus X Mesh confirme malheureusement une crainte que nous avions eue lors de l'aperçu : les vis sont courtes. Pour écarter confortablement les clamps, on est tenté de beaucoup les dévisser et il faut s'attendre à retrouver (ou perdre) la vis ainsi que la moitié mobile du clamp à ses pieds.

 

 

 

Des vis un poil plus longues ou des petits ressorts pour écarter les clamps n'auraient pas été superflus. Mais bon... une fois l'erreur faite, on ne se laisse plus berner. N'allez cependant pas imaginer qu'un plateau Mesh vous dispensera d'avoir des doigts de fée !

 

 

 

Passé ce petit tracas, on finit de préparer le terrain en pliant le Mesh à l'aide du gabarit (un cylindre de 6,5mm). Rien de plus simple ! Pourvu que l'on soit bien outillé, l'installation du Mesh l'emporte haut la main sur les coils en termes de simplicité. 

 

 

 

En échange d'un peu de liberté de personnalisation, le Mesh offre le confort d'un build réalisé en deux coups de tournevis. Il suffit de s'assurer que l'arc de cercle reste bien droit lors du serrage, en le maintenant en place. On le tient par les côtés plutôt qu'en poussant le sommet pour ne pas le déformer, on visse, et le tour est joué. 

Et c'est maintenant que ça va chauffer...

 

 

 

Sur une box, le montage affiche 0,16ohm. C'est bas ! Mais c'est aussi du Mesh Ni80 fin de 0,1mm, et la réactivité devrait faire son office !

(Ndlr : je ne croyais pas si bien dire ! À 10W seulement avec le preset de chauffe Hard, le Mesh rougeoyait déjà en quelques secondes. Soit la réactivité est excellente, soit ma fidèle Lustro devient sénile. Dans les deux cas, je suis stupéfait.)

 

 

 

Attention donc à ne pas brusquer le Mesh en le faisant chauffer de trop au premier coup de Fire. Ici à 30W seulement, le Mesh fait déjà la démonstration de son peps. On touche là à un aspect du Mesh qui lui vaut la crainte de beaucoup : sa chauffe intense et large qui ne pardonnera pas la moindre erreur dans le cotonnage !

Théoriquement, il est inutile de gratouiller le Mesh comme on le ferait pour éliminer les points chauds d'un coil. Quelques chauffes rapides à puissance modérée suffisent pour roder le maillage. Si le Mesh est installé droit dans les clamps et de bonne qualité, la chauffe doit se faire naturellement de manière homogène.

 

 

 

On passe ensuite à la partie cruciale : la mèche. Sur le papier, un montage Mesh exige un cotonnage généreux d'une densité parfaite pour rester plaqué sur toute la surface de la bandelette. Le socle sur ressort au centre du plateau du Zeus X Mesh est censé aider, notamment en contrebalançant l'affaissement de la mèche lorsqu'elle est imbibée de liquide. 

La mèche en lacet fournie par Geek Vape est (comme souvent) trop épaisse et l'amplitude du socle sur ressort ne suffit pas à permettre le passage. La règle est la même qu'avec des coils : il faut que ça tire, mais pas trop. On l'effeuille donc petit à petit, mais sans se précipiter, car le Mesh n'acceptera pas une mèche "juste un peu trop fine". 

 

 

 

Le plateau du Zeus X Mesh a adapté le format de ses cuves pour gérer cette grande quantité de coton, et celles-ci se révèlent également assez profondes. On offre donc une belle coupe au carré à la mèche en la coupant à hauteur de la base, en l'ébouriffant puis en coupant ses sommets en biais. 

 

 

 

Une fois tout en place, on peut amorcer la mèche. Si vous êtes surpris de la quantité d'e-liquide que peut boire ce gros boudin de coton, c'est tout à fait normal ! N'hésitez d'ailleurs pas à avoir la main lourde, pour que le juice parvienne jusqu'aux entrailles de la mèche. 

 

 

 

Toujours à 30W, on donne un ultime coup de chaud à notre montage pour s'assurer que tout fonctionne avant de le refermer. Étant donnée la quantité d'e-liquide en contact avec le Mesh, on ne s'étonne pas de voir ce monstre de réactivité devenir un peu plus calme. Néanmoins, on s'attend à une vape très punchy lorsque l'on prendra enfin une vraie bouffée à une puissance plus "audacieuse" ! 

 

 

 

Le tout remonté, on profite de l'ouverture rapide reprise du Zeus X original pour faire le plein. Le résultat a été testé avec un e-liquide La Sauce PC, une ancienne création de Vape Institut saveurs pop-corn, guimauves et lait vanillé, avec un taux de PG/VG de 25/75 et un booster 100% VG. Si le Zeus X Mesh a des clouds et du goût à nous offrir, ce genre d'e-liquide devrait l'encourager ! 

 

 

 

Avec le Mesh en Ni80 resté à 0,16ohm, le Zeus X Mesh a offert un bon rendu dès 55W, notamment avec l'airflow légèrement refermé. En pleine ouverture, une puissance d'au moins 65W s'avérait plus judicieuse. Côté sonorité, le Zeus X Mesh reste assez turbulent du fait de son airflow percé à même la cloche, sans pour autant être plus gênant que le Zeus X classique. 

On s'étonne également du rendu "homogène" du Mesh, dans le sens où une puissance de vape supérieure renforce l'intensité sans pour autant devenir très vite chaude et insupportable aux lèvres comme s'il existait un palier à ne pas dépasser. Bien sûr une résistance de 0,16ohm pourrait encaisser une puissance bien plus élevée, mais on se satisfait cependant de la large plage d'utilisation que le Mesh offre.  

 

 

 

Premier bilan sur le plateau du Zeus X Mesh : les promesses sont tenues. Hormis le petit inconvénient que posent les vis des clamps, le Zeus X ne s'est pas perdu en route et offre un plateau Mesh moderne à la hauteur de ce qui est proposé en 2020. Le montage reste rapide, et pourvu que l'on soit vigilant sur le dosage de la mèche, il est possible de chain-vaper comme une usine à vapeur sans traîner. Les alimentations sont efficaces, spacieuses, bref, le Zeus X Mesh a l'air accueillant, et il l'est ! 

 

 

 

Questions sensations : on en a pour notre temps ! Comme attendu, l'airflow très aéré qui ratisse très large sur le plateau du Zeus X Mesh génère une vape d'une généreuse ampleur. On sent une saturation en arôme très homogène, un bon mix très doux en bouche et en gorge typique du Mesh que l'on sent efficacement refroidit.

La réactivité du Mesh est excellente, même sur les plages de puissance les plus basses. La vapeur arrive sans se faire prier, et quelle vapeur ! Bien sûr, vous vous en doutiez, une surface de chauffe pareille n'est pas avare en nuages et le Zeus X Mesh n'a pas à rougir en termes de rondeur. 

 

 

 

Mais un avis n'est qu'un avis ! Pour vous donner une meilleure idée du rendu du Zeus X Mesh, on peut commencer par le comparer avec son cousin à coils qui partage la même architecture : le Zeus X lui-même ! 

Si l'on est à peu près familier avec les avantages du Mesh en termes de réactivité, d'endurance et de volume de vapeur, une véritable confrontation est le meilleur moyen de savoir si le fait de troquer son Zeus X pour un Zeus X Mesh a de l'intérêt, ou quelque chose de plus à offrir. 

 

 

 

D'abord, passer au Zeus X Mesh n'est pas la garantie d'un dry-hit dû à une erreur de cotonnage ou de temps perdu au montage. Au contraire, comme il a pu nous le montrer, le Zeus X version Mesh préserve sa réputation d'atomiseur facile à vivre, même pour un habitué des coils.

Pour les sensations, comparons le Zeus X Mesh à un montage sur Zeus X de la même envergure. Voici donc un montage dual à 0,12ohm avec deux coils de 3mm à 5 spires, réalisé avec un câble Flame Wire Ni80. 

 

 

 

Alors non, on ne vous fera pas le coup de dire que le Zeus X Mesh est fantastique et le Zeus X misérable. C'est tout de même du Zeus X que l'on parle, un atomiseur qui n'est certes pas parfait, mais qui n'a pas trouvé son excellente réputation dans une pochette surprise ! 

Résultat de la confrontation, les deux offrent un très bon rendu, mais chacun a son approche d'une même vape très aérienne.
Le Zeus X Mesh fait bien mieux ressortir la rondeur du e-liquide, les arômes sont un peu moins nets, mais ils gagnent grandement en amplitude et en harmonie. À l'inverse, les coils créent un rendu qui a plus d'attaque, plus sec, et certaines saveurs ressortent davantage du mix que d'autres.

 

 

 

Le mot (perso) de la fin :

Finalement, le Zeus X Mesh met avec brio en valeur la vape ronde et riche caractéristique du Mesh, et c'est très probablement ce que Geek Vape recherchait pour compléter sa gamme Zeus. Les sensations entre les deux versions sont assez visiblement distinctes, donnant ainsi au Zeus X Mesh un intérêt pour un amateur de Zeus qui voudrait s'essayer à un autre genre de vape surpuissante.

N'étant pas particulièrement friand des gros montages subohms pour ce côté vif, chaud et "bourrin", je trouve néanmoins la réactivité, la richesse et la douceur gustative de ce Zeus X Mesh très plaisante.

Nombre d'entre vous attendent un duel face au cador, le Kylin M. Vandy Vape étant en train de lui préparer un successeur, il faudra attendre encore un peu pour voir le choc Zeus contre Kylin. En attendant, si le Mesh vous attire de plus en plus, le Zeus X 2.0 sera bientôt là pour vous en offrir une excellente représentation !

 

ces articles peuvent vous intéresser

Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

310 850
Clients

nous font confiance