Matériel

Dégazage des accus : en comprendre les causes pour mieux l'éviter !

Le 26 septembre 2018

 

 

Il arrive parfois que les médias publient des informations chocs sur des accus qui ont explosé et ont blessé leurs propriétaires lors de la dite-explosion. Plus rarement, on entend parler d’utilisateurs brûlés suite au dégazage d’un accu, alors que c'est pourtant un risque plus probable, mais moins spectaculaire… Dans les deux cas, ces évènements ne sont pas très rassurants alors qu'il suffit de simples mesures de précaution pour ne jamais voir arriver ce genre de problème ! Ainsi, quelques astuces vous permettront de choisir les accus les mieux adaptés à l'utilisation que vous souhaitez en faire et quelques règles de sécurité élémentaires vous permettront d'utiliser vos accus sans risques, mais aussi de prolonger leur durée de vie. C’est parti, Taklope vous dit tout sur le sujet et vous livre les bonnes pratiques sur un plateau !

 

 

 

 

S’assurer de sa compatibilité avec son matériel

Lorsqu’on cherche un accu pour son matériel, il peut paraître difficile de s’y retrouver. Bien entendu, en premier lieu, il faudra choisir un accu compatible avec son matériel, en fonction de sa taille. Sur Taklope.com vous trouverez des accus 16340, 18650, 20700, 21700 ou 26650. Les deux premiers chiffres indiquent le diamètre de l’accu en mm, les deux chiffres suivants indiquent quant à eux la longueur de l’accu en mm. Plus l’accu sera gros, plus son autonomie sera importante, donc moins vous aurez à le recharger souvent. Vous trouverez l’autonomie écrite sous la forme d’une valeur en mAh, allant entre 500 à plus de 4200mAh. 1mAh correspond en fait à la quantité d’électricité parcourant une section d’un conducteur par un courant d’intensité de 1milliAmpère pendant 1 heure.

 

 

Privilégier une chimie stable (IMR)

Les accus sont classés en fonction de leurs chimies particulières. Pour faire simple, sachez que les accus qui contiennent du Cobalt (accus ICR ou hybrides) sont ceux à la chimie la plus instable et à risque d’explosion en cas de mauvaise utilisation, et ne sont donc pas les plus conseillés pour cette même raison ! Certains de ces accus peuvent toutefois être couplés d’un circuit électronique de protection placé sur le pôle négatif de l’accu afin de les couper en cas de court-circuit, de fort courant (charge) ou de décharge profonde, de surcharge et de surchauffe. Leur point négatif reste que le circuit électronique augmente leur taille de quelques millimètres, ce qui les rend parfois trop grands pour être compatibles avec de nombreux mods. Leur avantage : une durée de vie longue, entre 300 et 500 cycles de charge.

Les accus qui contiennent du Manganèse (IMR) sont en revanche beaucoup plus stables dans leur composition chimique et ne nécessitent pas de circuit électronique ajouté pour être sécurisés ! Toutefois, en cas de mauvaise utilisation, un dégazage voire un risque de flamme pourrait arriver, d’où l’importance de respecter quelques règles d’utilisation malgré tout ! En dégazant un accu libère en fait de la vapeur d’acide à une température supérieure à 100°C… Autant prendre les bonnes précautions pour ne jamais voir cela arriver ! Côté durée de vie, vous pourrez compter sur 300 cycles de charge.

Enfin, les accus les plus stables dans leur composition sont les accus IFR (LiFePo4) contenant du phosphate de fer, qui présentent seulement un simple dégagement de chaleur en cas de problème, permettent d’aller jusqu’à 8000 cycles de charge/décharge, mais qui ont une tension nominale plus faible, ce qui fait qu’ils ne sont pas les plus utilisés.

Les accus les plus conseillés et utilisés avec des mods mécaniques et électroniques sont donc ceux qui contiennent du Manganèse (IMR), parce que ce sont ceux qui associent une chimie stable et une tension nominale élevée, mais aussi parce qu’ils offrent le plus fort Courant de Décharge continu Maximum (CDM). Qu’est-ce que c’est que ça ? Pas de panique, on vous explique !

 

 

Opter pour un CDM adapté à son matériel

 

Le Courant de Décharge continu Maximum (CDM) est une donnée technique primordiale à rechercher sur un accu, qui indique l’intensité de décharge maximale en Ampère (A) que peut supporter un accu en évitant un risque de surchauffe, et par conséquent également de dégazage. En fait, selon la résistance que vous utiliserez, il sera demandé à l’accu une intensité de courant électrique pour la faire chauffer. Cette intensité ne devra jamais être supérieure à la capacité de l’accu si vous voulez éviter de finir brûlé ou estropié ! Une règle de calcul existe pour ne prendre aucun risque en fonction de son matériel et de la valeur de sa résistance : CDM > U (tension de l’accu en Volt) / R (valeur de la résistance en ohm), ce qui veut dire que le CDM doit être toujours supérieur au rapport de la tension sur la résistance. Ainsi, si par exemple vous regardez un accu qui a une tension de 3.7V et que la résistance que vous souhaitez utiliser à une valeur de 0.8ohm, il faudra vous assurer que son CDM est d’au moins 3.7/0.8, ce qui donne pour résultat 4,63, soit 4.63A avant de l’acheter ! Pour simplifier encore la chose, dites-vous que plus vous vaperez à forte puissance sur un mod méca ou électronique avec une résistance basse, plus vous mettrez à rude épreuve votre ou vos accus, et plus il sera important de choisir un accu à CDM très élevé ! Par conséquence logique, plus la valeur du Courant de Décharge continu Maximum de votre accu sera élevée et moins de risques vous courrez, quel que soit votre matériel !

 

 

 

 

  Commencer à utiliser son accu avec une résistance très basse

 

Pour nouer une belle et longue amitié avec un accu, partez à sa rencontre en douceur ! Pour cela, observez comment réagit l’accu dans votre mod et comment il chauffe, avec une résistance à valeur moyenne, et ne descendez que progressivement la valeur de la résistance en surveillant la chauffe de l’accu pour vous assurer qu’il n’y a aucun problème même avec des résistances basses.

 

 

  Laisser son accu en vrac, au contact d’objets métalliques

 

Les poches et les sacs à mains peuvent être plus dangereux que vous ne le croyez ! Parce qu’on y laisse souvent traîner tout et n’importe quoi, et très souvent des objets métalliques tels que des clés ou des pièces de monnaie par exemple, il est extrêmement dangereux d’y placer un accu sans protection ! Au simple contact du métal, un court-circuit peut en effet se produire, ce qui aurait pour conséquence un dégazage de l’accu qui pourrait entraîner de sérieux dégâts matériels voire un accident grave !

Pour ne pas rencontrer ce genre de situation, veillez à toujours placer vos accus dans des boîtes de rangement spécifiquement conçues à cet effet, maintenant vos accus bien séparés les uns des autres, ou dans un étui en silicone si vous souhaitez prendre un accu dans une poche (mais enlevez alors quand même vos clés, c'est plus prudent !).

 

 

  Mal verrouiller son mod en dehors de toute utilisation

 

Les utilisateurs de mods mécaniques doivent être particulièrement vigilants sur ce point également ! Avouez que ce serait quand même dommage de voir votre accu dégazer dans votre poche parce que vous auriez oublié de verrouiller le bouton fire ! Les utilisateurs de mods électroniques peuvent être plus sereins sur ce point, puisque ces mods sont en général prévus pour couper automatiquement le circuit après un certain nombre de secondes. Ça n’empêche pas de verrouiller son appareil quand même ou au moins de vérifier que l’appareil s’est éteint seul après ces fameuses secondes.

 

 

  Laisser ses accus dans son mod, même éteint, sans surveillance

 

Il est préférable de ne jamais laisser ses accus sans surveillance. Il suffit d’un choc malencontreux, d’une exposition au soleil non prévue, ou d’une quelconque chauffe pour risquer un dégazage ! Ainsi, de la même manière, lorsque vous n’utilisez pas votre box, ne laissez pas vos accus dedans, même si celle-ci est éteinte par mesure de précaution.

 

 

  Utiliser quand même un accu un peu abîmé

 

Si votre accu est resté dans des conditions extrêmes de température (chaud/froid) trop longtemps, par exemple dans une voiture en plein soleil, ou s’il a été en contact avec du liquide ou s’il a été cogné et qu’il est légèrement déformé, ce n’est même pas la peine d’imaginer l’utiliser ! Il convient de le changer avant tout accident.

Si la gaine thermo rétractable (wrap) de votre accu est abîmée, même si elle n’est qu’un tout petit peu déchirée, là encore même combat, on ne l’utilise pas ! Par contre, pas besoin de vous en séparer dans ce cas, il suffira simplement de refaire le wrap de votre accu bien proprement et d’indiquer sur une étiquette les caractéristiques de l’accu pour les prochaines utilisations, histoire de toujours y avoir accès en cas de besoin. En plus, ça ne coûte presque rien !

 

 

  Ne pas être vigilant pour le rechargement, surtout quand on utilise du matériel à double accus

 

Attendre que ses accus soient vidés pour les remettre en charge est une pratique qui fera perdre de l’autonomie à vos accus, mais qui également les rendra moins sécurisés au fur et à mesure ! N’attendez pas trop pour les faire charger.

D’ailleurs, pour le rechargement, même si vous disposez d’une box à charge USB, préférez l’emploi d’un chargeur à accus. Certains modèles de box sont certes conçus pour bien répartir la charge lorsqu’il y a plusieurs accus à charger, mais tous ne le font pas, et surtout, pendant la charge, la box chauffe, ce qui n’est pas bon pour le chipset. Bref, on ne le dira jamais assez, le chargeur d’accus, c’est le bien, quand ce dernier est bien utilisé bien entendu. En fait, utiliser un chargeur adapté à vos accus sera le moyen le plus sécurisé pour obtenir une charge optimale et bien répartie entre vos accus. Attention par contre à ne pas laisser vos accus en charge longtemps sans surveillance, par exemple toute une nuit, au risque que le chargeur chauffe et puisse entraîner un risque d’incendie.

Si vous utilisez une box qui fonctionne avec plusieurs accus, vous devrez utiliser les mêmes accus, de la même marque, avec un nombre de cycles de charge et décharge à peu près équivalent. Et si l’un de vos accus montre un signe de faiblesse, sachez qu’il faudra remplacer tout le jeu d’accus pour éviter les catastrophes ! Peu importe que vous ayez une box avec un montage des accus en série (les deux à la suite) ou en parallèle (les deux côte-à-côte, ce qui est rare sur le marché), une différence de charge entre les deux accus pourrait entraîner un dégazage !

 

 

  Manipuler son accu par les pôles

 

Toucher les pôles avec ses doigts peut entraîner une oxydation des contacts des pôles par éclairs électriques, qui se manifeste par l’apparition de « points noirs » et qui entraîne la création d’une résistance supplémentaire dans le circuit. Dans ce cas, pas la peine d’essayer de les faire disparaître ou d’utiliser votre accu malgré ça ! Rassurez-vous, une méthode simple existe pour éviter l’apparition de ces « points noirs » : tenez vos accus uniquement par leur gaine de protection plastique, et veillez à entretenir régulièrement votre matériel en nettoyant les contacts des accus et de votre mod !

 

 

  Dépasser le CDM d’un accu

 

Comme expliqué précédemment, ce n’est pas pour rien qu’il est fait mention sur l’accu de son CDM : il ne faut jamais le dépasser sinon vous encourrez de gros ennuis. Sachez que plus un accu est petit, plus son autonomie mais aussi son CDM sont faibles. Par conséquent, les accus de petite taille (comme les 18350 par exemple) ne sont pas adaptés pour des usages avec des forts courants et des résistances basses. Si vous ne voulez pas y aller avec le dos de la cuillère, il vous faudra des accus puissants sinon ils ne le supporteront pas.

 

 

 

Et voilà amis vapoteurs, vous êtes désormais armés de bonnes pratiques pour bichonner vos accus et éviter tout risque de dégazage ! N’hésitez pas à cliquer sur Plus de conseils si vous recherchez actuellement un accu pour votre box et sur Accus pour retrouver nos modèles en vente sur le site !

Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

Paiement sécurisé

Transactions 100% sécurisées