Matériel , Nos Astuces

Quel drip-tip pour quelle vape ?

Le 21 novembre 2018

 

 

 

Des drip-tips de toutes les formes, de différentes matières et de toutes les couleurs… dur de s’y retrouver ! Porté à nos lèvres, l’embout de nos chères vapoteuses est très souvent vu comme un moyen de personnaliser davantage le style de son matériel préféré. Certains vont même jusqu’à développer une véritable collection pour pouvoir les changer régulièrement en fonction de leurs humeurs ! Il est vrai qu’il existe des designs originaux qui permettent de se démarquer ainsi que des matières aux déclinaisons de couleurs parfois très esthétiques qui font que cet objet indispensable à la vape deviendrait presque un phénomène de mode. Chacun peut donc donner libre cours à son imagination pour apporter une finition qui lui plaît à son matériel grâce aux nombreux drip-tips existants sur le marché.

Ce n’est pourtant pas le seul avantage qu’offre cet objet souvent oublié à tort d’un point de vue technique. Le drip-tip étant directement situé entre l’atomiseur et les papilles de la langue, très sensibles, il a une influence directe sur la perception que l’on a des saveurs et de la texture de la vapeur. Chaque drip-tip comporte en fait des propriétés particulières qu’il est intéressant de connaître pour encore plus orienter sa vape dans la direction qu’on souhaite lui donner. Ainsi, en fonction du type de matériel que l’on aime utiliser, du tirage que l’on apprécie, de la texture de la vapeur que l’on préfère en bouche, de la température de la vapeur que l’on recherche et de la concentration des saveurs que l’on espère, un drip-tip sera plus adapté qu’un autre grâce à sa configuration spécifique. En effet la forme, le matériau, la taille et la texture d’un drip-tip jouent un rôle dans les caractéristiques de la vapeur produite. Bref, si vous aviez déjà un engouement esthétique pour ces petits objets, le moment est venu de découvrir lesquels seront indispensables à votre vape pour obtenir les sensations que vous recherchez !

 

 

 

 

 

 

Parmi les bonnes questions à se poser avant de choisir un drip-tip adapté à son matériel et à son type de vape, il y a celle du tirage souhaité et de la concentration des saveurs recherchés. Il n’y a en effet pas que le réglage de l’airflow, le choix de la résistance ou du fil résistif pour monter un coil, et le choix du réglage de la box qui jouent un rôle dans la sensation de la vapeur en bouche et dans la restitution des saveurs. Votre drip-tip est en fait une véritable valeur ajoutée à votre matériel, une sorte de petit plus indispensable pour avoir une cohérence de A à Z dans votre configuration de vape. Le diamètre de votre drip-tip aura une influence directe sur votre tirage, sur le rendu de la vapeur en bouche et sur le goût de vos liquides.

Le critère de choix principal du drip-tip pour le tirage et le rendu de la vapeur en termes de texture et de goût est donc son diamètre interne, c’est-à-dire le diamètre de sortie de la vapeur. Les drip-tips existent en fait principalement dans deux tailles standard : 510 et 810. La taille standard 510 correspond à l’inhalation indirecte, avec un diamètre assez petit d’environ 8,5mm et un ou deux joints en silicone qui assurent la fixation à la base du drip-tip, pour un diamètre interne étroit d’environ 5mm, tandis que la taille standard 810 propose un diamètre plus large d’environ 12,5mm, développé pour la vape en inhalation directe, avec en règle générale une absence de joints, étant situés alors situés non plus sur le drip-tip mais sur les atomiseurs compatibles, et un diamètre interne plus large, d’environ 9mm, pouvant être encore augmenté sur les drip-tips dits « wide-bore ». La présence de joints sur certains drip-tips 810 leur permet en fait d'être compatibles avec le célèbre clearomiseur TFV12 de Smoktech.

La meilleure chose à faire est de choisir un drip-tip qui a un diamètre interne cohérent par rapport au réglage de l’airflow que l’on apprécie. Ainsi, plus le diamètre intérieur du drip-tip est étroit, plus il restreindra le passage de la vapeur, avec pour conséquence de vous procurer un tirage serré et une meilleure concentration des saveurs grâce à une projection plus fine sur les papilles. Couplé à un airflow réglé pour un tirage serré, il permettra en fait de maintenir le dynamisme du flux d’air jusqu’à votre bouche. Si vous souhaitez vaper en inhalation indirecte, c’est donc un drip-tip étroit qui conviendra le mieux ! Autre possibilité, si vous souhaitez vaper en inhalation directe mais restreindre un peu le tirage pour plus concentrer les saveurs, réduire la taille du drip-tip pourra vous être utile également.

À l’inverse, plus le drip-tip sera large, plus la vapeur passera sans restriction. Couplé à un airflow aérien, un drip-tip large permettra ainsi de ne pas opposer de résistance à votre réglage d’air pour une arrivée plus massive d’air dans votre bouche, pour des sensations aériennes optimisées. Si vous souhaitez vaper en inhalation directe et faire la chasse aux nuages, c’est un drip-tip large qu’il vous faudra.

 

 

Une fois le diamètre le plus judicieux trouvé, vous pourrez vous intéresser aux différentes formes de drip-tips existantes pour choisir celle qui vous offre le meilleur confort d’utilisation. Les principales formes existantes sont les suivantes : à bec plat, qui épouse la forme des lèvres, pour une ergonomie maximale et un tirage très serré ; « long neck » soit fine et allongée pour un tirage serré et une ergonomie appréciable ; cylindrique, à plus ou moins gros diamètre pour une vape allant de serrée à aérienne ; et les embouts larges dits « wide-bore » pour plus d’air à l’aspiration, plus de vapeur en bouche et une vape ultra-aérienne.

La forme des drip tips influence la manière de les porter à la bouche et d’aspirer l’air. Plus un drip-tip a un bout qui s’affine et plus il faut pincer les lèvres pour tirer. À l’inverse, plus un drip-tip a un bout large et plus il faut ouvrir les lèvres pour faire entrer la vapeur. Chacun peut donc préférer une prise en bouche différente, reste à voir si la position des lèvres la plus confortable sera en adéquation avec le tirage recherché. Les lèvres pincées vont de pair avec l’inhalation indirecte et le tirage serré tandis que les lèvres ouvertes vont avec l’inhalation directe et le tirage aérien. D’ailleurs, certains fabricants jouent sur les formes de drip-tips pour améliorer le confort de vape en fonction du tirage, comme Aspire pour son Nautilus 2S qui propose deux drip-tips différents, un en forme de vase étroit pour l’inhalation indirecte, et un plus court et plus évasé pour l’inhalation directe.

La forme des drip-tips n’est pas le seul critère pour le confort d’utilisation, leur matière compte également ! Il y a l’embarras du choix, des plus rigides comme les drip-tips métalliques ou en pierre aux plus souples comme ceux en silicone ou en Téflon, en passant par ceux en Delrin, en Ultem, en acrylique, en résine, en céramique ou en verre. Plus la matière sera souple, plus elle sera confortable en bouche car l’épousera facilement, mais là encore tout dépend de ce que chacun apprécie bien entendu. Et puis qui dit matières dit aussi couleur, textures, températures… à chacun sa sensibilité et donc ses propres critères de choix !

En résumé, plus l’on choisit un drip-tip avec un embout arrondi et en matière souple comme le Téflon, plus l’on gagne en confort en bouche, avec un modèle qui épouse mieux la physionomie de nos chères lèvres. Mais en fonction des sensations de vape recherchées, une forme de base moins ergonomique, plus large et plus droite, peut devenir plus appropriée et confortable, permettant de moins forcer en termes de tirage.

 

 

Parlons maintenant température. Le choix du drip-tip vous permettra également d’agir sur la température de votre vapeur. Cette fois-ci, c’est la longueur du drip-tip qui va intervenir dans sa régulation.

Un drip-tip court préserve en effet la température produite par l’atomiseur, tandis qu’un drip-tip long refroidit davantage la vapeur. En effet, plus il y a de distance entre la résistance ou le montage et votre bouche, plus la vapeur prendra un trajet long jusqu’à la sortie et aura de temps pour se refroidir. Les clearomiseurs proposent des résistances placées en bas et permettent ainsi un trajet suffisant dans la cheminée avant le drip-tip pour un refroidissement efficace, mais ce n’est pas forcément le cas des atomiseurs reconstructibles. Certains permettent des montages haut, à proximité du drip-tip, ce qui a pour conséquence de faire sortir une vapeur chaude. Ainsi, tous les matériels n’ont pas les mêmes besoins en termes de modulation de la température de la vapeur produite.

Vous pourrez choisir un drip-tip là encore spécifiquement pour un type de matériel, en fonction des réglages que vous souhaitez faire. L’astuce est d’estimer le refroidissement de la vapeur qui sera nécessaire pour une vape à bonne température à la sortie. Si vous avez envie ou besoin de refroidir un peu votre vapeur, choisissez un drip-tip plutôt long, en faisant attention toutefois à la condensation, car plus le drip-tip est long, plus le risque de voir apparaître des gouttelettes à l’intérieur du drip-tip augmente. Ainsi, si vous souhaitez vaper en subohm avec une résistance ou des coils qui vont chauffer vite et fort, ou si vous avez un atomiseur reconstructible dont le montage est proche du drip-tip, optez sans crainte pour un drip-tip pas trop court qui vous permettra d’obtenir une vapeur moins chaude, plus agréable en bouche. Pensez aussi à vos saveurs préférées : les saveurs classics et gourmandes sont souvent plus adaptés à une vapeur chaude et les saveurs fruitées et mentholées à une saveur froide. Avec deux drip-tips de différente longueur sous le coude, vous serez toujours prêts pour les savourer à bonne température ! Enfin, plus on a besoin de refroidir la vapeur et plus il faut opter pour une matière isolante de la chaleur pour son drip-tip.

Tous les drip-tips n’ont en effet pas les même propriétés isolantes. Certaines matières sont ainsi plus conseillées pour réduire la température de la vapeur et éviter de se brûler en cas de chauffe importante. La matière la plus isolante thermiquement parlant est le Téflon, un polymère aux propriétés thermostables. Les embouts en Téflon tolèrent plus fortement la chaleur que les autres et sont ainsi parfaits pour ne jamais subir de chauffe en bouche, même avec une résistance proche du 0. D’autres matériaux gèrent très bien la chaleur, même si c’est légèrement moins, comme l’Ultem (dit aussi PEI, un polymère de couleur jaune hautement résistant à la chaleur), le Delrin (dit aussi Polyacétal ou encore POM, matière la plus fréquemment utilisée), le Pyrex, et la résine, également très fréquente car offrant un excellent compromis entre esthétique, isolation et confort en bouche. Moins fréquents mais également capables de gérer efficacement la chaleur, on retrouve aussi des drip-tips en argile. Les drip-tips en aluminium, quant à eux chauffent également mais ne dépasseront jamais une température raisonnable. Ils pourront accompagner à la perfection ceux qui préfèrent sentir la chaleur en gorge, sans excès, et qui apprécient les hits importants. Enfin, les drip-tips en acier inoxydable sont ceux qui conduisent le plus la chaleur et sont donc beaucoup plus appropriées à une chauffe plus faible produisant une vapeur plus froide.

 

 

Enfin, le dernier critère à prendre en compte avant de faire son choix de drip-tip est sa facilité d’entretien, au quotidien et au fur et à mesure des utilisations. Rien de bien compliqué sur ce point, plus le drip-tip sera lisse, plus il se nettoiera facilement sous l’eau. Les décors gravés sont déconseillés à ceux qui souhaitent une hygiène irréprochable de leur matériel, étant difficiles à nettoyer.

De la même manière, certaines matières sont plus faciles à entretenir que d’autres. Là encore le Téflon fait carton plein parce qu’il empêche l’adhérence contre sa paroi, mais il n’est pas le seul à être facile d’entretien. Le Delrin, l’Ultem et la résine sont également bons élèves dans ce domaine et se préservent bien dans le temps. Les drip-tips en Pyrex s’entretiennent facilement également mais ont tendance à jaunir après de nombreuses utilisations et à perdre de leur beauté. Les drip-tips en plastique simple paraissent moins qualitatifs que les précédents mais s’entretiennent tout aussi facilement. Toutefois, cette matière peu résistante à tendance à sécher et à s’abîmer avec le temps. Enfin, les drip-tips en métal (acier inoxydable ou aluminium) sont les moins faciles d’entretien car ils accrochent plus les saletés. Il faudra donc les laver plus souvent que les autres, mais en contrepartie ils sont champions de la longévité !

 

 

 

Vous savez désormais tout sur ces embouts qui veulent du bien à votre vape. Si l’envie vous prend de personnaliser davantage votre matériel, n’hésitez pas à consulter tous nos drip-tips en vente !

Nous recommandons

Des avis vérifiés

Livraison express

Chez vous en 24/48h max

Paiement sécurisé

Transactions 100% sécurisées